Essai Aventura 44 : différent et séduisant

Voiliers
Jeudi 25 mars 2021 à 12h36

Ce 44 pieds signé Aventura Catamarans, propose à un prix attractif, un équilibre rare entre performance et confort. Il a été conçu, comme son petit frère le 34, en coopération avec Lasta Design Studio. La ligne générale s’en trouve identifiable au premier coup d’œil tout en étant élégante avec ses étrave inversées et son long redan. Est-ce que les sensations à bord seront à la hauteur de cette bonne première impression ? C’est ce que nous avons été vérifier au large de Canet-en-Roussillon.

©MULTI.media - François TREGOUET
Ce 44 pieds signé Aventura Catamarans, propose à un prix attractif, un équilibre rare entre performance et confort. Il a été conçu, comme son petit frère le 34, en coopération avec Lasta Design Studio. La ligne générale s’en trouve identifiable au premier coup d’œil tout en étant élégante avec ses étrave inversées et son long redan. Est-ce que les sensations à bord seront à la hauteur de cette bonne première impression ? C’est ce que nous avons été vérifier au large de Canet-en-Roussillon.

On dit souvent que c’est dans le tout petit temps que l’on peut juger des réelles performances d’un multicoque. Avec tout juste un peu plus de 5 nœuds de vent annoncés, nous allons vite pouvoir jauger du niveau auquel se situe l’Aventura 44. Depuis le poste de barre surélevé, la grand-voile est facilement hissée et le gennaker déroulé, le tout en solo grâce à un accastillage Harken de qualité. Par cette bise évanescente, nous verrons pour le génois plus tard. La vue sur le plan de voilure est parfaite alors on s’applique sur les réglages, on ne quitte pas les penons des yeux et on tourne la barre le moins possible, délicatement du bout des doigts. Très vite, l’Aventura réussi à prendre un peu de vitesse, et à se créer du vent apparent. Au plus près possible du vent compte tenu du guindant libre de gennaker, le GPS indique 3.5 nœuds de vitesse par 5.5 nœuds, et même une 5.5 nœuds dans une « rafale » à 7.5 nœuds. De tels résultats tendent à rassurer quant au respect des 9 500 Kg lège promis. Sous génois, même dans ce petit temps, les virements de bord sont une formalité. La hauteur sous nacelle, de 65 cm au minimum, rassure quant à elle sur le comportement dans la mer formée. Pour clore la journée et rentrer au port, les deux 40 cv Yanmar assurent une vitesse de 8.3 nœuds à 2 400 tours, régime de croisière. Bien séparés des aménagements, ils sont très accessibles par des panneaux étanches dans les jupes arrière.

Nautisme Article
© MULTI.media - François TREGOUET

L’accès et la circulation à bord de l’Aventura 44 sont particulièrement aisés, à l’image de la passerelle arrière qui relie une coque à l’autre en arrière du grand cockpit. Des mains courantes sont toujours à portée pour sécuriser les déplacements vers l’avant. Aux grandes assises extérieures s’ajoutent plus protégés mais de plain-pied, une vaste cuisine en U et une table à cartes face à la route sur tribord, et un grand salon sur bâbord. Les hublots panoramiques offrent une très belle vision sur l’extérieur, ce qui est aussi agréable que sécurisant. La version standard propose d’un bord une longue suite propriétaire, et deux cabines de l’autre. Le bateaux dénote des productions orientées ‘charter’ par des choix plus orientés propriétaires et vie à bord à l’image des très nombreux rangements ou encore des toilettes séparés. Une version 4 cabines / 4 salles d’eau est bien sûr également disponible et retiendra certainement l’attention de quelques professionnels avertis.

Nautisme Article
© MULTI.media - François TREGOUET

A l’image de l’implantation de son usine à Bizerte en Tunisie, Aventura Catamarans aime sortir des sentiers battus. Singulier mais pas excentrique, l’Aventura 44 propose une alternative intéressante entre multicoques de grande production tendance charter et semi-custom performant ou luxueux, mais dans tous les cas hors de prix. Il devrait souvent faire partie des candidats potentiels pour une famille hédoniste à la recherche d’un multicoque pour une grande balade transocéanique.

Nautisme Article
© MULTI.media - François TREGOUET

Fiche technique

Longueur hors-tout : 13.20 m

Longueur de coque : 13.20 m

Largeur : 7.00 m

Tirant d’eau : 1.30 m

Motorisation : 2 x 40 cv Yanmar

Déplacement : 9 500 Kg

Carburant : 2 x 200 L.

Eau douce : 2 x 300 L

Surface de voilure au près : 115 m²

Design : Lasta Design Studio

Constructeur : Aventura Catamarans / STGI

Prix version standard : 349 500 Euros HT / 419 400 Euros TTC

Prix version essayée : 455 000 Euros HT / 546 000 Euros TTC

Principales options

Pack confort : 22 200 Euros TTC

Gennaker sur emmagasineur : 7 835 Euros TTC

2 hélices repliables tripales MaxProp : 6 623 Euros TTC

Bossoirs pour annexe : 3 139 Euros TTC

Pack Electronique Raymarine : 11 669 Euros TTC

Mise à l’eau, préparation et livraison : 4 140 Euros TTC

Nautisme Article
© MULTI.media - François TREGOUET

Les -

- Manque de marches pour accéder au roof

- Baille à bouts trop petite pour toutes les manœuvres

- Quelques détails de finition intérieure à soigner

Les +

- Compromis volume / performance intéressant

- Prix compétitif

- Bonne ergonomie du poste de barre et de manœuvre

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.