Le lac artificiel de Pareloup, pour une escapade en famille

Carnet de voyage
Lundi 28 septembre 2020 à 6h28

Parmi les milliers de lacs et de plans d'eau intérieurs en France, certains, bien qu'artificiels, sont réputés pour leurs activités nautiques et leurs plages. C'est le cas du lac de Pareloup, situé dans l'Aveyron.

©Office de Tourisme de Pareloup Lévézou Aveyron
Parmi les milliers de lacs et de plans d'eau intérieurs en France, certains, bien qu'artificiels, sont réputés pour leurs activités nautiques et leurs plages. C'est le cas du lac de Pareloup, situé dans l'Aveyron.

Ce lac, situé dans l’Aveyron sur le plateau du Lévézou, n’est pas naturel. C’est une retenue artificielle conséquence de la construction d’un barrage dans les années 50 par EDF. Sa superficie de 1290 hectares le classe comme la cinquième retenue d’eau artificielle en France et la deuxième dans le sud. L’une de ses particularités est d’avoir des rives très découpées (130 km) et peu escarpées qui permettent d’avoir de nombreuses criques et plages avec du sable et deux îles au large de la presqu’île de Routaboul et Le Coutal.

Les activités

Pour la baignade, deux plages publiques sont aménagées avec port et centre nautique, l’une sur la commune d’Arvieu (Notre-Dame-d’Aures-Pareloup), l’autre sur la commune de Salles-Curan (Vernhes). Un chemin piétonnier ombragé permet de rejoindre les deux plages. En 2017, elles ont obtenu pour la deuxième année consécutive le label Pavillon Bleu, c’est le seul en Aveyronnais. Ces plages publiques sont surveillées, mais de nombreuses plages, non surveillées, sont aussi très fréquentées. C’est le cas de celles de Caussanel et de Saint-Martin-des-Faux. Si vous souhaitez faire une promenade sur le lac, un bateau amarré aux Vernhes vous fera découvrir ses rives très découpées tout en vous contant son histoire. Pour les pêcheurs, c’est l’un des sites le plus poissonneux de la région avec plus de 15 espèces (brochets, sandres, carpes, brèmes, etc.). Il est classé en deuxième catégorie piscicole par la fédération départementale de la pêche qui y organise des stages d’initiation pour les jeunes avec un parcours de pêche de 15 km. Ce lac attire de nombreux pécheurs qui viennent souvent de loin.

Quant aux activités nautiques, elles sont nombreuses ; on peut pratiquer la voile, la planche à voile, le bateau moteur pour la traction (skis, bouées, bananes, etc.), louer des barques de pêche, des bateaux moteur sans permis, des pédalos, des canoës voire un jet ski (permis obligatoire fluvial ou mer). Pour une personne en possession d’un permis mer, la réglementation de la navigation est obligatoire à bord d’un bateau d’une puissance supérieure à 6 CV, elle ne l’est pas si vous êtes en possession d’un permis fluvial. Dans tous les bras du lac, la vitesse est limitée à 10 km/h ainsi que sur la bande des 50 m des berges. Pour la voile, ce lac offre un plan d’eau régulièrement venté et de nombreuses régates sont organisées et validées par la FFV. En été au CYVP (Centre de Yachting à Voile de Pareloup), une école encadrée par des moniteurs diplômés de la FFV proposent des stages d’initiation ou de perfectionnement en individuel ou en groupes (planche à voile, optimiste, catamaran, etc.). Il est également possible d’y louer du matériel ou venir avec son bateau personnel.  

L’histoire

Ce lac, ou pour être plus exact cette retenue d'eau, a été édifié par l’EDF dans les années 50. Il fait partie des cinq lacs construits dans la région du Lévézou. Cette entreprise titanesque nécessita un téléphérique reliant le chantier à la gare de Primaube. En 1950, lors de la construction active du barrage, il y avait jusqu’à 2000 ouvriers qui y travaillaient (Français, Nord-Africains, Italiens) ainsi que de la main-d’œuvre pénale et des prisonniers de guerre.

Les lacs de l’Aveyronnais sont reliés entre eux par un réseau de galeries souterraines de 3 m de diamètre. La vidange en 1993 a permis de remettre en vue différents vestiges. Par exemple, le pont des 15 arches, bien que sous l’eau depuis plus de 40 ans est toujours en bon état. Egalement la présence de vestiges archéologiques comme une voie romaine (Caussanel) et des outils préhistoriques donnent un intérêt particulier.

Notre avis

Ce lac a beaucoup d’atouts, tout d’abord sa facilité d’accès y compris aux personnes à mobilité réduite, ensuite la présence de petites villes ou villages comme Salles-Curan, Pont-de-Salars, Canet-de-Salars, Arvieu etc. qui ont une histoire plus ou moins riche avec des sites à visiter. Mais aussi les activités que l’on peut y pratiquer qui sont nombreuses et qui s’adressent à tous les âges. Les enfants pourront tout aussi bien y pratiquer la baignade que les sports nautiques tandis que les parents pourront s’adonner à la pêche ou faire des promenades.

© Wikipedia
© Wikipedia
© Office de Tourisme de Pareloup Lévézou Aveyron
© Office de Tourisme de Pareloup Lévézou Aveyron
© Office de Tourisme de Pareloup Lévézou Aveyron
© Office de Tourisme de Pareloup Lévézou Aveyron
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.