A la découverte des lacs de Clairvaux

Carnet de voyage
Dimanche 26 juillet 2020 à 6h30

Sur la commune de Clairvaux-les-Lacs, nous trouvons deux lacs : le grand et le petit. Seul le grand, d’une surface de 64 hectares, est public, le petit de 17 hectares est privé et a su garder sa nature sauvage. Il est cependant possible de randonner autour.

©Wikipedia
Sur la commune de Clairvaux-les-Lacs, nous trouvons deux lacs : le grand et le petit. Seul le grand, d’une surface de 64 hectares, est public, le petit de 17 hectares est privé et a su garder sa nature sauvage. Il est cependant possible de randonner autour.

Situation géographique

Ce lac situé au cœur du Jura est implanté dans une vallée peu large (1 km) et d’une longueur de 3.5 km. Il est, à vol d’oiseau, à 20 km au sud-est de Lons-le-Saunier et à 50 km au nord-ouest de Genève. Cette vallée a été creusée par le glacier jurassien lors de la dernière période glacière. A une altitude moyenne (525 et 530 m), il est entouré de petites montagnes et collines culminant à environ 600 m. Le village de Clairvaux forme un arc au tour du Grand Lac et encercle la partie Nord du site.

Nautisme Article
© sous licence creative commons Gilles Péris y Saborit

Les activités nautiques

Le Grand Lac est considéré comme celui dont l’eau est la plus chaude de ceux du Jura, elle peut atteindre les 25°C l’été. Son altitude (520 m), son orientation et la pente douce de ses plages ne sont pas étrangères à cette température. Côté plage, l’une d’elle est équipée d’un accès en fauteuil roulant ainsi que d’un tiralo. Pendant l’été, les plages (Pavillon Bleu) sont surveillées. Côté activités, on peut y pratiquer les sports de glisse (planches à voile, petits voiliers, paddle, etc.), ou encore le pédalo. Seuls les engins nautiques à moteurs thermiques sont interdits. Des aires de jeux, d’animations, de sports ainsi que des espaces de pique-niques sont également présents. La pêche y est autorisée. D’une profondeur maximum de 20 m, ce lac d’origine glacière, est peuplé de nombreuses espèces de poissons (gardon, ablette, tanche, carpe, etc.) mais, il est particulièrement apprécié pour ses gros brochets. Il est possible de louer des barques de pêche et des aires sont également aménagées pour les pêcheurs.

Nautisme Article
© Wikipedia

Un peu d’histoire

Autour de ce lac, on dénombre au moins 18 sites préhistoriques datant du Néolithique. Il regroupe un ensemble de cités lacustres réparties sur son pourtour. A ce titre, il est entré en 2011 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les premiers vestiges archéologiques retrouvés sur le site de Grand Lac remontent à 1835. En 1858, deux haches en pierre polie furent découvertes ensuite divers objets (hachettes en silex et en jadéite, fragments de poteries, objets en bronze, etc.) furent mis à jour. En juin 1870, des pieux en bois de chêne dépassant de la craie lacustre, au niveau de la Motte-aux-Magnins, furent identifiés comme des vestiges de stations lacustres préhistoriques. A l’époque, cette découverte eut un grand retentissement en France. Il s’agissait de la première découverte d’un site néolithique d’ambiance humide sur notre territoire. Dans le domaine de l’archéologie et de la géologie, cette région est très riche. Elle fera le bonheur de ceux qui se passionnent pour ces sciences.     

Nautisme Article
© Wikipedia

Notre avis

Cette station balnéaire est bien adaptée aux familles. Elle offre un panel d’activité important et varié. Pour les plus sportifs, elle est proche de la vallée du Hérisson qui se compose de plus de 30 sauts et cascades. Ne manquez pas de visiter dans la région, la chapelle Notre-Dame-de-L’isle, la tour de l’ancien château (12 è siècle), l’église de Saint-Nithier ainsi que la place de la Fontaine. Pour les randonneurs, il y a de nombreux chemins de randonnées.

Nautisme Article
© Wikipedia

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.