Week-end atypique : cinq phares où dormir…

Carnet de voyage
Vendredi 24 juin 2022 à 12h37

Alors que des constellations de satellites nous positionnent au mètre près, les phares continuent de nourrir notre imaginaire marin. Ils restent le recours ultime, inébranlable, assurent la permanence de notre sécurité en mer. Alors comment ne pas être séduit à l’idée d’investir un phare ne serait-ce que le temps d’une nuit. De la Norvège aux Etats-Unis, en passant par l’Ecosse et la Bretagne, voici une sélection de cinq emplacements exceptionnels avec autant de vues imprenables, et c’est sûr, cette fois la brochure ne ment pas.

©Photo DR
Alors que des constellations de satellites nous positionnent au mètre près, les phares continuent de nourrir notre imaginaire marin. Ils restent le recours ultime, inébranlable, assurent la permanence de notre sécurité en mer. Alors comment ne pas être séduit à l’idée d’investir un phare ne serait-ce que le temps d’une nuit. De la Norvège aux Etats-Unis, en passant par l’Ecosse et la Bretagne, voici une sélection de cinq emplacements exceptionnels avec autant de vues imprenables, et c’est sûr, cette fois la brochure ne ment pas.

Corsewall (Ecosse)

Il fait face à l’Irlande, mais est bel et bien ancré sur la spectaculaire côte écossaise. Sur ce site enchanteur marquant l’extrémité Nord-Ouest des Rhinns de Galloway, les tempêtes font partie de l’exceptionnel paysage, et ne perturbent en rien le phare de Corsewall construit en 1815. Toujours en fonction, il abrite pourtant depuis peu un petit hôtel-restaurant au charme romantique absolument unique. La vingtaine d’hectares de terres qui l’entourent permettent de varier les points de vue, tous plus spectaculaires les uns que les autres, sur la péninsule du Kintyre, l’île d’Arran, le Firth of Clyde, Ailsa Craig et parfois la côte irlandaise dont on peut même apercevoir certains phares par temps clair.

Nautisme Article
© Photo DR

Ålesund (Norvège)

À environ 120 milles au Nord de Bergen, au milieu des montagnes se jetant dans la mer en formant autant de fjords, la petite ville d’Ålesund célèbre pour son architecture art-nouveau, recèle une perle moins connue. Même en arrivant par la mer, délaisser sa cabine favorite le temps d’une nuit et descendre à l’hôtel Brosundet est un impératif. Réserver est cependant cependant plus que recommandé car la chambre N°47 est la seule qu’il vous faut vraiment. Pour la rejoindre, il convient de quitter l’hôtel principal pour s’avancer sur la jetée qui protège le port de la houle d’Ouest. A son extrémité, le phare construit il y a 150 ans continue de guider les navires, notamment le mythique express côtier. Mais au rez-de chaussée et au premier étage, sur seulement trois mètres de diamètre, architectes et charpentiers ont réussi à intégrer une véritable suite, à la fois sobre et confortable. Autant dire que la vue est unique, sur les îles de Godøya, Giske et Valderøya qui lui font face bien sûr, mais aussi sur les eaux de la Mer de Norvège, et ce quel que soit le temps.

Nautisme Article
© Photo DR

Kerbel (France)

En France, c’est l’un des très rares phares habités. Derrière Port Louis, à la sortie de la rade de Lorient, le phare de Kerbel offre une vue panoramique sur la côte Bretonne. Groix, Belle-île et en arrière-plan, la baie de Quiberon. Si la maison du gardien du phare fait office de gîte principal depuis 2007, 125 marches de granit donnent accès à LA chambre dont tout le monde rêve. À 25 mètres de hauteur, un lit double a remplacé le système optique. La rotonde entièrement vitrée permet de profiter du soleil du lever au coucher depuis le mini-studio malicieusement aménagé.

Nautisme Article
© Photo DR

Saugerties (Etats-Unis)

Il y a aussi des phares sur les rivières. Alors, exceptionnellement, la centaine de miles (150 km) qui séparent Saugerties de New-York sont impériaux, pas marins. Emblématique de l’Hudson River,  son phare est une vénérable aide à la navigation depuis 1869. Cette construction de briques rouges récemment restaurée abrite un Bed & Breakfast, meublé comme il pouvait l'être au début du XXe siècle. Après avoir visité le musée attenant, les images des paquebots à vapeur d’époque se superposent sur les paysages environnants. Il faut dire que la tour du phare, toujours opérationnel, offre une vue panoramique sur la vallée du fleuve Hudson et les Catskill Mountains. On peut même y accoster sa propre unité, un petit quai étant disponible pour les plaisanciers de passage.

Nautisme Article
© Photo Randall-J-Hodges

Heceta (Etats-Unis)

À l’opposé de l’immensité américaine, ce sont les vagues de l’océan Pacifique que vous entendrez depuis votre chambre du phare d’Heceta, une expérience forcément inoubliable. Le lieu est qui plus est chargé d’histoire, portant le nom du commandant espagnol qui découvrit le site en 1775. Il fallut du temps pour ériger un phare et sécuriser les navires empruntant la route de l’or entre côte Est et Ouest du pays des pionniers, via le cap Horn. Mais depuis 1894, les rayons du phare d’Heceta éclairent les eaux pacifiques. Classé monument historique par le département des eaux et forêts américains, la transformation des bâtiments publics en Bed & Breakfast a été confiée à Mike et Carol Korgan en 1995. Depuis, on peut se prendre à rêver être gardien de phare sous un ciel étoilé, profitant le jour de l’infinité de sentiers proposés par l’Oregon.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…