En voyage à Izmir, au bord de la mer Noire

Jeudi 5 septembre 2019 à 12h30

Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Pour cette semaine du 9 au 15 septembre, nous vous proposons de mettre le cap sur le bassin méditerranéen avec pour destination la Turquie et plus particulièrement la ville d’Izmir.

©Wikimedia
Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Pour cette semaine du 9 au 15 septembre, nous vous proposons de mettre le cap sur le bassin méditerranéen avec pour destination la Turquie et plus particulièrement la ville d’Izmir.

La Turquie, pays situé aux confins de l’Asie et de l’Europe, compte près de 78 millions d’habitants. Il a la particularité d’être bordé par trois mers : la mer Noire au nord, la Méditerranée au sud et la mer Égée à l’ouest. C’est d’ailleurs sur cette dernière qu’est située Izmir, deuxième plus grand port de Turquie, après Istanbul. C’est aussi la troisième agglomération du pays avec quelque 2,8 millions d’habitants. Pour s’y rendre, il vous faudra prendre l’avion depuis l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle pour vous rendre à Istanbul, puis un autre vol vous amènera à Izmir. Comptez alors environ sept heures de voyage. Il vous faudra avancer votre montre d'une heure.

Nautisme Article
Front de mer à Izmir© Wikimedia

Une destination idéale en septembre cette année

Alors que le temps se rafraîchit nettement en France, c'est le moment d'aller chercher le soleil et la chaleur sur la côte Turque de la mer Égée. Le climat de la Turquie est très varié en raison de sa position géographique, de ses différentes côtes et de ses montagnes élevées, dont le point culminant est le Mont Ararat avec ses 5137 m d'altitude, au sud-est. Globalement, il s'agit d'un climat continental avec des hivers très froids et des étés très chauds. Les littoraux ont une variante méditerranéenne marquée, avec des hivers frais et humides, et des étés torrides, comme en Grèce voisine. En été, le temps est très chaud partout, et il existe deux solutions pour éviter la canicule : soit s'élever en altitude dans l'intérieur, soit aller à la plage où vous bénéficierez des brises marines. En juillet et août, il n'y a pas un seul jour de pluie, mais parfois, comme cette année, quelques rares orages peuvent se former dans une ambiance alors très lourde. En mer Égée, le Meltem est un vent du nord assez récurrent qui souffle parfois fort, à l'image de notre Mistral en France : dans ce cas, la mer devient bien agitée avec du clapot et de la houle au large, qui peut surprendre les plaisanciers non avertis.

En septembre, les conditions météo sont généralement très plaisantes : la chaleur est encore bien présente pour profiter de vos journées du matin au soir, avant le déclenchement de la saison des orages, qui intervient plutôt en octobre et novembre.  Cela n'empêche la formation de quelques orages, mais suffisamment espacés pour ne pas gâcher vos vacances. A cette époque de l'année, les températures statistiques varient de 21°C la nuit à 29°C le jour. Le record de chaleur pour un mois de septembre est de 35°C (en 2009). Un orage survient en moyenne une fois tous les 3 jours, éclatant plutôt en cours d'après-midi.

Une météo estivale

Nautisme Article
Plage à Izmir© Wikimedia

Dans ce contexte, Izmir est une destination particulièrement favorable pour y passer des vacances balnéaires en arrière-saison. Pour la semaine du 9 au 15, le temps s'annonce magnifique, avec du soleil et de la chaleur. Vous aurez de 21°C le matin à 29° / 30°C le jour, en moyenne, avec une durée d'ensoleillement maximale de 12 heures par jour. La température de la mer est actuellement proche de 23°C à 24°C. Le vent du nord à nord-est sera toujours présent : il s'agit du fameux Meltem, l'équivalent de notre Mistral français, qui soufflera régulièrement à force 5 Beaufort, soit à 50 km/h en rafales. C'est l'idéal pour la pratique des sports de voile. Il faudra juste surveiller une possible dégradation orageuse en toute fin de semaine pouvant arriver de Grèce.

Une ville moderne et agréable

Détruite en quasi-totalité par un incendie le 13 septembre 1922, la ville a dû être reconstruite progressivement au cours de XXème siècle. Cette ville moderne et agréable à vivre propose de nombreuses activités, tant son Histoire est riche. Ainsi, une visite du musée archéologique s’impose. Il regroupe de nombreux objets provenant des sites d’Éphèse et de Bodrum notamment. L’église Saint-Polycarpe, devenu le saint patron de Smyrne (ancien nom d’Izmir), mérite également le détour. Autre monument incontournable : la Tour de l’Horloge, haute de 25 mètres. Ce symbole de la ville est situé sur la place Konak. Enfin, une balade dans le Bazar de Kemeralti vous permettra de faire quelques achats de produits artisanaux tels que des tapis, bijoux, vêtements…

Nautisme Article
Sports nautiques à Izmir© Wikimedia

Coup de cœur : le site archéologique d’Éphèse

Nautisme Article
© Wikimedia

Situé dans la province d’Izmir, il vous faudra environ une heure en taxi pour rejoindre Éphèse depuis votre hôtel. C’est l’une des plus anciennes et plus importantes cités grecques d’Asie Mineure. Ce vaste site archéologique offre de très beaux vestiges de plusieurs civilisations et retrace l’Histoire du pays. Par le passé, Éphèse était la capitale de la province d’Asie et pouvait même rivaliser avec Alexandrie ou Rome. Parmi tous les monuments, le temple Artémis est l’une des sept merveilles du monde antique. En l’espace d’une journée, vous pourrez apprécier ce plongeon dans l’histoire antique…

© Google Earth
L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.