Microclimats : ces endroits où il ferait toujours beau

Lundi 17 septembre 2018 à 6h32

Certains coins de France semblent être épargnés par les intempéries, tandis que d'autres semblent briller sous le soleil toute l'année... Pourquoi cette injustice ? Ou bien ce ne sont que des légendes ? Quels sont les facteurs déclencheurs de ces microphénomènes ? Figaro Nautisme fait le point.

Golfe du Morbihan ©Wikimedia
Certains coins de France semblent être épargnés par les intempéries, tandis que d'autres semblent briller sous le soleil toute l'année... Pourquoi cette injustice ? Ou bien ce ne sont que des légendes ? Quels sont les facteurs déclencheurs de ces microphénomènes ? Figaro Nautisme fait le point.

« A la plage ? Tu es sûr ? Avec tous ces nuages ? » Qui n’a jamais entendu un de ses proches interloqué par votre suggestion de sortie en bord de mer sous un ciel bleu alors que le sien s’amoncèle de nuages ? Etonnant ? Non, météorologiquement parlant, certains endroits bénéficient de faveurs climatiques liées à plusieurs facteurs déterminants. Bienvenue dans le monde des microclimats. Ce phénomène vient des caractéristiques climatiques propres à un territoire relativement petit, soumis à des changements spécifiques du climat régional, sous l'effet de plusieurs particularités physiques du milieu.

Nautisme Article
Golfe du Morbihan© Wikimedia

En Bretagne il pleut tout le temps, sauf dans le golfe du Morbihan

Idéalement placé à l’abri des vents de nord-ouest frais et humides qui soufflent régulièrement sur la Bretagne, sous le vent des monts d’Arrées où la masse d’air s’assèche et où le soleil brille, le golfe du Morbihan possède un microclimat savoureux. Alors qu’une bonne partie du littoral breton essuie le passage régulier de nuages et d’averses, le golfe du Morbihan savoure les rayons d’un soleil davantage généreux : plus de 2050 heures de soleil par an, qui équivalent aux villes méridionales telles que Bordeaux ou Toulouse.

Ce territoire breton n’a pas d‘égal dans la région puisqu’on ne relève que 1750 heures de soleil à Brest ou encore 1900 heures à Dinard. Grâce à ce meilleur ensoleillement, les températures y sont également plus douces. En été, une brise de mer souffle à partir de la fin de matinée jusqu’en fin d’après-midi permettant aux villes côtières de profiter d’un air frais et sec. Le ciel bleu et dégagé y est généreux tandis que des nuages apparaissent à l’intérieur des terres.

Nautisme Article
Dinard© Pixabay

En Vendée, le soleil brille davantage sur la côte de Lumière

La côte sud vendéenne jouit d’un microclimat avantageux fait de douceur et d’ensoleillement. En été, elle est protégée des perturbations océaniques qui circulent plus souvent au nord de la Loire. La côte de lumière se situe en marge des dégradations orageuses en provenance du golfe de Gascogne, qui se produisent généralement sur la côte aquitaine et les plaines du sud-ouest.

En plein été les brises thermiques ajoutent au temps déjà bien ensoleillé une certaine « assurance soleil ». Grâce à ses 2300 heures de soleil annuelles, la côte de lumière s’approprie le titre honorifique de partie la plus ensoleillée du littoral Atlantique. Ce territoire se démarque également par sa faible pluviométrie (moins de 700 mm par an pour seulement 150 jours de précipitations ce qui est peu pour un climat océanique).

Nautisme Article
Côte sauvage à la Chaume, Sables d'Olonne, Vendée© Wikimedia

Dans le Sud, le golfe de Fréjus fait figure de paradis

Protégé des vents par les Maures à l’ouest et l’Esterel vers le nord-est, le golfe de Fréjus bénéficie d’une situation géographique idéale. Le mistral n’y souffle pas souvent et reste beaucoup moins présent que sur la partie ouest du Var. A l’abri des Maures, un effet de foehn se produit lors des vents d’ouest à nord-ouest qui a pour effet d’assécher et de réchauffer la masse d’air.

En comparaison au littoral des Alpes maritimes, l’humidité y est moins importante et les nuages maritimes venus de la mer de Ligure moins fréquents. L’ensoleillement s’en ressent avec plus de 2800 heures de soleil annuelles. Les températures sont aussi élevées mais les très fortes chaleurs que l’on redoute à l’intérieur du Var y sont très rares. Là encore, la brise de mer vient tempérer les ardeurs du soleil ce qui a pour effet de maintenir des températures ne dépassant que rarement les 30°C à l’ombre. Comparée à d’autres villes de la région comme Cannes ou Nice, la chaleur y est donc beaucoup plus supportable.

Nautisme Article
Fréjus© Wikimedia

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.