À la découverte des îles de Larmor-Baden

Carnet de voyage
Mardi 25 août 2020 à 12h36

Les îles de Larmor-Baden — Gavrinis, Berder et Er Lannic — attirent chaque année de nombreux visiteurs, pour leurs points de vue sur le Golfe du Morbihan ou leur patrimoine préhistorique.

Petite île privée de 23 hectares accessible aux visiteurs sur sa périphérie, l'île de Berder fait partie des passages obligés lors d'un séjour à Larmor-Baden ©Wikimedia
Les îles de Larmor-Baden — Gavrinis, Berder et Er Lannic — attirent chaque année de nombreux visiteurs, pour leurs points de vue sur le Golfe du Morbihan ou leur patrimoine préhistorique.

Gavrinis, l’un des sites préhistoriques les plus remarquables de France

Nautisme Article
Le cairn de Gavrinis© Wikimedia

Autrefois rattachée au continent, Gavrinis se dresse désormais à l’entrée du Golfe du Morbihan sur lequel elle offre une vue saisissante, de Berder à l’embouchure du Golfe, en passant par Er Lannic, l’île de la Jument et la presqu’île du Rhuys. Accessible par la mer depuis Larmor-Baden, Port Navalo ou Locmariaquer, l’île de 14,4 hectares, dont une partie appartient au Conseil départemental du Morbihan (le reste étant la propriété d’un particulier), abrite dans sa partie Sud un véritable chef-d’œuvre du néolithique. Érigé il y a plus de 6 000 ans, bien avant Stonehenge, les pyramides d’Égypte ou les Moaïs de l’île de Pâques, le cairn de Gavrinis fait partie des sites préhistoriques les plus remarquables de France. Si l’on peut s’y promener ou s’y baigner, ce qui attire les visiteurs est incontestablement le cairn, un dolmen de seconde génération recouvert de pierres sèches, probablement construit entre 3800 et 4000 avant J.-C. selon une datation récente. Exploré à plusieurs reprises entre le XVIIIe et le XIXe siècle, ce tombeau collectif ouvert, qui pouvait accueillir de cinq à huit dépouilles, se compose d’un dolmen, qui constitue l’ossature du monument, d’un couloir de 14 m de long et d’une chambre funéraire en forme de quadrilatère de 2,5 m sur 2,5 m. Mais ce n’est pas son architecture qui fait la singularité du cairn de Gavrinis. « Ce qui distingue le monument de Gavrinis de tous les dolmens que j’ai vus, c’est que presque toutes les pierres sont sculptées et couvertes de dessins. Ce sont des courbes, des lignes droites, brisées, tracées et combinées de 100 manières différentes… Parmi une multitude de traits, on en distingue un petit nombre que leur régularité et leur disposition singulière pourraient faire ressembler à des caractères d’écriture… Il y a encore des chevrons, des zigzags et bien d’autres traits impossibles à décrire. » C’est en ces termes que l’écrivain et inspecteur des Monuments historiques Prosper Mérimée, qui a contribué à la renommée du site en le visitant en 1835, décrivait le cairn dans ses Notes de voyages dans l’Ouest de la France en 1836.

Berder, à la végétation méditerranéenne

Nautisme Article
L'île de Berder est reliée au continent par un gois de 80 mètres de long qui se découvre à marée basse, permettant le passage des véhicules et des piétons.© Wikimedia

Petite île privée de 23 hectares accessible aux visiteurs sur sa périphérie, l’île de Berder, connue notamment pour son château et sa tour construite en 1885, fait elle aussi partie des passages obligés lors d’un séjour à Larmor-Baden. Reliée au continent par un gois de 80 mètres de long qui se découvre à marée basse, permettant le passage des véhicules et des piétons, elle offre une superbe vue, au Sud de l’île, sur le courant de « La Jument », le deuxième courant d’Europe en termes de puissance. En empruntant le chemin de 2,6 kilomètres qui fait le tour de l’île, les visiteurs découvrent en outre une végétation de type méditerranéen peu commune dans la région. On peut notamment y observer une belle collection de palmiers et de résineux. Lors des grandes marées, le gois se transforme en rouleaux, offrant un beau spot aux amateurs de freestyle en kayak.

Le double cromlec’h d’Er Lannic

Nautisme Article
Menhirs au nord-ouest du cromlech d'Er Lannic© Wikimedia

Les amateurs de sites mégalithiques ne manqueront pas de faire un détour par l’île d’Er Lannic, dont le nom signifie « petite lande » en breton. Située à proximité de la pointe de Penbert à quelques encablures de Gavrinis, l’île, qui dépend de la commune d’Arzon, recèle sur sa face Sud un double cromlec’h (enceinte de pierres levées) composé d’une quarantaine de menhirs datant d’environ 3 500 ans avant notre ère, dont la majeure partie est recouverte à marée haute. Découvert en 1866 par le docteur de Closmadeuc, le site a fait l’objet de plusieurs explorations archéologiques au début du siècle dernier. Mais attention, il est interdit d’y accoster. En effet, Er Lannic, site de nidification pour les goélands bruns et argentés, est également une réserve ornithologique qui bénéficie d’un arrêté de protection du biotope depuis 1982. Ceux qui veulent voir les menhirs de près pourront embarquer sur une vedette assurant des excursions dans le Golfe du Morbihan ou se rendre à Gavrinis.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.