Vendée Globe : les secrets du premier repas des skippers

Vendée Globe
Samedi 13 février 2021 à 15h20

Ils l’ont attendu pendant des jours et en ont même rêvé : le premier repas, sur une table stable, loin des plats lyophilisés et du réchaud. Entre leurs choix parfois détonants et l’organisation en cuisine, retour sur l’histoire de ces repas pas comme les autres.

©Jean-Marie Liot/Alea
Ils l’ont attendu pendant des jours et en ont même rêvé : le premier repas, sur une table stable, loin des plats lyophilisés et du réchaud. Entre leurs choix parfois détonants et l’organisation en cuisine, retour sur l’histoire de ces repas pas comme les autres.

Au milieu de l’océan Indien, mi-décembre, Romain Attanasio bataille avec des rafales à 40 nœuds. Il doit faire face au manque de sommeil, à la solitude et à la répétition des efforts. Au cours d’une de ses siestes, son esprit s’évade. « Je me suis mis à rêver d’être à table et de manger un steak-frites. Je prenais une bouchée, j’emmenais ma fourchette vers ma bouche et après, il n’y avait plus rien. Je me suis réveillé d’un coup ! »

Viande, pizza… ou viennoiseries

Romain et les autres marins attendaient donc avec impatience leur premier repas après avoir remonté le chenal. Tous ont pu en effet bénéficier d’un bon plat avant ou après leur conférence de presse. Et ils sont nombreux à avoir opté pour de la viande : entrecôte pour Louis Burton, Jean Le Cam et Jérémie Beyou, côte de bœuf pour Romain Attanasio et poulet pour le vainqueur, Yannick Bestaven. Certains ont préféré des pizzas : une « reine » pour Charlie Dalin et Damien Seguin, une « margarita » pour Boris Hermann, une « chèvre » pour Clarisse Crémer.

Giancarlo Pedote, lui, a choisi un burger et Armel Tripon un poisson grillé et des légumes. Parmi les autres choix, on remarque que Maxime Sorel s’est contenté d’une salade grecque et d’une salade de fruit. Plus surprenant, ce qu’a choisi Benjamin Dutreux qui voulait exclusivement des fruits frais, du pain et des viennoiseries.

« Les goûts de leur enfance »

Côté boisson, la bière fait l’unanimité : on en retrouvait sur la table de Charlie Dalin, Louis Burton, Yannick Bestaven, Boris Hermman, Romain Attanasio (qui avait précisé ‘blonde légère’) ou encore Clarisse Crémer qui souhaitait une bière bio. Enfin, pour les desserts, Charlie Dalin et Romain Attanasio ont souhaité des fruits frais, Yannick Bestaven un éclair au chocolat, Jean Le Cam une boule de glace vanille avec de la chantilly et Romain Attanasio une religieuse…

Pour préparer tous ces repas, l’organisation du Vendée Globe a fait appel au restaurant Le Port situé à proximité du chenal, à deux kilomètres du PC Course. Derrière les fourneaux, une petite équipe dirigée par Mathilde et Jules officient et ne boudent pas leur plaisir. « Pour nous, c’est un plaisir immense de pouvoir leur préparer ces repas », apprécie Mathilde. Elle poursuit : « dans leur choix, on voit qu’ils recherchent des goûts qui rappellent leur enfance ou leur cocon familial », sourit Mathilde. D’ailleurs, Thomas Ruyant, lui, a souhaité déguster la soupe de sa maman à son arrivée.

Un sacré sens de l’adaptation

En cuisine, il a fallu s’adapter, surtout lors des 72 premières heures où les dix premiers sont arrivés. « On est en lien permanent avec la direction de course pour savoir quand ils remontent le chenal et quand ils font leur conférence de presse, explique Mathilde et Jules qui tiennent l’établissement. Après, on sait qu’on a 4 minutes de voiture donc on fait tout pour garder les assiettes chaudes ».

Et il a fallu souvent faire preuve de débrouillardise. Pour Jean Le Cam, les restaurateurs n’apprennent qu’après 18 heures le souhait du skipper de manger une entrecôte, ce qui les a obligé à frapper à la porte du boucher qui avait déjà fini sa journée… Pour Romain Attanasio, difficile de trouver une religieuse dans les boulangeries-pâtisseries du coin…

Les prochaines arrivées s’annoncent être un véritable casse-tête en cuisine. Il faut trouver une solution pour s’assurer que l’entrecôte bleue d’Alan Roura reste « bleue » et trouver une alternative pour la quiche « sans viande ni champignon » demandée par Pip Hare. Du côté d’Arnaud Boissières, le premier repas, placé sous le signe du plaisir, sera gargantuesque : avocat, crevette, saucisson, sole sans sauce, frites, légumes, éclair au chocolat et rasades de bière !

TOUS LES REPAS DES SKIPPERS

Nautisme Article
© Olivier Blanchet / Alea

Charlie Dalin (APIVIA) : salade grecque, pizza reine – fruits frais – eau, bière

Louis Burton (Bureau Vallée 2) : entrecôte saignante, frites, salade – crumble aux pommes – eau, bière

Thomas Ruyant (LinkedOut) : soupe

Yannick Bestaven (Maitre Coq IV) : poulet, frites, salade – éclair au chocolat – bière

Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) : pizza Maragarita – oranges – bière, coca

Damien Seguin (Groupe APICIL) : pizza reine – coca

Giancarolo Pedote (Prysmian Group) : burger,  frites, tomates cerises – salade de fruits – eau

Jean Le Cam (Yes We Cam !) : entrecote, frites, sauce roquefort – glace vanille chantilly

Benjamin Dutreux (OMIA-Water Family) : fruits frais, pains et viennoiserie – jus d’orange, bière

Maxime Sorel (V and B – Mayenne) : salade grecque – salade de fruits – jus d’orange

Armel Tripon (L’Occitane en Provence) : poisson grillé, légumes – fruits frais

Clarisse Crémer (Banque Populaire X) : pizza au chèvre, salade – bière bio

Romain Attanasio (PURE-Best Western Hotels & Resorts) : côte de boeuf à point, frite, salade verte, tomate, sauce poivre – religieuse chocolat – bière, vin rouge

Jérémie Beyou (Charal) : entrecôte, frites – bière blonde, coca

Arnaud Boissières (La Mie Câline-Artisans Artipôle) : avocat crevette, saucisson, sole sans sauce, frites, légumes – éclair au chocolat – bière

Kojiro Shiraishi (DMG MORI Global One) : fondue japonaise, salade fraiche, crudités – fruits frais – eau pétillante

Alan Roura (La Fabrique) : entrecôte bleue, frites maison – fruits frais – vin rouge

Pip Hare (Medallia) : quiche sans viande ni champignons

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.