Navigation : escale aux Canaries

Carnet de voyage
Lundi 6 juin 2022 à 6h32

L’archipel des Canaries est une étape incontournable pour celles et ceux qui se lancent dans une transatlantique mais pas que, c’est un véritable paradis pour la plaisance, même si les mouillages bien abrités sont plutôt rares. Mieux vaut privilégier les escales dans les ports des sept îles qui composent l’archipel : El Hierro, La Palma, La Gomera, Tenerife, Gran Canaria, Fuerteventura et Lanzarote.

Tenerife Marina de Los Gigantes ©Illustration Adobe Stock
L’archipel des Canaries est une étape incontournable pour celles et ceux qui se lancent dans une transatlantique mais pas que, c’est un véritable paradis pour la plaisance, même si les mouillages bien abrités sont plutôt rares. Mieux vaut privilégier les escales dans les ports des sept îles qui composent l’archipel : El Hierro, La Palma, La Gomera, Tenerife, Gran Canaria, Fuerteventura et Lanzarote.

Mythe ou réalité, le printemps serait éternel aux Canaries... En tous cas, la douceur est présente tout au long de l’année avec une moyenne de 18°C les mois d’hiver et de 24°C les mois d’été. De type méditerranéen, le climat est néanmoins modifié par les vents secs venus du Sahara (le sirocco, l’harmattan...) et par les alizés (vents de nord-est) qui soufflent une grande partie de l’année. Les pluies, quant à elles, se concentrent essentiellement entre les mois de novembre et de janvier, avec une grande disparité d’une île à l’autre. La meilleure période pour partir aux Canaries est celle qui va de mai à septembre avec un temps modérément chaud, sec et ensoleillé.

El Hierro - Puerto de la Estaca

Nautisme Article
© Illustration Adobe Stock

Le port de la Estaca se trouve au nord de l’île, près de Valverde. À la fois port de commerce et port de plaisance, il dispose de 120 emplacements et peut accueillir des bateaux jusqu’à 30 mètres de long. Soyez prudents à l’approche du port : Puerto de la Estaca est l’unique port de l’île, il y a donc un important trafic de ferrys. Le mouillage est interdit à l’intérieur du port. Une fois accosté, sachez que vous venez de poser le pied sur une île déclarée réserve de la biosphère : vous serez fasciné par le vert de ses forêts, ses falaises et ses terres volcaniques et la transparence des eaux qui l’entourent. On respire à pleins poumons à El Hierro !

La Palma - Santa Cruz de la Palma

Nautisme Article
© Illustration Adobe Stock

Cette marina est située dans la capitale de l’île, Santa Cruz. Le port propose de nombreux services et commerces. Une fois à quai, vous avez un accès direct au centre-ville historique. Santa Cruz de la Palma est équipée de 180 postes d’amarrage et peut accueillir des bateaux jusqu’à 20 mètres de long. La Palma, ou « la isla bonita » est déclarée réserve de biosphère. Vous trouverez sur l’île de magnifiques plages de sable noir et des falaises abruptes.

La Gomera - Marina La Gomera

Nautisme Article
© Illustration Adobe Stock

La marina est située à l’est de l’île, à San Sebastián sa capitale. Elle bénéficie de toutes les infrastructures modernes et de 335 postes d’amarrage, pour des navires de 6 à 20 mètres de long. Dans la ville, ne manquez pas La Iglesia de La Asunción de la Gomera. Pour ceux qui veulent se détendre, rendez-vous sur la jolie plage La Playa de San Sebastian de La Gomera. Et pour les marcheurs, les itinéraires de randonnée ne manquent pas !

Tenerife - Marina de Los Gigantes

Nautisme Article
© Illustration Adobe Stock

Parmi tous les ports de l’île de Tenerife, nous avons choisi cette marina pour l’incroyable panorama qu’offre l’arrivée au port avec les monumentales falaises de Los Gigantes.  Le port dispose de 368 postes d’amarrage et tous les équipements et services nécessaires pour passer une escale sereine. C’est également un bon point de départ pour aller observer les dauphins et les baleines au large. Prudence par vent fort de Nord, Nord-Ouest et Ouest !

Gran Canaria - Puerto de Mogán

Nautisme Article
© Illustration Adobe Stock

Port de plaisance de luxe et de pêche, deux mondes se côtoient à Puerto de Mogán. Ses 217 postes d’amarrage accueillent des bateaux mesurant jusqu’à 40 mètres de long, avec une profondeur fluctuant entre deux mètres à marée basse et sept mètres à marée haute. C’est une destination touristique idéale, avec de splendides plages, comme Playa de los Amadores, et une multitude d’activités nautiques.

Fuerteventura - Puerto Corralejo

Nautisme Article
© Illustration Adobe Stock

À seulement cinq minutes à pied de Corralejo, au nord de Fuerteventura, le port de plaisance est l’endroit idéal pour accoster et découvrir l’île. Vous pouvez également choisir de mouiller à proximité de l’îlot sauvage de Lobos, à moins de 15 minutes de navigation de Corralejo. Le port de plaisance propose 215 postes d’amarrage pour des navires allant jusqu’à 15 mètres. Vous trouverez sur place une large offre d’excursions et activités nautiques. C’est un spot idéal pour le surf et la planche à voile.

Lanzarote - Marina Rubicon

Nautisme Article
© Illustration Adobe Stock

Marina Rubicon se situe sur la côte sud de Lanzarote, entre le site naturel de Los Ajaches et Playa Blanca. Cette situation la protège des vents dominants, les alizés. Elle offre plus de 500 places avec tous les services que l’on est en droit d’attendre d’une marina moderne. Vous trouverez également des mouillages à proximité, notamment devant la grande plage de Papagayo. Et bien sûr, ne manquez sous aucun prétexte le musée sous-marin Atlantico composé de plus de 300 statues, né de l’imagination de l’artiste Britannique Jason Decaires Taylor.

Avant de partir naviguer dans les Canaries, pensez à consulter la météo sur METEO CONSULT Marine et à vous équiper du Bloc Marine Espagne/Portugal.

 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…