Découvrez Les Saintes, au cœur de l'hiver

Carnet de voyage
Mercredi 1 janvier 2020 à 6h35

Escale prisée des plaisanciers venant naviguer l’hiver dans les Antilles, les Saintes, archipel composé de neuf îlots dont deux seulement sont habités, offrent de nombreux atouts aux amateurs de croisière qui s’y arrêtent.

©Sophie Savant-Ros
Escale prisée des plaisanciers venant naviguer l’hiver dans les Antilles, les Saintes, archipel composé de neuf îlots dont deux seulement sont habités, offrent de nombreux atouts aux amateurs de croisière qui s’y arrêtent.

Les Saintes, qui font partie des îles de la Guadeloupe, sont bien connues des plaisanciers. « La baie des Saintes, historiquement fréquentée par ceux qui font une croisière dans les Petites Antilles, est très prisée pour deux raisons. Elle est tout d’abord connue pour son côté authentique et sa beauté naturelle. La baie est ouverte sur un petit village de pêcheurs qui n’a pas changé depuis 30 ans et qui a su garder son âme, nous explique Philippe Capy, directeur de l’office du tourisme des Saintes. Elle est également renommée pour la qualité de ses mouillages ». En effet, la configuration de la baie des Saintes permet aux plaisanciers de mouiller en toute sécurité à l’abri du vent. « Nous proposons 90 mouillages qui offrent un ancrage solide tout en préservant les fonds sous-marins. C’est important car nous sommes engagés dans des démarches de préservation de l’environnement », poursuit-il. Les plaisanciers trouvent aux Saintes tous les services dont ils peuvent avoir besoin, des formalités de douane à l’avitaillement, en passant par les réparations de première nécessité.

Chaque année, quelque 90 navires de croisière principalement en provenance de Miami, et plusieurs milliers de voiliers y font escale. « La meilleure période pour venir naviguer aux Saintes est de janvier à mai, après la saison cyclonique. Les températures commencent à remonter », précise Philippe Capy.

Idéales pour la navigation de plaisance, les Saintes se prêtent également à la pratique d’autres sports nautiques, de la voile légère à la plongée sous-marine, en passant par le kitesurf, le kayak classique ou à fond transparent ou encore le stand up paddle. « Les spots de plongée des Saintes sont assez réputés pour le spectacle sous-marin qu’ils offrent. Deux clubs proposent des plongées encadrées ou autonomes. Il y a de nombreux sites intéressants du fait de la diversité de la faune et de la flore sous-marines. On peut même observer des jardins de coraux sous-marins », avance Philippe Capy. À noter qu’une navette électrique, qui s’arrête sur l’Ilet à Cabris, permet également de faire du cabotage dans la baie.

La Saintoise, une tradition qui perdure

Peuplées à l’origine de Bretons, de Normands mais également d’Alsaciens embarqués sur les navires de la Marine Royale pour combattre les Anglais, les Saintes conservent toujours un côté européen. « Ces marins se sont installés aux Saintes et ont construit des embarcations pour pêcher. Aujourd’hui, la saintoise, bateau à voile de pêche traditionnel du début du XXe siècle existe encore et a gagné toute la Caraïbe », souligne Philippe Capy. Ces voiliers, qui se regroupent chaque année à l’occasion du championnat guadeloupéen de saintoises traditionnelles sont encore construits à l’unité par le chantier Foy, à Marigot, qui en produit une demi-douzaine par an.

Outre les loisirs nautiques, les Saintes offrent aux visiteurs de nombreuses attractions touristiques. À commencer par le fort Napoléon et son musée sur l’histoire des Saintes, qui propose une vue panoramique sur la baie mais également un jardin exotique implanté sur l’ancien chemin de ronde. « Le fort Napoléon offre un point de vue somptueux sur l’île de la Dominique au Sud, Marie-Galante à l’Est, Terre-de-Bas, ou encore la Soufrière », indique Philippe Capy. À ne pas manquer également sur Terre-de-Haut, le pain de sucre, les rues colorées, la plage de Pompierre, la baie de Marigot aux eaux calmes et peu profondes, l’anse Crawen, les barques multicolores des pêcheurs et les célèbres cases de bois peint. Sur Terre-de-Bas, réputée pour ses productions artisanales, on citera la plage de Grande Anse, le village de Petite Anse, ou encore les vestiges de l’ancienne poterie.

Pour préparer au mieux vos navigations aux Saintes, le Bloc Marine Petites Antilles est indispensable ! Pour chaque port et mouillage, nous avons agrémenté les plans détaillés de photos aériennes pour vous inviter à l'évasion et vous aider dans vos prises de décisions. Pour offrir ou vous offrir le Bloc Marine, c'est par ici !

Sophie Savant-Ros
Le Pain de Sucre Wikipedia
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…