Sodebo Ultim 3 et Thomas Coville en mode double et collectif !

Course au large
Dimanche 23 mai 2021 à 15h16

Rentré mi-janvier dans sa base de Lorient après la tentative sur le Trophée Jules Verne, interrompue dans l’océan Indien, Sodebo Ultim 3 fera son retour sur l’eau fin mai au terme d’un important chantier d’un peu plus de quatre mois. Un retour attendu avec impatience par Thomas Coville, qui a choisi de préparer la grande échéance de la saison 2021, la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, au sein d’un collectif composé de Thomas Rouxel, son co-skipper sur la transat en double, Corentin Horeau et Matthieu Vandame.

©Martin Keruzoré / Team Sodebo
Rentré mi-janvier dans sa base de Lorient après la tentative sur le Trophée Jules Verne, interrompue dans l’océan Indien, Sodebo Ultim 3 fera son retour sur l’eau fin mai au terme d’un important chantier d’un peu plus de quatre mois. Un retour attendu avec impatience par Thomas Coville, qui a choisi de préparer la grande échéance de la saison 2021, la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, au sein d’un collectif composé de Thomas Rouxel, son co-skipper sur la transat en double, Corentin Horeau et Matthieu Vandame.

Une dynamique collective à prolonger

Après une année 2020 centrée autour de la tentative de record sur le Trophée Jules Verne, la saison 2021 de l’équipe Sodebo Voile se fera en course et en équipage plus réduit, puisque son point d’orgue sera la Transat Jacques Vabre en double, de nouveau ouverte à la classe Ultim 32/23. Pour autant, Thomas Coville a choisi de préparer ce rendez-vous d’une manière inédite, en continuant de s’appuyer sur un collectif, composé de trois marins qui faisaient partie de l’équipage de Sodebo Ultim 3 sur le Trophée Jules Verne : Thomas Rouxel, Corentin Horeau et Matthieu Vandame.

« J’ai adoré l’année dernière découvrir la casquette de sélectionneur et créer cet équipage avec lequel j’ai pris énormément de plaisir sur l’eau. Quand nous avons décidé avec Sodebo de participer à la Transat Jacques Vabre, j’ai eu envie de garder cette énergie et cette valeur ajoutée du groupe pour préparer cette échéance dans un objectif de performance », confie Thomas.

Un autre aspect a joué dans ce choix, comme l’explique Jean-Christophe Moussard, le team manager de l’équipe Sodebo Voile : « L’idée de fonctionner avec un collectif pour préparer une course en double nous est apparue judicieuse pour travailler avec des marins capables à la fois de jouer efficacement le rôle de remplaçants en cas de besoin, comme cela existe dans les sports collectifs ou en cyclisme, mais également celui de partenaires d’entraînement de Thomas et Thomas, qu’ils vont ainsi aider à élever leur niveau de jeu. »

« Tous dans la compétition de haut niveau »

 

Le choix s’est naturellement porté sur des équipiers ayant participé au Trophée Jules Verne, et, bien sûr, disponibles : « Comme ils ont passé 50 jours ensemble sur cette campagne à bord de Sodebo Ultim 3, sans compter toute la préparation en amont, la base est solide, ils connaissent déjà bien le bateau, mais également les équipes à terre, avec lesquels les échanges sont permanents. A ce niveau de compétition, l’ensemble du team est concerné. », ajoute Jean-Christophe Moussard.

Thomas Coville explique quant à lui : « Thomas, Corentin et Matthieu ont fait preuve lors du Jules Verne d’un niveau d’engagement physique qui est un ingrédient indispensable quand on navigue en Ultim, mais aussi d’une forte implication dans le projet. Ce qui me plaît également beaucoup, c’est que parallèlement, ils naviguent sur d’autres circuits : Matthieu en SailGP sur un bateau volant extrêmement pointu en termes de réglages, Corentin et Thomas cette saison en Figaro (*), ça veut dire qu’ils sont tous dans la compétition de haut niveau. »

A propos du choix de Thomas Rouxel pour la Transat Jacques Vabre, Thomas ajoute : « En plus de l’aspect endurance physique, Thomas est un des meilleurs navigants sur un engin volant : il est mentalement capable de barrer et de régler le bateau à très haute vitesse et de tenir le choc. Au sein de notre groupe, il a pris une envergure de leader, il parle peu, mais quand il s’exprime, il fait mouche et il sait prendre les bonnes décisions. Ce qui est capital quand on est à deux sur un Ultim, j’ai totalement confiance en lui. »

Tout comme le skipper de Sodebo Ultim 3 a confiance dans l’expérience du duo Philippe Legros-Thierry Douillard, qui composera une partie de la cellule de routage sur la Transat Jacques Vabre, les deux hommes ayant eux aussi déjà un vécu important au sein de l’équipe Sodebo Voile.

Sodebo Ultim 3 encore optimisé

Du côté du chantier, qui se termine fin mai et aura duré un peu plus de quatre mois, Sodebo Ultim 3 a encore été considérablement optimisé : celui-ci sera équipé de nouveaux safrans rétractables  (posés en août), un jeu de voiles neuf sera disponible dès la mise à l’eau, tandis qu’un gros travail a été fourni sur toute la partie électronique, informatique, instrumentation en fibre optique, mais également sur les pilotes automatiques.

Quant au programme, il commencera début juin par un mois consacré aux premières navigations techniques et aux sorties toujours très appréciées avec les collaborateurs de Sodebo, juillet sera ensuite spécifiquement dédié aux entraînements en double, Thomas Coville et Thomas Rouxel ayant alors prévu d’effectuer leur parcours de qualification pour la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. Début août, Sodebo Ultim 3 s’alignera en équipage au départ de la Rolex Fastnet Race, avant de retrouver sa base de Lorient pour une révision complète et la finalisation des travaux commencés cet hiver

La remise à l’eau est prévue mi-septembre, un gros mois avant de mettre le cap vers Le Havre d’où sera donné le 7 novembre le départ d’une transat en double dont Thomas Coville est le tenant du titre, puisqu’il s’était imposé en 2017 avec Jean-Luc Nélias sur l’ancien Sodebo Ultim.

(*) Thomas Rouxel et Corentin Horeau disputent actuellement la Transat en Double Concarneau-Saint-Barthélémy, le premier occupe ce jeudi la 10ème place avec Pierre Leboucher sur Guyot Environnement, le second la 6ème place aux côtés d’Elodie Bonafous sur Bretagne-CMB Océane

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.