Alex Thomson se retire de la course au large pour reprendre une vie «à terre»

Course au large
Lundi 25 octobre 2021 à 11h58

Coup de tonnerre dans le milieu de la course au large ! Le skipper Alex Thomson, qui depuis 20 ans ne rate pas une occasion de courir en IMOCA, ne participera pas au Vendée Globe 2024 ! Le navigateur gallois met sa carrière entre parenthèses.

©Alex Thomson Racing
Coup de tonnerre dans le milieu de la course au large ! Le skipper Alex Thomson, qui depuis 20 ans ne rate pas une occasion de courir en IMOCA, ne participera pas au Vendée Globe 2024 ! Le navigateur gallois met sa carrière entre parenthèses.

Le skipper britannique vient d’annoncer qu'il ne serait pas au départ du Vendée Globe en 2024. Alex Thomson a pris part au circuit IMOCA pendant 19 ans en participant à cinq Vendée Globe consécutifs, durant lesquels il a glané deux podiums et établi plusieurs records du monde. Mais dorénavant, le skippeur souhaite consacrer davantage de temps à sa femme Kate et à ses enfants. Reprendre une vie "à terre", une décision qui n'est pas synonyme de "fin de carrière" pour le skippeur qui n’exclut pas de reprendre la compétition en 2028 !

"J'ai eu le privilège de participer à des courses d'IMOCA 60 pendant près de 20 ans. J'adore ce sport mais il est temps pour moi de passer plus de temps à terre, avec ma jeune famille. Ma femme Kate a élevé seule nos enfants ces dix dernières années pendant que je poursuivais mon rêve. Je veux maintenant soutenir Kate et lui donner la même chance qu'elle m'a donnée. Cela ne signifie pas que je prends ma retraite, mais que je change de rôle, passant de la plupart de mon temps en mer à davantage de temps à terre."

Nautisme Article
© Alex Thomson Racing

"En plus d'être un skipper, j'ai toujours pensé que c'était mon rôle d'être un ambassadeur de notre sport, de raconter l'histoire à un public international. Au cours des 20 dernières années, nous avons navigué aux quatre coins du monde, de la Russie au Mexique, au Canada, en Australie et à Taïwan, et même sur le fleuve Yangtze jusqu'à Shanghai, en Chine ! Il y a une énorme base de fans dans le monde qui suivent et aiment le Vendée Globe. Je veux continuer à promouvoir ce sport, à raconter son histoire et à partager mes connaissances et mon expérience, mais en mettant l'accent sur la prochaine génération", a déclaré M. Thomson.

Thomson et son équipe 5 West Ltd resteront ensemble, "L'objectif a toujours été de gagner le Vendée Globe, qui reste pour moi le défi sportif le plus difficile à relever dans le monde aujourd'hui, et nous ne l'avons pas encore accompli. C'est le début d'un nouveau chapitre, avec un nouveau skipper, et nous lui fournirons tous les outils, les connaissances, l'expérience et l'environnement pour gagner."

Nautisme Article
© Alex Thomson Racing

Au cours des 20 années qui se sont écoulées depuis l'apparition de Thomson sur la scène de l'IMOCA 60, le sport de la voile hauturière a considérablement changé ; les voiliers ont évolué pour repousser les limites de la technologie et de l'innovation, à l'instar de la Formule 1. Thomson et son équipe ont également évolué avec ce sport, tant sur l'eau qu'en dehors. En plus d'attirer un public mondial avec des cascades primées comme le "Mastwalk" et le "Skywalk", l'équipe de Thomson a produit quelques-uns des IMOCA les plus révolutionnaires de ces dix dernières années.

Le directeur technique Ross Daniel, qui travaille à ses côtés depuis 20 ans, a déclaré : "Après huit campagnes de course autour du monde, nous avons énormément appris. Nous avons conçu et construit certains des bateaux les plus innovants de la classe et notre bateau de 2016 était considéré comme le bateau de référence de sa génération. Nous allons continuer à utiliser notre expérience dans la conception et la construction de bateaux et dans la conduite de campagnes réussies et j'attends avec impatience la prochaine campagne qui mènera au Vendée Globe en 2024."

Nautisme Article
© Alex Thomson Racing

Revenant sur sa carrière de coureur, Thomson a déclaré : " Il est évident que rien de ce que nous avons accompli n'aurait été possible sans nos partenaires, et je suis éternellement reconnaissant à HUGO BOSS pour le soutien et la loyauté dont ils ont fait preuve à mon égard. Ensemble, nous avons inspiré et engagé des gens dans le monde entier pendant 18 ans et sommes devenus une marque leader dans le sport de la voile. Je suis très reconnaissant d'avoir travaillé si étroitement avec l'équipe de HUGO BOSS, aux côtés de tant de personnes créatives et inspirantes, dont beaucoup resteront des amis de toujours."

Il y a quatre ans, Thomson a également été rejoint par un nouveau partenaire technologique, Nokia Bell Labs, qui a concentré son attention sur les performances du bateau et de Thomson lui-même. Dans la dernière campagne du Vendée Globe, "The Hub", un tableau de bord en ligne a apporté des données de performance en direct aux téléspectateurs alors que Thomson changeait les voiles, effectuait des réparations, préparait à manger et dormait. La plateforme a donné aux fans une nouvelle perspective, montrant ce qu'est réellement la vie à bord. "Avec Nokia Bell Labs à nos côtés, nous avons tellement appris sur la façon de tirer le meilleur du bateau et de moi-même, et nous n'avons vraiment fait qu'effleurer la surface de ce qui est possible", a déclaré Thomson.

"Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui ont participé à ce voyage jusqu'à présent. À mon équipe, passée et présente, merci pour l'engagement et la confiance que vous m'avez témoignés. À tous nos partenaires et fournisseurs pour leur soutien, et bien sûr à nos fidèles supporters. Le plus grand des remerciements va bien sûr à ma femme Kate, pour avoir été à mes côtés à chaque étape du parcours", a déclaré Thomson.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…