Le Royaume des Tonga, un petit Eden au cœur du Pacifique Sud

Carnet de voyage
Mardi 23 mars 2021 à 12h05

Niché au cœur du Pacifique Sud à environ 650 kilomètres à l’Est des Fidji, le Royaume des Tonga, doté d’atouts naturels d’une rare beauté, est une véritable invitation au voyage et à la détente, mais également à la pratique du nautisme sous toutes ses formes. Petit moment d'évasion...

Tatafa Island ©Wikipedia
Niché au cœur du Pacifique Sud à environ 650 kilomètres à l’Est des Fidji, le Royaume des Tonga, doté d’atouts naturels d’une rare beauté, est une véritable invitation au voyage et à la détente, mais également à la pratique du nautisme sous toutes ses formes. Petit moment d'évasion...

Climat tropical agréable toute l’année, îles désertes, plages immaculées, atolls coralliens, forêts vierges tropicales, villages authentiques, falaises abruptes plongeant dans une mer turquoise, montagnes, style de vie très détendu : bienvenue au Royaume des Tonga, baptisé « Friendly Islands » par James Cook, conquis par l’hospitalité de ses habitants. Les Tonga sont constituées de 176 îles et îlots scindés en trois groupes majeurs : Tongatapu au Sud, Ha’apai au centre et Vava’u au Nord. Elles n’ont rien à envier aux autres îles de la Polynésie ou aux Fidji ! Les îles, dont les paysages de cartes postales rivalisent avec ceux de ses « voisines », disposent en effet de toutes les infrastructures touristiques nécessaires pour accueillir les touristes du monde entier, que ce soit pour une lune de miel, des vacances sportives, ou tout simplement pour profiter des plages de sable blanc et de la mer turquoise.

Le paradis des sports nautiques

Terre de rugby qui a notamment vu naître Finau Maka, l’ex-troisième ligne du Stade Toulousain, l’archipel a également hérité d’une longue tradition nautique, qui remonte à l’époque où les Tongiens partaient explorer mers et océans à bord de pirogues Kalia à double coque équipées de voile. Aujourd’hui, cet héritage nautique maritime est toujours bien présent dans l’archipel. S’étirant sur plus de 700.000 km2, le Royaume des Tonga dispose en effet d’un très vaste bassin de navigation bercé par une douce brise marine, parsemé d’une multitude de petits îlots et d’atolls, mais également de mouillages paradisiaques.

Nautisme Article
Nei'afu Harbour, situé sur Vava'u : destination phare pour la voile.© sous licence creative commons

Si vous y faites escale, ne manquez pas Nei’afu Harbour. Situé sur Vava’u, c’est l’une des destinations véliques phares du Pacifique. Les eaux chaudes des Tonga, balayées par les alizés, sont également propices à la pratique des sports de glisse tels que le kitesurf ou le surf, que ce soit en bord de plage, dans des lagons ou autour d’atolls déserts. Pour le kitesurf, les meilleurs spots se trouvent du côté de Vava’u et Ha’apai. C’est dans ces deux groupes d’îles que les alizés de Sud-Est offrent les meilleures conditions de navigation de début mai à fin octobre. Les surfeurs privilégieront quant à eux la côte Nord-Ouest de Tongatapu, exposée aux gros swell du Pacifique Sud et aux alizés constants de secteur Est Sud-Est. Il est également possible de surfer du côté de Ha’apai et Vava’u, mais les spots ne sont généralement pas accessibles par ses propres moyens.

Nautisme Article
Atata Island© Wikipedia

Réputé pour la voile et la glisse, le Royaume des Tonga l’est également pour la beauté de ses fonds marins, qui comptent parmi les plus beaux du monde, et la richesse de son écosystème, qui affiche l’une des plus belles diversités de la planète. Que vous soyez adepte de snorkeling ou de plongée sous-marine, vous aurez la possibilité de découvrir près de 200 espèces de poissons différentes parmi lesquelles des requins, des wahoo (autrement nommés thazards noirs), des tortues de mer, des raies Manta, des thons, des marlins et autres requins-baleines, en explorant les récifs coralliens, les grottes et les jardins de corail ou en évoluant au-dessus de spectaculaires arches sous-marines ou des tunnels de lave, qui témoignent de l’activité volcanique du Royaume.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.