L'été commence en fanfare à Faro au Portugal

Carnet de voyage
Mercredi 22 juin 2022 à 15h49

Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Alors que l'été est officiellement installé, nous vous proposons de partir au Portugal durant cette semaine du 27 juin au 3 juillet pour découvrir la ville de Faro et sa région, l'Algarve.

Faro est un très bon point de base pour découvrir les sites de l'intérieur de l'Algarve et profiter de naviguer sur une zone à l'abri des alizés portugais. ©Pixabay
Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Alors que l'été est officiellement installé, nous vous proposons de partir au Portugal durant cette semaine du 27 juin au 3 juillet pour découvrir la ville de Faro et sa région, l'Algarve.

Faro est une ville touristique située à l’extrême sud du Portugal, près du golfe de Cadix. Peuplé de 65 000 âmes, c’est le chef-lieu de la région de l’Algarve. Cette ville pittoresque bordée par l’océan atlantique est un très bon point de base pour découvrir les sites de l’intérieur de l’Algarve mais aussi pour naviguer. Il est très facile de s’y rendre avec des vols directs depuis l’aéroport de Paris-Orly. Le voyage dure moins de deux heures avec un décalage horaire d’1h.

Un climat 100% méditerranéen

Faro jouit d’un climat typiquement Méditerranéen avec une forte influence du Gulf stream de l’océan Atlantique qui permet aux hivers d’être doux mais arrosés. Les températures de l’après-midi sont comprises entre 16°C en janvier et 29°C en août. L’été est sec et chaud mais généralement tempéré grâce à la mer. L’ensoleillement est très généreux avec près de 3000 heures dans l’année. A titre de comparaison, Paris en connait à peine 1700. C’est ainsi, l’une des régions les plus ensoleillées du Portugal. Cette région de l’Algarve subit moins les assauts des perturbations de l’Atlantique, contrairement au nord et au centre du Portugal. Elle bénéficie notamment des hautes pressions qui se bloquent une grande partie de l’année sur le Maghreb en remontant en direction de la péninsule ibérique et du bassin Méditerranéen. Ainsi, vous ne serez pas embêté par la pluie en période estivale et le total annuel des précipitations n’est que de 523 mm, le gros des pluies tombant en hiver.

Nautisme Article
La plage de Praia© Pixabay

L’été au rendez-vous la semaine prochaine

L’été calendaire a officiellement commencé ce 21 juin et commence avec un temps sec et chaud sur Faro. En raison d’une goutte froide cette semaine, les températures ont quelque peu baissé mais dès la semaine prochaine l’anticyclone des Açores va regonfler et favoriser le retour du grand beau temps chaud et sec. Les températures nocturnes se rafraîchiront suffisamment pour récupérer lors de votre sommeil avec de 14 à 17°C et les maximales seront estivales, dignes d’un plein mois d’aout, avec 29 à 31°C. Le vent sera généralement faible et de direction nord dominante. Quant à la baignade, elle sera très agréable avec une mer à 20-22°C. Elle se réchauffera au fil de la semaine, en raison de la chaleur. La baignade sera généralement sans danger avec une belle à peu agitée. En effet, cette région de la pointe sud du Portugal est généralement bien protégée en cas de houle venant de l’ouest. La grosse houle se produit plus au large, en direction de la côte Marocaine.

Vous l'avez compris, le temps sera idéal la semaine prochaine à Faro avec une chaleur modérée et tempérée par les brises marines. Si vous avez trop chaud, l'eau de baignade vous permettra suffisamment de vous rafraîchir. Enfin, les nuits seront fraîches et vous permettront de récupérer pleinement.

Plages immenses, bien abritées du vent

La côte de l'Algarve est un régal, et mérite sa réputation européenne : on y trouve des plages immenses de sable fin (plage de Faro, de Vilamoura, de Barril...) autour de Faro et de sa lagune. Plus à l'ouest, on trouve une côte de falaises ocres avec des arches rocheuses, des criques et des baies paradisiaques, souvent trop fréquentées en plein été (Albufeira, Benagil, Praia da Rocha). Vers la pointe sud-ouest, la région de Sagres et du cap Saint Vincent offre un paysage nettement plus sauvage et aride, dont les collines sont battues par les vents réguliers. Mais les plages, exposées plein sud, sont bien abritées et on échappe au vent qui défavorise la côte nord du Portugal.

Une ville historique et culturelle

Faro est riche d’un grand patrimoine culturel et naturel exceptionnel. Elle possède de nombreux sites touristiques, offre de multiples activités et affiche de superbes plages. Point de départ d’excursions touristiques pour découvrir l’Algarve, visitez la réserve naturelle de Ria Formosa de plus de 17 000 hectares et accessible par bateau. Découvrez le centre historique de Faro avec ses ruines maures et romaines, et sa cathédrale du 18ème siècle. Rêver et voyager dans le temps en vous y promenant. Pour vous détendre complétement, direction la plage la Praia. Très accessible et jamais envahie par les touristes, même en plein été, elle vous offrira les charmes des plages de sable fin et d’une mer bleue azur.

Coup de cœur : la réserve naturelle de Ria Formosa

Nautisme Article
Ria Formosa© Wikipedia

Considérée comme une des 7 merveilles du Portugal, cette réserve naturelle depuis 1978 est devenue un parc naturel en 1987. Elle est facilement accessible par bateau depuis le centre historique de Faro, s’étend sur 60 km et recouvre un peu plus de 18.000 hectares. Ce site exceptionnel est composé d’un labyrinthe de canaux, de marécages et de bancs de sable. Les paysages variés abritent une flore et faune uniques.

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions météo sur La Chaîne Météo Voyage.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…