Ferretti Yachts 1000, nouveau flagship révolutionnaire du chantier italien

Yachting
Mercredi 9 juin 2021 à 12h12

Ferretti Yachts présente son nouveau navire amiral, le plus grand jamais construit par le chantier naval. Hymne au design et à l'artisanat "Made in Italy", le Ferretti Yachts 1000 révolutionne l'expérience sur l'eau, en la portant à une nouvelle dimension de confort et de bien-être.

Ferretti Yachts présente son nouveau navire amiral, le plus grand jamais construit par le chantier naval. Hymne au design et à l'artisanat "Made in Italy", le Ferretti Yachts 1000 révolutionne l'expérience sur l'eau, en la portant à une nouvelle dimension de confort et de bien-être.

Le Ferretti Yachts 1000 est le plus grand bateau jamais construit par la marque. Lancé en mars, le nouveau navire amiral est le fruit de la collaboration entre le comité de stratégie produit dirigé par M. Piero Ferrari, le département d'ingénierie du groupe Ferretti, l'architecte Filippo Salvetti pour les extérieurs et Ideaeitalia pour le nouveau concept intérieur. Le premier Ferretti Yachts 1000 présente un style classique, avec une ambiance définie par des tons de couleurs doux et équilibrés et des contrastes subtils. L'autre option est le style contemporain, avec des tons frais et des couleurs plus vives. Au cœur du projet se trouve l'idée d'un confort et d'un bien-être inégalés, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, où prévaut la quintessence du goût "Made in Italy". Le design discret et suave, caractérisé par des lignes épurées et des matériaux sophistiqués, transmet un sentiment de luxe raffiné et constitue l'interprétation idéale des valeurs exprimées par le slogan "Just Like Home" : confort, italianité, design intemporel et artisanat.

Une élégance intemporelle

Le style extérieur reprend la philosophie de design introduite avec les derniers modèles de la gamme : des lignes sportives dominent un profil doté de nouveaux panneaux latéraux en verre à l'arrière et au milieu du bateau. Le teck est largement utilisé : de la plateforme de bain à l'arrière, il est repris sur les contours de la porte arrière, sur les passerelles et sur l'escalier menant au flybridge, ainsi que pour habiller le poste de pilotage extérieur. Pour la première fois dans l'histoire de la marque, le Ferretti Yachts 1000 fait un usage intensif de la fibre de carbone sur diverses parties de la superstructure et du hard top.

Le Ferretti Yachts 1000 introduit un nouveau concept de circulation à bord qui devrait devenir une caractéristique emblématique des plus grands yachts de la gamme. Le design intérieur est élégant et moderne, tout en respectant la tradition de construction navale imprimée dans l'ADN de Ferretti Yachts. La polyvalence des intérieurs se traduit par un agencement qui laisse au propriétaire un large choix pour concevoir sa propre expérience à bord.

Le Ferretti Yachts 1000 s'étend sur deux ponts tout confort et peut accueillir jusqu'à 10 invités dans cinq cabines : la suite du propriétaire sur le pont principal et quatre cabines d'invités sur le pont inférieur. La hauteur sous plafond dans les zones du pont principal et du pont inférieur dépasse les deux mètres.

Pont principal

Ferretti Yachts 1000 redéfinit le concept de poupe : 40 m2 d'espace habitable, au même titre qu'un superyacht. Il s'agit d'un beach club dans le vrai sens du terme, où l'accès direct à la plateforme de bain depuis le cockpit crée un espace de bien-être extérieur en contact avec l'eau. Un concept révolutionnaire permet de quitter facilement l'eau lorsque la plateforme de bain est immergée en ouvrant trois marches de chaque côté de la plateforme lorsqu'elle est abaissée, dans la continuité de l'escalier qui descend du cockpit. Cette conception, entièrement développée par le département d'ingénierie, est un brevet du groupe Ferretti. Sous les marches latérales menant au cockpit se trouve un autre point d'entrée dans le garage. Cette solution offre un moyen pratique d'accéder au garage sans avoir à utiliser la porte principale. Le garage, qui peut accueillir une annexe Williams Dieseljet 445, un jet ski trois places et même deux Seabobs, peut également être atteint par une entrée indépendante sur le côté tribord.

Le cockpit est un espace spacieux avec un parapet en verre à l'arrière, meublé de deux canapés confortables qui se font face et d'une table en teck au centre qui peut se transformer en table basse ou en table à manger. Cela offre deux configurations selon les besoins : un salon avec une table basse et un coin repas.

L'espace qui sépare le salon de la zone nuit sur le pont inférieur est personnalisé par un panneau incurvé en verre fumé et une cloison nervurée avec un mécanisme d'ouverture électrique. Lorsqu'elle est ouverte, la cloison révèle un comptoir de bar et relie la salle à manger à la cuisine. La cuisine multifonctionnelle, point culminant du nouveau Ferretti Yachts 1000, est conçue pour satisfaire tous les besoins. D'une superficie de dix m2, elle est entièrement équipée et peut recevoir tous les appareils de dernière génération. L'aménagement comprend également une buanderie et une zone de stockage à l'avant de la cuisine, qui donne accès aux quartiers de l'équipage et au poste de pilotage surélevé sur le côté tribord du yacht.

Le poste de pilotage surélevé dispose de deux entrées, une à bâbord pour l'équipage et une à tribord pour le propriétaire. Ici aussi, le décor reprend les détails caractéristiques du yacht, tels que les nervures dans le salon et le même type de plafond, mais dans une couleur plus sombre.

La suite du propriétaire, à laquelle on accède par la proue, dispose d'un dressing spacieux et d'un petit canapé.

Propulsion et technologie

La première unité du Ferretti Yachts 1000 est équipée de deux moteurs MTU 16V 2000 M96L de 2638 mhp, permettant au yacht d'atteindre une vitesse de pointe de 28 nœuds et une vitesse de croisière de 24 nœuds (données préliminaires). La version standard est équipée d'une paire de moteurs MTU 16V 2000 M86 de 2217 mhp, avec une vitesse de pointe de 24 nœuds et une vitesse de croisière de 20 nœuds (données préliminaires). Le nouveau navire amiral peut également être équipé, sur demande, d'une stabilisation gyroscopique combinée à des ailerons stabilisateurs pour assurer un confort maximal et un fonctionnement silencieux aussi bien au mouillage dans la rade qu'en croisière.

Pour un confort maximal, l'un des axes du processus de conception a été la réduction des vibrations, notamment par le développement d'une solution très efficace pour les onduleurs du groupe motopropulseur. Le poste de pilotage peut être équipé sur demande de quatre écrans tactiles de 24 pouces (la version standard comporte trois écrans, deux de 24 pouces et un de 16 pouces) et est doté du système intégré LOOP de Naviop-Simrad, qui contrôle la propulsion principale, la navigation, la surveillance et les fonctions domotiques à l'aide de la même interface, simplifiant ainsi la gestion et la navigation du yacht. Le deuxième poste de pilotage sur le flybridge est équipé de deux écrans tactiles de 16 pouces (la version standard n'en a qu'un).

Le yacht est classé comme un bateau de plaisance avec certification CE.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.