Réchauffement climatique : Under the Pole, chercheurs d'espoir en eaux profondes

Escales
Jeudi 16 février 2023 à 7h06

©Franck Gazzola - Zeppelin Network

Et si aux portes des abysses renaissait la lumière: de l'Arctique aux Caraïbes, une équipe d'explorateurs scientifiques part à la découverte des "forêts animales marines", encore méconnues mais déjà menacées alors qu'elles pourraient être essentielles contre le réchauffement climatique.

Cette zone dite mésophotique, où la lumière décroit progressivement recouvre une mosaïque de paysages, composée de roches, de forêts végétales (algue, kelp ...) mais aussi animales (coraux, éponges, gorgones...). Tout un habitat riche en espèces encore largement insoupçonnées.

"A bien des égards, le milieu marin reste aussi énigmatique que l'espace", soulignent Emmanuelle et Ghislain Bardout, fondateurs d'Under the Pole, qui depuis 15 ans étudie les mondes engloutis marins au travers d'expéditions de plongée en collaboration avec des scientifiques.

Les profondeurs, le couple en rêvait depuis l'enfance, même si rien ne les y destinaient. L'un a grandi dans les Alpes, l'autre en Champagne (nord-est de la France), loin des mers. Mais bercés par les aventures du commandant Cousteau, puis rêvant sur les récits du médecin-explorateur français Jean-Louis Etienne -avec lequel il travailleront tous deux des années plus tard- cet ingénieur et cette littéraire de formation, passionnés de plongée, se muent peu à peu en explorateurs. Avec l'idée de "donner du sens" à l'aventure pour "rendre visible l'invisible, mieux le partager et élargir les connaissances".

- Terra incognita -

"DeepLife", c'est le nom de leur 4e mission, une série d'expéditions entamée en 2021 et qui durera jusqu'en 2030 dans le cadre du programme des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable. Son but: étudier la zone mésophotique des océans, comprise entre 30 et 200 mètres de profondeur.

"C'est très largement une terra incognita, car jusqu'à ces dernières années, elle était encore difficilement accessible en raison de contraintes techniques", soulignent les Bardout, qui veulent mettre leur expertise de plongeurs en eaux profondes -ils ont notamment inventé une capsule permettant de rester plusieurs jours en immersion- au service de la recherche.

"Mais son potentiel de découvertes est exceptionnel", assure Lorenzo Bramanti, chercheur au CNRS.

En effet, les océans recouvrent 71% de la Terre, mais on en connaît aujourd'hui que 5 à 10%, dont quasiment rien sur la zone intermédiaire entre la surface et les grands fonds.

Les forêts sous-marines qui s'y trouvent, "c'est un peu comme les forêts à terre: à partir d'une certaine densité, elles créent un écosystème amenant d'autres espèces comme les crustacés ou les poissons dont va dépendre toute la vie autour, y compris à des profondeurs moins importantes. En cela, elles ont une fonction écologique majeure. C'est pourquoi il est crucial de mieux les étudier pour mieux comprendre leur sensibilité à un environnement changeant", souligne Under the Pole.

- Un monde en sursis -

Après deux premières expéditions, l'une au Svalbard (archipel à l'est du Groenland), l'autre aux Canaries en 2022, les chercheurs ont déjà ramené de précieuses découvertes: la preuve de la présence de ces forêts animales dans les zones polaires, grâce à la découverte d'une forêt d'hydroïdes (petits organismes en forme de fleurs) entre 40 et 76 mètres de profondeur au Spitzberg, mais aussi "d'espèces jusqu'ici totalement inconnues, principalement des invertébrés et des mollusques". D'autres comme les coraux, qu'on trouve habituellement près de la surface, où ils sont menacés, peuvent aussi s'y épanouir jusqu'à 172 mètres, ont-ils démontré.

La bonne nouvelle, c'est que "la diversité des coraux dans la zone mésophotique est étonnamment plus élevée que dans les récifs de surface, très affectés par le réchauffement climatique, et ils y blanchissent moins. Cette zone pourrait donc agir comme un refuge pour la biodiversité, et constituer une vraie source d'espoir", estime M. Bramanti.

Mais jusqu'à quand ? Car, les conséquences du passage des chaluts et les déchets plastiques y sont aussi déjà visibles à certains endroits.

"Avec ces zones, c'est comme si on avait en quelque sorte, un peu de temps supplémentaire pour mettre en place des mesures face au changement climatique. D'où la nécessité de réfléchir rapidement à leur préservation avant qu'il ne soit trop tard", estiment les équipes d'Under the Pole.

Les prochaines missions sont déjà programmées: une en mars dans les eaux tropicales de la Guadeloupe, avant une exploration en Méditerranée l'an prochain. Avec en parallèle une tournée dans les écoles: pour faire rêver, mais aussi sensibiliser et inspirer.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…