Ces lacs habités par des monstres

Carnet de voyage
Lundi 22 août 2016 à 6h43

Si tout le monde ou presque a déjà entendu parler du célèbre monstre du Loch Ness, peu savent que l’Écosse n’a pas le monopole des créatures légendaires lorsqu’il s’agit des lacs. Tour du monde des «lacs à monstres» du monde entier, de l’Écosse au Canada, en passant par l’Italie, l’Islande, l’Argentine et les États-Unis.

Si tout le monde ou presque a déjà entendu parler du célèbre monstre du Loch Ness, peu savent que l’Écosse n’a pas le monopole des créatures légendaires lorsqu’il s’agit des lacs. Tour du monde des «lacs à monstres» du monde entier, de l’Écosse au Canada, en passant par l’Italie, l’Islande, l’Argentine et les États-Unis.

Le Loch Ness en Ecosse

«Nessie» est la créature de référence qui a rendu célèbre le Loch Ness à travers le monde entier. Avec une longueur de 42 km et une profondeur de 300 mètres par endroit, le Loch Ness possède une eau noire et tourbeuse qui rend les explorations difficiles. En 1933, un vacancier londonien, le Dr Wilson, prend un premier cliché du monstre qui restera dans l’histoire. Les images montrent un gros serpent d’eau sinueux, comme dans presque toutes les descriptions de monstres observés dans les lacs. Sans preuve véridique mais avec des témoignages réguliers, plus ou moins sérieux, plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer les apparitions : la présence de phoques (avérée) dans le lac ou encore celle de gigantesques esturgeons.

Como Lake en Italie

Situé dans les environs de Milan, le lac Como est l’un des plus profonds d’Europe : jusqu’à 410 mètres. Une petite dizaine d’observations a été signalée entre 1946 et 2003, faisant état d’un reptile marin préhistorique avec une tête de crocodile. Certains prétendent que ces semblants de monstres italiens ne seraient en réalité que des loutres ou des brochets.

Flathead Lake au Montana (USA)

Avec ses 50 km de longueur sur 16 de large, et une profondeur de 113 mètres, Le lac Flathead est l’un des plus grands de l’ouest américain. Il est chaque été le théâtre de nombreuses activités nautiques mais n’est pas uniquement connu comme une destination de vacances : il regroupe certains des plus solides témoignages de monstres de lacs… Les monstres aperçus à Flathead mesureraient entre 6 et 12 mètres et seraient de formes très similaires, serpentées, à celui du Loch Ness. La première rencontre a eu lieu en 1889 avec un bateau de touristes : ceux-ci ont affirmé avoir vu une «baleine» dans l’eau et lui avoir tiré dessus, sans tuer l’animal. La plupart des observations sont enregistrées entre avril et septembre et deux éléments sont troublants : certains témoins ont aperçu plusieurs monstres en même temps et beaucoup d’apparitions se sont produites au cœur de mêmes journées… La présence, ou non, d’esturgeons massifs dans le lac fait encore débat aujourd’hui.

Champlain Lake au Vermont et New York (USA)

Lieu mythique pour les indiens d’Amérique de la région, le lac Champlain est un spot très réputé de pêche et d’activités nautiques. Les tribus Abenaki et Iroquois comptent dans leurs légendes celle d’une créature des profondeurs hantant le lac. L’un des premiers témoignages date de jullet 1819 : le capitaine d’un bateau aurait aperçu un «hippocampe géant» d’une cinquantaine de mètres… Depuis, le nombre de témoignage est très irrégulier, avec une année importante : celle de 2003 qui a regroupé trois observations jugées «crédibles» au cours du mois de juin. Les scientifiques ayant étudié la faune marine du lac pensent que les apparitions peuvent être attribuées à la présence d’orphies dans le lac, également connues sous le nom d’aiguillettes. Cependant, les orphies, avec leurs 50 à 70 cm de longueur maximale, n’ont pas vraiment la taille de monstres.

Nahuel Huapi Lake en Argentine

Ce lac situé en Patagonie serait le lieu de vie d’un plésiosaure, dinosaure marin de l’époque jurassique. De nombreux clichés pris à travers le temps montrent une bosse sortant de l’eau ou une forme de corps sinueuse. Les scientifiques du zoo de Buenos Aires ont tenté de trouver des preuves de son existence en 1922, en vain. Mais un nouveau rebondissement a relancé l’affaire en 2009, un photographe qui a tenu à rester anonyme a pris une photo très claire de la tête de ce fameux monstre… Et certains disent qu’elle est trop réussie pour être réelle !

Lac Memphrémagog au Québec

Situé entre le Québec et les Etats-Unis, ce lac de 52 km de longueur abriterait un monstre ressemblant à un hippocampe, mais à la tête poilue. Des pêcheurs affirment que leurs sonars graphiques auraient repéré la bête à plusieurs reprises.

Lac Manitoba au Canada

«Manipogo» est le nom du monstre aperçu dans les eaux de Manitoba depuis 1908. Les indiens qui peuplent les rivages du lac parlent de créature légendaire depuis des centaines d’années. Les témoins le décrivent comme un plésiosaure avec une tête faisant penser à celle d’un mouton. Des témoins disent avoir aperçu jusqu’à trois créatures en même temps, et certains sont convaincus de l’existence d’un groupe de dinosaures lacustres se reproduisant depuis la période jurassique.

Lac Lagarfljot en Islande

Une immense créature sinueuse, brisant même la glace par ses mouvements, est régulièrement signalée dans le lac depuis 1345. Celui-ci a même été filmée en 2012 et après étude de la vidéo, les scientifiques ont conclu que les images montraient réellement une créature inconnue apparentée à la famille des serpents de mer. Les islandais, quant à eux, parlent d’un vers géant.

 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.