Les nouveautés accastillage au Nautic 2019

Equipements
Vendredi 13 décembre 2019 à 17h19

À la suite des demandes des coureurs et des régatiers, la course au large incite les constructeurs à développer de nouveaux produits. Ceux-ci, après les bancs d’essais lors des courses et des régates, ont des retombées pour les bateaux de plaisance.

À la suite des demandes des coureurs et des régatiers, la course au large incite les constructeurs à développer de nouveaux produits. Ceux-ci, après les bancs d’essais lors des courses et des régates, ont des retombées pour les bateaux de plaisance.

Karver : manivelle de winch carbone

Nautisme Article

La manivelle de winch est un équipement fortement sollicité sur un bateau, en particulier, en régate. Ce nouveau modèle pour éviter la torsion et rester malgré tout léger a un corps entièrement en carbone. Pour une durée de vie étendue, les roulements sont en inox et, pour une utilisation pratique, le blocage (droitiers et gauchers) est ergonomique.

Karver : winchs

Nautisme Article

Les modèles Karver sont équipés d’un double mécanisme d’engrenage : le premier identique aux winchs standards et le second constitué d’un train épicycloïdal. Cette technique a pour effet de démultiplier les efforts. On obtient ainsi 6 fois plus de rapidité et une puissance 3 fois supérieure (Gamme Power). Pour répondre à la demande des chantiers, les winchs peuvent avoir une finition carbone ou carbone-bois naturel. 

Selden : conversion d’un mât enrouleur manuel en électrique

Nautisme Article
© Albert Brel

Pour convertir un mât enrouleur en électrique, sur le système Selden, l’arbre d’enroulement d’origine est remplacé par un arbre qui vient se connecter au moteur. Le moteur est entièrement intégré dans le mât avec la possibilité de le débrayer pour revenir en manuel. Ce kit peut être interfacé avec le winch électrique E40. Dans ce cas, il suffit d’appuyer sur le bouton OUT pour que la voile se déroule. Le winch ajustera automatiquement la tension de la bordure au fur et à mesure de la manœuvre. Pour l’opération inverse, il suffit d’appuyer sur le bouton IN.

Selden : winch électrique avec moteur intégré

Nautisme Article
© Albert Brel

L’efficacité d’un winch électrique voire d’un manuel motorisé n’est plus à démontrer, toutefois, il reste un point non négligeable à prendre en compte : l’encombrement du moteur. Pour pallier ce problème, Selden propose un winch électrique avec le moteur intégré dans la poupée. Grace à ce concept, il se monte comme un manuel avec simplement trois câbles que l’on doit ramener au winch. A ce jour, un seul modèle E40i (inox ou alu) est proposé. Il est équipé de 3 vitesses (rapide, moyenne et lente), se manœuvre à l’aide de 2 boutons pour la mise sous tension et le sens de rotation. Prix à partir de 3350 euros.   

Nodus Factory : poulie ouvrante textile

Nautisme Article

De la manille au haubanage, l’accastillage textile est de plus en plus présent sur les voiliers. Pour ses produits, Nodus Factory a mis à profit le textile combiné avec d’autres matériaux tels que les matières plastiques. La nouveauté 2020 est la Snatch-Block, une poulie ouvrante textile avec un anneau de friction en résine. Pour éviter que l’anneau ne tourne directement sur la partie textile, ce dernier possède en son centre un rouleau en résine. On obtient ainsi une poulie à rouleau ouvrante possédant peu de frottements. Deux tailles sont disponibles avec des charges d’utilisation de 750 à 1400 Kg (prix entre 39 et 45 euros).

Spinlock : bloqueur textile ultra léger

Nautisme Article
© Albert Brel

Le XTX Powerclutch est un bloqueur textile non agressif avec technologie d’ancrage de tresse haute performance. La poignée rétractable permet de contrôler la puissance de largage et un bouton poussoir avec indicateur donne les fonctions de verrouillage/déverrouillage. Pour éviter les largages accidentels, le corps est entièrement fermé. L’installation se fait avec 2 vis (sur le pont ou sur cloison). Il est conçu pour des cordages de 8 à 12 mm et assure une charge de travail jusqu’à 1200 kg.

