Drheam Cup – Premières arrivées, premiers enseignements

Course au large
Vendredi 22 juillet 2022 à 11h30

Déjà devenue une classique en seulement quatre éditions. Les premiers concurrents de la Drheam Cup 2022 partis dimanche dernier de Cherbourg, arrivent les uns après les autres à La Trinité sur Mer. Scratch, Ocean Fifty, Figaro 3 ont notamment déjà trouvé leurs vainqueurs.

©Photo Thierry Martinez - Dhream Cup 2022
Déjà devenue une classique en seulement quatre éditions. Les premiers concurrents de la Drheam Cup 2022 partis dimanche dernier de Cherbourg, arrivent les uns après les autres à La Trinité sur Mer. Scratch, Ocean Fifty, Figaro 3 ont notamment déjà trouvé leurs vainqueurs.

Rayon vert, premier sur la ligne

C’est l’une des particularités depuis sa création par Jacques Civilise, la Drheam Cup offre des parcours de différentes tailles selon le potentiel des bateaux. Aussi, cette année, le premier à franchir la ligne est un trimaran de 50 pieds nommé Rayon Vert, skippé par Oren Nataf. Un excellent galop d’essai pour ce skipper amateur qui s’alignera sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe dans la catégorie Rhum Multi. Mais il avait pour co-équipier et coach sur cette course de 600 milles, l’un des plus beaux palmarès de la voile française, Sydney Gavignet. Il a devancé l’Ultim SVR-Lazartigue qui lui a parcouru 1000 milles nautiques. Malheureusement seul dans sa catégorie à s’aligner entre la Normandie et la Bretagne, l’essentiel était peut-être ailleurs, du côté de Paris, pour le grand trimaran bleu. Au final c’est une double victoire pour le grand trimaran bleu puisque le tribunal lui a donné raison et Tom Laperche (remplaçant au pied levé François Gabart), a brillamment mené son équipage, quel destin à 25 ans tout juste !

Nautisme Article
© Photo Thierry Martinez - Dhream Cup 2022

Ocean Fifty – répétition générale

Après le Pro Sailing Tour en équipage qui les a occupés tout le printemps, les Ocean Fifty avaient choisi de courir la Drheam Cup en solitaire. C’était l’occasion d’une répétition générale à un petit peu plus de trois mois du départ de Saint-Malo. Vainqueur du circuit l’an passé, deuxième cette année, Leyton, avec Sam Goodchild à la barre s’est imposé à La Trinité sur Mer. S’il marque des points dans la course à la confiance en vue du grand rendez-vous de l’automne, aucune leçon vraiment définitive ne peut être tirée de cette confrontation, tant les écarts sur le podium sont infimes. Ce que l’on sait en revanche c’est que le vainqueur, Sébastien Rogues (2ème sur Primonial) et Erwan Le Roux (3ème sur Koesio) se sont livré un combat acharné tout au long du parcours qui les a menés jusqu’à la pointe Sud de l’Irlande. Ils sont donc plus que prêts pour novembre. Autre certitude, les marins ne pourront pas tenir sur une transat le rythme qu’ils ont tenu sur ces trois jours. Arrivés épuisés en Bretagne, victimes d’hallucinations faute de sommeil, il leur faudra lever le pied au bon moment sur la route de Pointe à Pitre, pour rester dans la course sans trop perdre en performance. C’est un équilibre difficile à trouver sur ces machines extrêmement exigeantes.

Nautisme Article
© Photo Alexis Courcoux - Dhream Cup 2022

Figaro 3, première victoire pour Basile Bourgnon

Certes ils n’étaient que sept sur la ligne de départ, et on peut regretter que plus de bateaux n’aient répondu à l’invitation de l’organisation. Mais s’il y en a un qui ne regrette pas d’être venu, c’est Basile Bourgnon (Edenred). Associé à Robin Follin sur son Figaro rouge, il a dominé la course de 600 milles de bout en bout pour inscrire son prénom au palmarès d’une classe qui avait révélé son père, Laurent Bourgnon. Avec la manière, et malgré un génois déchiré, cette Drheam Cup en double lui a permis de pousser à fond son monotype et de naviguer sur des eaux qu’il sera amené à fréquenter de nouveau lors de la Solitaire du Figaro fin août. Toute expérience est bonne à prendre à tout juste un mois du départ, le 21 août de Nantes, et pour une première participation. Basile ne pourra pas se cacher, le classement Bizuth, à minima, ne peut-être que dans son viseur.

Nautisme Article
© Photo Thierry Martinez - Dhream Cup 2022

Macaire, Chabaud et Guillemot l’emportent

En Class40, Xavier Macaire, pour sa première course à bord du Plan Verdier Team Snef tout neuf, frappe très fort. Habitué aux avant-postes toutes ces dernières saisons en Figaro, il attaque sa carrière en 40 pieds par une victoire au sein d’une flotte très relevée, la plupart des favoris de la Route du Rhum ayant coché cette course en solitaire dans leur programme de préparation. De Corentin Douguet, qui a dominé le début de saison, à Yoann Richomme, en passant par Ian Lipinski ou Amélie Grassi ils étaient tous là ou presque. Enfin, dans la catégorie Rhum, ce sont deux légendes de la course au large qui l’emportent : Catherine Chabaud a tombé le costume de députée européenne pour retrouver son ciré et le bateau de son premier Vendée Globe (1996-97) et ravir la victoire en monocoque. Quant à Marc Guillemot, il a étrenné de la plus belle des manières son nouveau catamaran signé Christophe Barreau chez les multicoques. Visiblement, le bateau c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…