HYLAS : un quarantenaire qui gagne à être connu

Economie
Jeudi 18 novembre 2021 à 12h32

Peu connue en Europe, Hylas Yachts est une marque bien implantée auprès des amateurs de grande croisière outre-Atlantique. Si la localisation du chantier naval Queen Long Marine de Taïwan peut paraître exotique, il ne faut pas sous-estimer son expérience et son savoir-faire presque quarantenaire. Classicisme des lignes, sérieux de la construction, présentation flatteuse, équipement pléthorique, les Hylas ont tout ce qu’il faut pour plaire à une clientèle toujours assez conservatrice dans ses choix. Pourtant, l’intérieur du nouveau H57 signé Bill Dixon se veut visiblement plus contemporain.

©HYLAS Yachts
Peu connue en Europe, Hylas Yachts est une marque bien implantée auprès des amateurs de grande croisière outre-Atlantique. Si la localisation du chantier naval Queen Long Marine de Taïwan peut paraître exotique, il ne faut pas sous-estimer son expérience et son savoir-faire presque quarantenaire. Classicisme des lignes, sérieux de la construction, présentation flatteuse, équipement pléthorique, les Hylas ont tout ce qu’il faut pour plaire à une clientèle toujours assez conservatrice dans ses choix. Pourtant, l’intérieur du nouveau H57 signé Bill Dixon se veut visiblement plus contemporain.

Avec un peu plus de 520 Hylas mis à l’eau depuis 1985, le positionnement du chantier situé à Kaohsiung, dans le sud de l’île de Taïwan, est clair. Un bateau par mois, cela donne le temps de soigner les finitions, et même de proposer un niveau élevé de customisation. Pas une production industrielle donc, mais les moyens qu’il faut pour garantir un haut niveau de qualité, entre un hall d’assemblage principal de 3000m², une cabine de peinture, et un bassin d’essai pour tester les bateaux en conditions réelles avant livraison.

Nautisme Article
© HYLAS Yachts

Chantier depuis 978, marque depuis 1985

Le Hylas 44, premier du nom, dessiné par German Frers en 1984, révélait déjà les valeurs fortes auxquelles la marque reste attachée encore aujourd’hui. Avec son étrave élancée, son tableau arrière inversé, son petit cockpit central et ses menuiseries de qualité, il s’inspirait clairement de ce qui se faisait de mieux en Europe à l’époque, qu’ils aient pour nom Hallberg Rassy, Amel ou Centurion. Sept modèles de 46 à 70 pieds sont aujourd’hui au catalogue, dignes successeurs d’autant de voiliers qui se sont succédé au cours des quarante dernières années.

Nautisme Article
© HYLAS Yachts

Une gamme moteur inspirée de la côte Est

Parallèlement à cette production voile, Hylas a toujours développé également une gamme moteur, plus resserrée certes avec seulement trois modèles de 44, 49 et 58 pieds aujourd’hui, mais avec eux aussi, beaucoup de personnalité. Conçus par le cabinet Néo-Zélandais Salthouse dans le style ‘down East’, caractéristique de la côte Est des Etats-Unis. Ces formes de coques héritées de navires professionnels, notamment utilisés pour la pêche au homard, ont fait leurs preuves pendant des décennies dans la mer formée qui borde les côtes du pays kiwi. Avec leurs vastes panneaux vitrés, et leurs aménagements cossus comme leurs cousins à voile, la gamme M, comme moteur, petite touche francophile, des Hylas power propose trois Sedan de 44, 49 et 58, aux lignes vraiment élégantes.

Nautisme Article
© HYLAS Yachts

Nouveau souffle à l’intérieur

Leurs intérieurs qui ont le charme chaleureux du classique pourraient bientôt être influencés par le travail réalisé à bord du tout récent Hylas H57 lancé au printemps dernier. Son architecte Bill Dixon avait déjà fait preuve de beaucoup d’audace en abandonnant le traditionnel cockpit central en forme de baignoire, en optant pour une direction bi-safran et un bimini rigide. Mais à l’intérieur aussi un vent de modernité a soufflé. Faute d’avoir pu nous rendre au dernier salon d’Annapolis, nous ne découvrons qu’aujourd’hui les images des aménagements. Les menuiseries de chêne clair et de frêne apportent un style plus contemporain, confirmé par une sellerie aux revêtement et aux tons plus doux que par le passé. De jour, la lumière entre à flot par le court roof largement vitré. La nuit venue, un système d’éclairage direct et indirect, à intensité variable, particulièrement sophistiqué, créée autant d’atmosphères uniques et chaleureuses que l’on peut imaginer.

Nautisme Article
© HYLAS Yachts

De l’espace partout

En prolongeant le maître-bau loin vers l’arrière, Bill Dixon a donné de la puissance au bateau et beaucoup de volume aux aménagements. Cela est particulièrement visible dans la longue cuisine en coursive, qui sur l’arrière-tribord est vraiment impressionnante. Cela se poursuit dans la cabine arrière, une master-suite occupant toute la largeur du bateau. Le carré se situant au cœur du bateau bénéficie lui aussi bien entendu de l’importante largeur de 5.2m. Surélevé il offre une vue sur l’extérieur vraiment séduisante. Dans sa version trois cabines, la plus vendue, la cabine en coursive peut servir de rangement, tandis que les invités investiront la très belle cabine avant. Partout la qualité et le savoir-faire de Hylas Yachts est évidente. Cet Hylas 57 est une unité correspondant bien à un couple de navigateurs souhaitant vivre confortablement et recevoir occasionnellement la visite d'amis ou de la famille, lors d’un tour du monde. Et comme chez Queen Long Marine, le client est roi, il nous tarde de découvrir le prochain H57, dont l’intérieur a été dessiné dans un tout autre style par le studio Italien Hot Lab !

Nautisme Article
© HYLAS Yachts

SPECIFICATIONS TECHNIQUES HYLAS H57

LONGUEUR HT : 18.125 m LONGUEUR DE COQUE : 17.328 m LONGUEUR A LA FLOTTAISON : 16.138 m LARGEUR : 5.20 m TIRANT D’EAU : 1.95 m GRAND TIRANT D’EAU : 2.5 m DÉPLACEMENT : 26 165 Kg RÉSERVOIR D'EAU : 984 litres RÉSERVOIR DE CARBURANT : 1 083 litres SURFACE DE VOILE : 152 m² MOTEUR : Volvo Penta 150 CV ARCHITECTE NAVAL : Bill Dixon

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…