Dominic Micallef, directeur France de l'Office de Tourisme « Pensez à Malte et tenez-vous prêts... en juillet ! »

Carnet de voyage
Mardi 5 mai 2020 à 7h37

Entretien avec Dominic Micallef, directeur France de l'Office de Tourisme de Malte qui espère une reprise du tourisme dans l'archipel en juillet, indispensable pour cette destination dépaysante aux multiples facettes, à seulement 2h30 de vol de la France.

Blue Lagoon, spot incontournable à Malte ©Office du Tourisme de Malte
Entretien avec Dominic Micallef, directeur France de l'Office de Tourisme de Malte qui espère une reprise du tourisme dans l'archipel en juillet, indispensable pour cette destination dépaysante aux multiples facettes, à seulement 2h30 de vol de la France.

Quelle est la situation à Malte depuis l'annonce du confinement ? « Le confinement a été annoncé le 7 mars à Malte, avec les premiers 3 cas de COVID-19. Le 11 mars, les vols ont été stoppés en provenance d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne, de France et de Suisse. Le 20 mars, nous avons bloqué l’ensemble des vols, ainsi que le port, sauf pour le transport de marchandises. Toutes les personnes arrivant à Malte doivent faire une quarantaine de quatorze jours. Comme nous sommes une île, nous sommes aidés par la géographie, et le contrôle de l’épidémie est moins compliqué. Les Maltais atteints par le COVID-19 revenaient de vacances en Italie du nord. Air Malta, la compagnie nationale, a supprimé tous ses vols après les vols de rapatriement avec l’aide de l’Ambassade et de l’Office de Tourisme.

Les gens sont en télétravail, tous les hôtels sont fermés… Ce n’est pas un confinement comme en France. Il est possible d’aller à la plage et de se baigner par groupe de trois personnes maximum. En tout, nous avons eu 458 cas et 4 décès (chiffres fin avril). L’Organisation Mondiale de la Santé et l’Union Européenne ont présenté Malte comme un pays ayant bien réagi, et rapidement, pendant cette période. Nos écoles resteront fermées jusqu’au mois de septembre. »

Nautisme Article
Dominic Micallef, directeur France de l'Office de Tourisme de Malte© Office du Tourisme de Malte

Que représente le tourisme dans l'archipel ? « L’archipel maltais c’est 316 km2 et 460 000 habitants. En 2019, nous avons reçu 2,5 millions de touristes. Ce qui montre bien l’importance du tourisme pour nous. Les touristes viennent principalement de Grande-Bretagne, d’Italie et de France. Le mois de février 2020 promettait beaucoup car nous étions à +26% pour le nombre de touristes français, par rapport à l’année dernière. Le mois de mars a tout changé, évidemment… Concernant la plongée, on estime 170 000 plongeurs qui viennent à Malte chaque année, les Français se classent en 4e position, avec 16 000 plongeurs français, principalement sur l’île de Gozo. »

Nautisme Article
Ghajn Tuffieha Bay au nord-ouest de l'île© Office du Tourisme de Malte

De nombreux évènements ont lieu toute l'année à Malte, sont-ils tous annulés ? « Les croisières ont été stoppées, ainsi que tous les évènements et notamment le Trophée Bailli de Suffren, qui est une course de voile entre Saint-Tropez et Malte. Nous aurions dû célébrer le 20e anniversaire cette année, le 20 juin. Elle est reportée à 2021. Par contre pour le moment, la Rolex Middle Sea Race qui a lieu au mois d’octobre est maintenue. Il s’agit d’une course qui part de Malte qui fait le tour de la Sicile, des îles Eoliennes… Quant aux festivals d’été, ils sont tous suspendus. »

Avez-vous une haute saison pour le tourisme ? « La saison la plus importante pour nous est l’été, puis le printemps et l’automne. Mais Malte est une destination agréable toute l’année. Nous essayons de promouvoir le tourisme dans l’archipel en hiver. Bien que Malte soit une île avec une mer splendide, des superbes spots de plongée avec de nombreuses épaves, nous avons également trois sites inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le côté culturel est très important pour nous et il se développe notamment hors saison, avec une offre aérienne importante. Nous sommes une destination moyen-courrier : 2h30 de vol depuis la France. Pour l’après-confinement, nous comptons sur cela car les Français ne voudront pas voyager loin. »

Quelles communications avez-vous développées ces dernières semaines ? « Nous avons axé notre communication sur les réseaux sociaux, et notamment Instagram. Nous avons créé des leçons de maltais, qui est la langue officielle avec l’anglais, ainsi que des recettes de cuisine, très similaire à la cuisine sicilienne. Autre axe de communication : Malte comme Hollywood de la Méditerranée, avec des tournages célèbres comme Game of Thrones, Gladiator ou Troie. Enfin, nous avons lancé une campagne « Pensez à Malte et tenez-vous prêts ! » avec plusieurs visuels et vidéos. Le 11 mai, nous lancerons une nouvelle image avec le Lagon Bleu de Comino « Nous attendons votre retour ». Nous avions également une campagne télévisée sur France 2 prévue en mars que nous avons décalé à fin juin/début juillet, et une autre prévue en septembre. »

Nautisme Article
© Office du Tourisme de Malte

Comment voyez-vous la reprise, l'après-confinement ? « Notre ministre du Tourisme, Julia Farrugia Portelli, a proposé aux autres ministres de l’Union Européenne, de créer des liaisons aériennes directes entre les pays peu touchés par le COVID-19 pour relancer le tourisme européen car chez nous, le tourisme domestique n’existe pas, contrairement à la France. Nous ne pouvons pas en vivre.

Le pays est fermé jusqu’au 31 mai au niveau de l’espace aérien. La règle des quatorze jours de confinement dure jusqu’à fin juin donc nous espérons une reprise en juillet. »

Nautisme Article
Mistra Bay, au nord-est de Malte© Office du Tourisme de Malte

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.