Les destinations incontournables du mois de mars

Carnet de voyage
Dimanche 8 mars 2020 à 6h36

La rédaction vous propose de découvrir les destinations phares du mois de mars, pour profiter du soleil et de la chaleur, sur des plages paradisiaques ou dans des lieux totalement dépaysants... L'évasion est au rendez-vous !

Le Café des Délices à Sidi Bou Saïd
La rédaction vous propose de découvrir les destinations phares du mois de mars, pour profiter du soleil et de la chaleur, sur des plages paradisiaques ou dans des lieux totalement dépaysants... L'évasion est au rendez-vous !

Pour tous ceux qui désirent partir en vacances sans attendre l'arrivée des beaux jours et de la chaleur (du moins en France), nous avons sélectionné pour vous les destinations parfaites pour un mois de mars au soleil.

La Tunisie €

Partir en Tunisie permet de s’évader à moindre coût puisqu’il est possible de trouver des séjours tout compris à moins de 300 euros la semaine. Le temps de vol est court, de l’ordre de 3 heures entre Paris et Tunis. Le climat y est doux avec des températures dignes d’un mois de mai en France. Si les périodes de temps ensoleillé dominent, vous pourrez aussi essuyer quelques averses, notamment dans la région de Tunis où la pluie est observée en moyenne 1 jour sur 5 en mars. Prenez le temps de visiter la capitale Tunis où la médina est l’un des principaux centre d’intérêt touristique ; vous pourrez vous rendre dans le souk, les échoppes ou dans les petits restaurants. Une halte au musée du Bardo permettra d’admirer une très belle collection de mosaïques romaines. N’hésitez pas à vous à Carthage qui est un site culturel d’exception inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ; vous pourrez y visiter les thermes d’Antonin et l’amphithéâtre romain. Découvrez l’acropole de la colline de Byrsa et ses nombreux vestiges. Vous pourrez aussi vous laisser entraîner dans le quartier des villas romaines sur la colline de l'Odéon, où siège également un théâtre dont la construction remonte au IIe siècle.

Nautisme Article
Les ruines de Carthage

Vous trouverez des vols directs à moins de 300 euros pour un départ le week-end prochain vers Tunis.

Porto Rico €€€

Nautisme Article
Les zones littorales de Porto Rico offrent de la diversité entre la côte nord-est bordée de cocotiers avec ses eaux claires et son sable blanc et la côte sauvage au sud beaucoup moins touristique mais avec des plages magnifiques.

Le mois de mars est la période idéale pour partir à Porto Rico car c’est la saison sèche et les averses sont plutôt discrètes. Les températures varient entre 22° le matin et 29° l’après-midi. L’ensoleillement y est généreux puisque le soleil brille en moyenne 9 heures par jour. L’alizé, ce vent d’est à nord-est qui souffle la plus grande partie de l’année tempère la chaleur ambiante. Comptez 9 heures de vol pour vous rendre à l’aéroport de San Juan depuis Paris avec un coût moyen de 1000 euros aller-retour, avec une escale. Sur place, découvrez le charme de la capitale San Juan avec son architecture coloniale espagnole intacte qui vous plonge 500 ans en arrière, c’est tellement agréable de déambuler dans ses jolies rues pavées et colorées ! Pour les fans de science-fiction, n’hésitez pas à faire un tour à l’observatoire Arecibo à deux heures de route de la capitale. Lieu de tournage de nombreux films comme Golden Eyes (James Bond), c’est le plus grand radiotélescope jamais construit dans le monde. Il est posé à même le sol sur les vestiges d’un cratère causé par une météorite. Enfin, les zones littorales de Porto Rico offrent de la diversité entre la côte nord-est bordée de cocotiers avec ses eaux claires et son sable blanc et la côte sauvage au sud beaucoup moins touristique mais avec des plages magnifiques. Enfin si vous souhaitez une totale immersion dans la nature, partez à la découverte d’El Yunque, la forêt tropicale portoricaine, elle fait partie des plus grandes réserves américaines. Rio Camuy est l’une des plus grandes rivières sous-terraines au monde, on y trouve près de 200 grottes, c’est tout simplement magnifique.