Dinghy Wheels : roues pour annexe

Nautisme Article
© Albert Brel

Transporter une annexe ou un petit bateau n’est pas évident, en particulier, lorsque l’on est seul. Les roues C-TUG Dinghy Wheels sont conçues pour être à demeure sur le tableau arrière de bateaux jusqu’à 3.60 m équipés d’un moteur HB de 15 CV maximum dont le poids total n’excède pas 100 kg. Réalisées dans un matériau résistant à l’eau de mer, elles sont légères et suffisamment grandes pour bien rouler sur le sable.

MPI : 25 ans d’innovation au service de la plaisance

Nautisme Article
© Albert Brel

Depuis plus de 25 ans, la société MPI réalise en France de l’accastillage inox. Elle est spécialisée dans la fabrication à la demande de bossoirs, portiques, arceaux, ancres et supports de panneau solaire et d’éolienne. Ses nombreuses réalisations faites à la demande des chantiers et des propriétaires de bateau et ses innovations lui ont valu deux prix de l’innovation au salon nautique de Paris. Cette année se sont des supports amovibles à installer sur bossoirs et arceaux qui sont présentés. A noter que cette société diffuse également toute une gamme d’accastillage inox (chaine, visserie, mousquetons, etc.).

Wichard : cadènes fixe multi-usage

Nautisme Article

Cette nouvelle gamme de cadènes fixes est un bon compromis entre la résistance mécanique et celle à la corrosion. Elles peuvent être utilisées pour les renvois en de pied de mât, bosses de ris et les fixations diverses. Deux modèles sont proposés : rond pour les cordages et sangles et carré pour les attaches métalliques. Pour chaque modèle, trois tailles sont disponibles (50, 79 et 98 mm).

Directeck : applicators joints

Nautisme Article
© Albert Brel

Afin d’économiser du joint et faciliter l’application, l’applicator est un outil qui se fixe au bout de la cartouche. Il permet d’être guidé dans la rainure, de limiter le débordement du joint et le ponçage. D’autres équipement pour la réalisation des joints sont également proposés (crochet à joint, scie vibrante, fixe deck…).   

Profurl : emmagasineur pour voiles volantes

Nautisme Article

La nouvelle version de l’emmagasineur NEX est désormais disponible avec plusieurs innovations et améliorations. Les plus significatives sont : la sécurité pendant les manœuvres d’enroulement/déroulement, la facilité d’utilisation, la technologie qui ne nécessite aucun entretien et la large gamme de terminaisons. Cette gamme NEX est proposée en 7 modèles pour des voiles jusqu’à 350 m² (bateaux de plus de 24 m) et également en version motorisée NEXe.

Wichard : couteau de sécurité

Nautisme Article

Ce couteau, dit de sécurité, a été développé en prenant conseils auprès des professionnels de la mer (coureurs, pompiers, sauveteurs…). Ce n’est pas un couteau standard que l’on porte dans la poche mais un modèle à lame fixe placé dans un étui sécurisé. Pour le sortir de son étui, il faut presser la gâchette sous le manche. Pour le fixer, l’étui dispose de plusieurs passants et d’une face arrière plane qui permettent de le positionner à divers endroits (colonne de barre, cloison, gilet, etc.). La lame tranchante est en inox et le manche en polyuréthane. 

Victorinox fête ses 135 ans

Nautisme Article

Depuis 1884, cette entreprise familiale suisse Victorinox traverse les générations en mettant l’innovation au cœur de la tradition. Pour 2020, quatre nouvelles séries sont proposées : la Classic édition (prix 22,50 euros), la Damas Wine Master, limitée à 6000 exemplaires dans le monde (prix 398 euros) et pour la marine, le Skipper Pro équipé d’une grande lame et de 12 outils spécialisés.

Une montre au profit de la SNSM

Nautisme Article

Mer-Air-Mer, horloger bien connu des marins, vient de sortir une montre aux couleurs de la SNSM. Ce modèle étanche à 200 m, en édition limitée est proposé au prix de 1650 euros (990 euros pour les bénévoles et membres de la SNSM). Pour chaque montre vendue, il sera reversé 30 % du prix à la SNSM.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.