« Mon île, c'est le paradis ». Quand un mauricien nous parle de chez lui...

Mardi 28 janvier 2020 à 16h02

Plus besoin de présenter la célèbre Île Maurice, pour laquelle la réputation n’est plus à faire. Une île que nous pensons bien connaître, mais que diriez-vous de la redécouvrir sous le regard avisé d’un local ? Nous vous amenons à la rencontre de Tareq Narod, jeune Mauricien, né sur l’île et issu de sa mixité. Amoureux fou de son île, il nous la fait visiter au travers d’un témoignage vivant et authentique.

©Myroslava Bozhko/Facebook Maurice Tourisme
Plus besoin de présenter la célèbre Île Maurice, pour laquelle la réputation n’est plus à faire. Une île que nous pensons bien connaître, mais que diriez-vous de la redécouvrir sous le regard avisé d’un local ? Nous vous amenons à la rencontre de Tareq Narod, jeune Mauricien, né sur l’île et issu de sa mixité. Amoureux fou de son île, il nous la fait visiter au travers d’un témoignage vivant et authentique.

« C’est chez moi » nous dit Tareq Narod « donc je ne pourrais pas être impartial ». Le jeune mauricien débute son récit par un partage de ses lieux favoris sur l’île. « Eau-Bleue, c’est une cascade qui tombe au milieu de champs de canne, elle est entourée par des arbres donc elle est un peu cachée ». Le lieu méconnu des touristes est l’un de ses endroits préférés. Il ajoute « un petit bassin d’eau turquoise se forme autour de la cascade et l’eau y est limpide ! ». Tareq a découvert ce spot loin des endroits touristiques en marchant le long des champs de canne. Enthousiaste, il continue et nous téléporte dans un lieu cher à son cœur : les 7 cascades, aussi appelées Tamarind Falls, situées dans le centre de l'île à Henrietta. « C’est un endroit qui n’est pas très connu, mais qui est réellement magnifique. Une rivière déferle le long de roches et forme ainsi 7 cascades à la suite, c’est un paysage impressionnant ». Attention, pour y accéder armez-vous de patience car la randonnée durera sûrement « quelques heures » et pourra être entreprise seul ou avec un guide. 

Nautisme Article
«Eau-Bleue c'est une cascade qui tombe au milieu de champs de canne, un petit bassin d'eau turquoise se forme autour de la cascade et l'eau y est limpide ! »© Facebook Maurice Tourisme

Le jeune homme passionné par la mer avoue que son havre de paix personnel se trouve sur l’île Plate, un petit bout de terre au nord de l'île. Selon Tareq, vous aurez besoin de l'aide d'une personne locale pour accéder à cette île beaucoup moins touristique. Il explique « nous avons beaucoup d’îles qui entourent le pays. Certaines sont très touristiques et donc faciles d’accès, d’autres comme l’île Plate sont moins connues mais regorgent d’histoires passionnantes. » Si aujourd’hui, cette île n’est plus habitée, au XIXe siècle le gouvernement utilisait l’île Plate pour les quarantaines. Le célèbre auteur Le Clézio rapporte dans l’un de ses ouvrages nommés « La Quarantaine », l’histoire du séjour forcé sur l’île de son grand-père. Un livre « à lire si vous êtes de passage sur l’île » affirme Tareq. 

Nautisme Article
« Nous avons beaucoup d'îles qui entourent le pays. Certaines sont très touristiques et donc faciles d'accès, d'autres comme l'île Plate sont moins connues mais regorgent d'histoires passionnantes. » © Flickr

Une gastronomie aux influences cosmopolites !

L'Île Maurice est célèbre pour sa multiculturalité, avec des populations venant d’Inde, de Chine, d’Europe… etc. Une mixité très présente dans les plats typiques de l’île. « Les gens se nourrissent beaucoup de riz, c’est un peu l’équivalent du pain pour les Français. Il y a tout le temps du riz sur les tables » souligne Tareq. Il nous explique ensuite que chaque population cuisine conformément à sa culture, «  ils ont tous un plat "signature", les populations musulmanes mangeront plus facilement du Byriani à base de riz et de viande, les populations indiennes quant à elles, se nourrissent des traditionnels 7 caris. » Malgré cette diversité, deux plats se distinguent comme étant traditionnels à l’île : « à Maurice les plats créoles sont constitués de rougailles et de lentilles, ainsi que de produits de la mer ».   

Son bar préféré se situe sur l’île aux Bénitiers : « la cabane de Mario se trouve juste en face du lagon, et offre une vue imprenable. Le propriétaire du bar saura vous accueillir en musique et est ouvert tous les jours » affirme le jeune Mauricien. 

Nautisme Article
« La cabane de Mario se trouve juste en face du lagon, et offre une vue imprenable.». © Tareq Narod

Maha Shivaratree une fête culturelle à ne pas manquer !

Maha Shivaratree est l’une des fêtes les plus importantes pour les populations hindouistes de l’Île Maurice. Chaque année, ils pratiquent avec beaucoup de ferveur un pèlerinage en l’honneur du dieu Shiva. 10 jours avant l’événement, les hindouistes arrêtent de consommer de la viande. Mais la magie opère 3 jours avant la célèbre nuit. « Les Mauriciens hindouistes débutent un pèlerinage des quatre coins du pays pour arriver au lac sacré « Grand Bassin » qui se trouve sur les hauts plateaux de l’île. Habituellement ils y vont à pied en famille en portant sur leurs dos des statuettes représentant le dieu shiva et quelques offrandes » nous explique Tareq. Pendant toute la durée du pèlerinage, les fidèles entonnent des chants qui résonnent dans tout le pays, un véritable spectacle. Elle aura lieu cette année le 21 février.

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions sur La Chaîne Météo Voyage.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.