Nautisme Article
El Yunque, la forêt tropicale portoricaine, elle fait partie des plus grandes réserves américaines.

Le Cambodge €€

Nautisme Article
Les temples d'Angkor

Le Cambodge recèle de richesses culturelles et patrimoniales. A 12 heures de vol de la France, il vous en coûtera en moyenne 500 euros pour un vol aller-retour avec une escale. D’un point de vue climatique, le mois de mars est la bonne période pour partir. Vous éviterez la période de mousson d’été avec ses fortes pluies et sa chaleur humide difficilement supportable. A cette période de l’année, les pluies restent assez rares mais les fortes chaleurs sont au rendez-vous avec une moyenne de 34°C les après-midi. N’oubliez donc pas de quoi vous hydrater et vous protéger la tête aux heures les plus chaudes de la journée. La visite des merveilles architecturales d’Angkor est à ne surtout pas rater. Localisé près de la ville de Siem Reap, ce site abrite plusieurs dizaines de temples dont les ornements vous couperont le souffle. Si vous souhaitez profiter d’une station balnéaire agréable pour vous reposer, optez pour Sihanoukville avec sa plage d’Otres beach, un peu à l’écart de la ville. Enfin, un détour par la capitale Phnom Penn s’impose pour visiter le palais royal et sa pagode d’argent. Il abrite également « le bouddha d’émeraude » et un bouddha d’or pesant environ 90 kilos.

Dubaï €€

Nautisme Article
En mars à Dubaï, les températures varient entre 17° le matin et 28° l'après-midi ce qui est tout à fait supportable. © © Flickr

Partir à Dubaï en mars permet d’éviter les chaleurs éprouvantes de la saison estivale avec des températures qui dépassent parfois les 40°C à l’ombre. En mars, les températures varient entre 17° le matin et 28° l’après-midi ce qui est tout à fait supportable. Les précipitations y sont rares puisqu’on compte seulement une dizaine de jours de pluie par an ; malgré tout quelques averses ne sont pas exclues au mois de mars. Un voyage en avion à Dubaï vous coutera environ 700 euros l’aller-retour pour 7 heures de vol environ, en direct. Dans cette ville luxueuse de tous les superlatifs, vous pourrez vous vanter d’être monté dans la tour la plus haute du monde, le Burj Khalifa, avec ses 828 mètres offrant une vue imprenable sur la ville et le golfe persique. Vous pourrez aussi arpenter le Dubaï Mall, le plus grand centre commercial au monde avec de très nombreuses boutiques. Allez voir l’aquarium, il vaut le détour avec ses nombreuses espèces et son tunnel qui vous plongera au cœur de l’océan. Enfin plus insolite en plein désert, vous pourrez faire du ski en rejoignant l’immense piste de ski située à côté de la Marina près du Burj-Al-Arab dans le centre commercial Mall of Emirates.

Les Maldives €€€

Souvent désignées comme une destination de rêve, les Maldives vous enverrons directement sur un paradis terrestre. L'activité incontournable de l'île est très certainement la plongée sous-marine, durant laquelle vous pourrez découvrir des requins, des raies, des poissons tropicaux, des coraux multicolores ou encore des tortues. Sous son climat tropical et une température de 30°C, les Maldives vous offrent en mars des conditions météorologiques favorables pour la découvrir. Vous profiterez d’un soleil bien présent et pour la baignade d’une eau chaude à 28°C ! Mars est le mois le moins pluvieux, avec 1 seule journée de pluie en moyenne par semaine. Pour un séjour de moins de 30 jours, une demande au préalable d'un visa ne sera pas nécessaire mais il vous en sera délivré un gratuitement à votre arrivée sur l'île. Faites tout de même attention à ce que votre passeport soit encore valide 6 mois après votre voyage. Pour un départ le week-end prochain depuis Paris, vous trouverez des vols aller-retour avec une escale à 800 euros environ.

Nautisme Article
Sous son climat tropical et une température de 30°C, les Maldives vous offrent en mars des conditions météorologiques favorables pour la découvrir.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…