Saint-Vincent-et-les-Grenadines, paradis de la plaisance

Par Nathalie Moreau
Jeudi 23 mai 2019 à 12h33

Bercé par des alizés qui y soufflent toute l’année, l’archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines est un véritable terrain de jeu pour les plaisanciers, qui peuvent y découvrir, au gré de leurs escales, plusieurs îles aux ambiances et aux visages bien différents. Direction l'archipel du 27 mai au 2 juin !

Les Tobago Cays, une réserve marine à ne pas manquer ! ©© Frédéric Hédelin
Bercé par des alizés qui y soufflent toute l’année, l’archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines est un véritable terrain de jeu pour les plaisanciers, qui peuvent y découvrir, au gré de leurs escales, plusieurs îles aux ambiances et aux visages bien différents. Direction l'archipel du 27 mai au 2 juin !

Facilement accessible par la mer depuis la Martinique, l’archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines offre des conditions de navigation idéales : une visibilité d’au moins 50 kilomètres en moyenne, des vents de Nord-Est ou de Sud-Est de 10 à 25 nœuds et des courants légers de Nord-Ouest n’excédant pas les 2 nœuds. En outre, la faible distance entre les îles permet de naviguer très souvent à vue. Un plus non négligeable pour les novices.

Un climat tropical avec 2 saisons distinctes

Saint-Vincent-et-les-Grenadines bénéficient d'un climat chaud tout au long de l'année avec une saison sèche de janvier à avril et une saison plus humide de juin à novembre. A noter que les précipitations sont plus abondantes sur l'île principale de Saint-Vincent (2000 mm par an à Kingstown) que sur les îles Grenadines (1500 mm en moyenne). Elles se produisent le plus souvent sous forme de fortes averses et d'orages qui ne sont pas durables et laissent une place généreuse au soleil.

Un temps instable et changeant pour la semaine de l'Ascension

Les conditions météo s'annoncent instables pour cette semaine de l'Ascension avec généralement de belles éclaircies en matinée et des développements nuageux l'après-midi qui pourront donner lieu à quelques averses à caractère orageux en fin de journée. Les températures fluctueront entre 27°C le matin et 31°C à l'ombre l'après-midi. L'alizé de secteur Est soufflera modérément et permettra de tempérer un peu la chaleur ambiante.

À l’abordage des 32 îles de l’archipel

Composé de 32 îles qui s’étirent sur plus de 70 kilomètres du Nord au Sud, l’archipel aux eaux turquoise propose aux plaisanciers une multitude d’escales ou d’itinéraires. Que vous disposiez d’une semaine ou plus, vous aurez le temps de voguer d’île en île et de découvrir certains des plus beaux mouillages naturels, nichés dans de somptueuses baies quasi désertes. Et pourquoi ne pas vous arrêter plus au large le temps d’une baignade ?

Nautisme Article
Pour profiter au maximum de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, la rédaction vous recommande de louer un bateau au Marin, en Martinique, ou directement sur place.© © Frédéric Hédelin

Pour profiter au maximum de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, la rédaction vous recommande de louer un bateau au Marin, en Martinique, ou directement sur place, sachant que la majeure partie des loueurs de bateaux y est représentée. De nombreux voyagistes français proposent également des croisières « all inclusive » à bord de catamarans au départ de Paris.

Avant de partir, n'oubliez pas votre Bloc Marine Petites Antilles pour naviguer en toute sérénité dans l'archipel. Entièrement remis à jour, vous y trouverez des cartes précises, des plans de ports et de nombreuses informations pratiques. Sinon, vous pouvez télécharger les Guides Escales du Bloc Marine : même principe, mais sur votre smartphone.

Nautisme Article
Facilement accessible par la mer depuis la Martinique, l'archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines offre des conditions de navigation idéales.© © Frédéric Hédelin

Les Tobago Cays, une réserve marine à ne pas manquer

Composés de cinq récifs inhabités et de lagons peuplés de tortues vertes, de poissons colorés et de coraux, les Tobago Cays abritent le Tobago Cays Marine Park, l’une des réserves marines les plus impressionnantes au monde. Rien de tel que de naviguer d’îlot en îlot ou de s’étendre sur une plage déserte pour se croire au paradis. Cependant, avant d’y faire escale, n’oubliez pas d’effectuer les formalités douanières à Union Island. Sur place, vous trouverez de nombreux mouillages, mais attention, seuls les bouées et les mouillages de la zone désignée sont autorisés dans la réserve marine, afin de préserver l’écosystème aussi beau que fragile.

Nautisme Article
Les Tobago Cays abritent le Tobago Cays Marine Park, l'une des réserves marines les plus impressionnantes au monde. © © Frédéric Hédelin

 

© Google Earth
L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.