Le phare de Point-Amour, en route vers le Canada

Samedi 14 octobre 2017 à 12h42

Construit en 1857 pour guider les vapeurs venus d'Angleterre dans le détroit de Belle-Île, le phare de l'anse Amour est le plus élevé de la côte Atlantique du Canada. Lorsque les glaces libèrent le passage, il garde l'entrée Nord du Saint-Laurent.

©tripadvisor
Construit en 1857 pour guider les vapeurs venus d'Angleterre dans le détroit de Belle-Île, le phare de l'anse Amour est le plus élevé de la côte Atlantique du Canada. Lorsque les glaces libèrent le passage, il garde l'entrée Nord du Saint-Laurent.

Brume, baleines et icebergs 

La route goudronnée n’est pas encore arrivée jusqu’à cette pointe basse et venteuse, couverte de lichen et de lande, que l'été voit fleurir pour quelques courtes semaines de clémence. Pour rallier le phare, il faut quitter la seule route confortable du Labrador et piquer vers la côte par une piste cahoteuse et sauvage. Elle longe l’anse Amour, bordée de dunes désertes, et débouche sur le détroit de Belle-Île. Ce passage maritime large d’une vingtaine de kilomètres sépare l’île de Terre-Neuve de la péninsule du Labrador.

L’été, l’eau s’engouffre dans l’immense Golfe du Saint-Laurent. C'est la saison des courants tourbillonnants, des brouillards et des icebergs à la dérive. Puis la région se referme, comme le détroit que prennent les glaces. Période des aurores boréales.

Un amour de phare 

Au milieu du XIXe siècle, quand les vapeurs commencèrent à traverser régulièrement l’Atlantique depuis l’Europe, le détroit de Belle-Ile apparut comme la route la plus courte pour rallier le Canada. Ce passage tempétueux, dont les glaces dérivantes étaient souvent cachées par le brouillard, se révéla si dangereux qu’il fut décidé d’y élever quatre, puis neuf phares dotés de sirènes et de puissantes lentilles de Fresnel.

Celui de l'anse Amour, considéré comme le plus moderne du pays en son temps, fut bâti entre 1854 et 1857 au milieu de nulle part. Le campement permanent le plus proche se trouvait à L’Anse aux Loup, à environ sept kilomètres. Des blocs de calcaires furent extraits d’une carrière proche mais les pierres de taille, les briques, les poutres en bois et le reste du matériel nécessaire à la construction de la tour et à l’installation des gardiens et de leur famille, fut acheminé par bateau depuis Québec, débarqué à l’Anse-aux-Loups et transporté en charrettes à cheval jusqu’à l'anse Amour. Au milieu de l’été 1857, le phare et les bâtiments attenants étaient terminés mais les navires durent attendre la saison suivante pour voir briller le nouveau feu.

Perché à trente-trois mètres du sol, au sommet de la plus haute « tour à feu » de la côte Atlantique du Canada, on découvre, outre un paysage dépouillé et vide d’hommes, tout un foisonnement de vie. Les baleines, nombreuses à emprunter cette route vers les eaux paisibles du Saint-Laurent, soufflent aux quatre azimuts ; des troupes de dauphins passent, les oiseaux marins piquent dans les bancs de capelans… Parfois, la silhouette bleue et blanche d’un iceberg remonte le courant et dérive, comme un songe, au pied des roches où demeurent, dispersés, les restes des navires naufragés. Il faudra revenir en hiver.

 

© Sandrine Pierrefeu
© Sandrine Pierrefeu
L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.