Banque Populaire a mis à l'eau son nouveau trimaran géant !

Course au large
Mercredi 28 avril 2021 à 10h02

Le Maxi Trimaran Banque Populaire XI, mis à l’eau ce mardi 27 avril, est le fruit d’un intense travail collectif mélangeant haute technologie et d’artisanat et a mobilisé, pendant 24 mois, 150 entreprises afin d’être mis sur pied. Désormais, un autre défi attend l’équipe avec les premières navigations pour Armel. En ligne de mire : le départ de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre en novembre prochain.

©Vincent Curutchet / BPCE
Le Maxi Trimaran Banque Populaire XI, mis à l’eau ce mardi 27 avril, est le fruit d’un intense travail collectif mélangeant haute technologie et d’artisanat et a mobilisé, pendant 24 mois, 150 entreprises afin d’être mis sur pied. Désormais, un autre défi attend l’équipe avec les premières navigations pour Armel. En ligne de mire : le départ de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre en novembre prochain.

Un géant vers l’océan. La manœuvre est délicate et l’instant est fondateur. C’est un moment fort pour tous ceux qui se sont investis pour concevoir le Maxi Banque Populaire XI, un mastodonte de carbone de 16 tonnes, 32 mètres de long, 23 mètres de large. C’est avec une grande précaution que s’est faite la sortie du chantier de CDK Technologies où il a été minutieusement assemblé et préparé. Ce mardi, le mât et la bôme ont été ajoutés à la structure une fois le trimaran mis à l’eau à la base des sous-marins de Lorient, à quelques mètres des locaux du Team Banque Populaire.

Nautisme Article
© Easy Ride / BPCE

 « Un enjeu économique qui dépasse le sport »

Ce jour était particulièrement attendu par toute l’équipe et les nombreux protagonistes qui ont été impliqués pendant sa conception et sa fabrication. Avec son bureau d’études et l’ensemble de ses salariés, le Team Banque Populaire a fait la part belle au « made in France » en sollicitant en grand majorité des entreprises françaises et locales. De quoi participer à la vitalité de cette filière d’excellence malgré le contexte de crise sanitaire et économique.

À la pointe de la technologie

Le Maxi Banque Populaire XI a la capacité de « voler », et de se maintenir dans cet état grâce à ses appendices et leurs réglages. Conçu entièrement en carbone, la finesse des formes est marquante, le poste de pilotage, très innovant. Une recherche poussée a été menée afin d’améliorer l’aérodynamisme ; les foils, quant à eux sont environ deux fois plus grands que ceux des précédentes générations. Ils ont été conçus de façon à augmenter la stabilité du vol, afin de maintenir une vitesse moyenne élevée et s’adapter au mieux aux conditions changeantes du large.

Ces études en matière de performance ont toujours été menées en parallèle d’un autre enjeu majeur : la fiabilité et la sécurité à bord. Dans ce cadre, l’ensemble des parties critiques du bateau a été vérifié à deux reprises via un cabinet d’experts. Des fibres optiques ont été installées dans l’ensemble de la structure permettant de contrôler les différents éléments.

Nautisme Article
© Easy Ride / BPCE

Objectif Transat Jacques Vabre

Désormais, place à une nouvelle phase. Armel Le Cléac’h, son co-skipper Kevin Escoffier et toute l’équipe vont multiplier les sorties en mer pour s’attacher à fiabiliser et à mettre au point Banque Populaire XI. Une montée en puissance progressive jusqu’au 7 novembre prochain, date du départ de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. Une tournée en Méditerranée en juin et un aller-retour en Martinique en juillet contribueront à engranger de l’expérience à bord avant ce grand rendez-vous de l’automne.

LE MAXI BANQUE POPULAIRE XI EN CHIFFRES

32 mètres de long, 23 mètres de large, 16 tonnes

24 mois de construction

4 500 heures (conception, architecture, plan, simulation chez VPLP)

300 plans de fabrication

150 entreprises mobilisées

150 000 heures de travail (dont plus de 100 000 heures pour le seul chantier CDK Technologies)

Armel Le Cléac’h – skipper du Maxi Banque Populaire XI

« Avec la fin de la construction de ce bateau qui a impliqué tant de talents et de savoir-faire, c’est un premier chapitre qui se termine. Désormais, nous en entamons un nouveau : celui de la navigation. Nous allons effectuer les premiers tests à Lorient avant de nous focaliser sur l’aspect sportif en allant au large pour le prendre en main. Nous avons pu imaginer et visualiser le potentiel de Banque Populaire XI au simulateur depuis plusieurs mois. Mais maintenant, c’est sur son vrai terrain de jeu que nous souhaitons qu’il s’exprime et qu’il démontre toutes ses capacités. La Transat Jacques Vabre, c’est déjà demain pour nous. Il s’agit d’un objectif majeur, le premier grand rendez-vous de cet Ultim. Avec l’équipe et Kévin Escoffier, nous ferons tout pour aller au bout de nos objectifs ! Et ce bateau offre forcément une grande dose d’envie et d’optimisme pour y parvenir ! »

Nautisme Article
© Vincent Curutchet / BPCE

Ronan Lucas - Directeur du Team Banque Populaire

« Nous sommes très fiers du travail accompli pendant ces deux ans. Il permet de mettre à l’eau un bateau extrêmement abouti dans ses moindres détails. Par rapport à l’ancienne mouture, nous avons progressé dans tous les domaines avec ce Maxi Banque Populaire XI. Nous savons qu’il va être plus rapide, plus performant, plus marin. De plus, on ne peut qu’être très satisfait et reconnaissant de l’investissement de toutes les entreprises et de l’ensemble des membres du Team qui ont participé à cette construction. Depuis de nombreuses années, Banque Populaire démontre ainsi son enthousiasme et sa motivation à concevoir avec passion des bateaux à la pointe de la technologie. Désormais, nous avons tous hâte d’effectuer les premiers bords et de constater le potentiel réel de ce nouveau géant. »

Nautisme Article
© Yvan Zedda / BPCE

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.