2020, l'année du buzz nautique ?

Course au large
Jeudi 19 décembre 2019 à 16h59

Dans le milieu du nautisme et de la course au large en particulier, une nouvelle tendance est-elle née ? Celle qui se joue à coup de likes, followers, fans, communiqués et posts d’influenceurs en vogue. Une mode biberonnée parfois à coup de « fake news » et propos délétères. La dernière affiche du Vendée Globe 2020 en est la parfaite illustration.

Dans le milieu du nautisme et de la course au large en particulier, une nouvelle tendance est-elle née ? Celle qui se joue à coup de likes, followers, fans, communiqués et posts d’influenceurs en vogue. Une mode biberonnée parfois à coup de « fake news » et propos délétères. La dernière affiche du Vendée Globe 2020 en est la parfaite illustration.

Révélée à l’issue du salon Nautic, la toute nouvelle signature du légendaire tour du monde à la voile a été conçu par les agences Désigne et Pulp. Elle devait répondre à un cahier des charges graphique précis.

Une vision onirique où l'on retrouve les éléments constitutifs de ce qui fait l'essence de la course : la planète océanique, les couleurs emblématiques rouge et bleu, le skipper en solitaire à l'étrave du bateau. Sur la toile, ce que l’on appelle dorénavant les twailors (contraction de sailors et twitter) s’en offusquent. Le voilier IMOCA du Vendée Globe gite fort côté tribord alors que le vent vient du même axe. Les spécialistes parlent d’une « contre-gîte scabreuse, hautement improbable dans ces conditions » qui pourrait amener le voilier à chavirer. Il manquerait aussi un foil au bateau. Extraits choisis : « une affiche qui donne le mal de mer », « force centrifuge : le bateau tourne autour du monde », « un concentré de non-sens voileux », « une horreur graphique ». Je vous passe les grivoiseries. Mais l’affiche ne sera jamais refaite : #findelapolémique.

Pour le grand public, le Vendée Globe est pourtant une magnifique invitation à venir assister au départ des Sables D’Olonne et un hommage artistique à ces aventuriers des temps modernes. On en oublierait presque l’exploit sportif.

Au chapitre des « buzz nautiques », 2019 aura été bien remplie. Il y a eu la polémique de ponton autour des cartographies des organisateurs de course (qui indiquaient les écarts de position en kilomètres et non pas en mille marin), des coups de gueule de skipper, les Ultimes écartés de la Transat Jacques Vabre, le financement de la SNSM ou encore la sélection officielle controversée des nominés au titre de Marin de l’année. Dernière querelle en date, la Golden Globe Race 2022. Pour la prochaine édition, les appareils photo et les drones s’inviteront à bord des voiliers de cette course à l’ancienne, en solitaire, sans escale, sans assistance et sans moyens de navigation modernes. Les puristes et nos amis « twittors » crient déjà au scandale. Et la planète web s’emballe. Une polémique supplémentaire pour une année 2020 qui s’annonce d’ores et déjà agitée. Sur l’eau comme sur la toile.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.