Le bronzage, comment ça marche ?

Carnet de voyage
Vendredi 6 août 2021 à 6h29

C'est un des objectifs des vacanciers : revenir avec un bronzage digne des plus grandes stars de cinéma, et garder ce teint hâlé des semaines après le retour de vacances. Oui mais, comment ça marche le bronzage ? Pourquoi certaines personnes bronzent-elles plus facilement que d'autres ? On vous explique tout !

©Pixabay
C'est un des objectifs des vacanciers : revenir avec un bronzage digne des plus grandes stars de cinéma, et garder ce teint hâlé des semaines après le retour de vacances. Oui mais, comment ça marche le bronzage ? Pourquoi certaines personnes bronzent-elles plus facilement que d'autres ? On vous explique tout !

S'exposer au soleil est bénéfique pour la santé... et dangereux ! Mais pourquoi ? Si les rayons du soleil favorisent l'apport en vitamine D et sont bénéfiques pour la fortification des os, l'exposition trop intense au soleil peut avoir des effets dramatiques sur la santé.

Pour comprendre l'impact des rayons du soleil sur notre corps, notre santé et notre bronzage, il convient de s'intéresser à la composition de notre peau. Elle est composée de plusieurs couches, dont l'épiderme, qui est lui-même composé de kératinocytes et de mélanocytes (cellules qui interviennent dans le processus du bronzage).

Ces deux types de cellules ont un rôle bien précis :

- les kératinocytes ont pour mission de protéger la peau contre les rayons du soleil. Lors de l'exposition, elles se multiplient et viennent renforcer la couche superficielle de la peau, pour la rendre moins perméable aux rayons.

- les mélanocytes produisent la mélanine, qui absorbe les UVB. C'est la mélanine qui donne à notre peau un teint plus ou moins hâlé selon les individus. Et là, c'est une question de génétique et d'évolution ! Une personne vivant dans une région extrêmement ensoleillée, au Mexique par exemple, n'aura pas le même mécanisme de défense contre le soleil qu'une personne vivant en Europe du Nord, comme en Norvège. En effet, la peau de la première possèdera un "filtre" plus puissant pour se protéger du fort rayonnement (toute une armée de kératinocytes !), tandis que la seconde restera avec une peau claire, et moins protégée, pour pouvoir capter le rayonnement nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme.

On l'aura compris : notre corps a besoin de soleil, mais de façon modérée et contrôlée. Il est nécessaire de choisir une crème solaire adaptée à son type de peau et à son exposition. Malgré ce que l'on pourrait croire, la crème solaire n'empêche pas de bronzer : elle empêche de brûler, lorsqu'elle est bien appliquée (au moins toutes les 2h, et après chaque baignade).

Le bronzage est un processus lent, les premières heures d'exposition sont donc les plus à risque, notamment pour les coups de soleil, et à terme, les problèmes de peau (plus ou moins graves). Il est commun de penser que les personnes bronzées sont plus résistantes au soleil, et que plus on bronze, moins il est nécessaire de mettre de la crème. Bien entendu, c'est faux... Si une peau foncée prend moins de coups de soleil, les rayons continuent de l'agresser et le vieillissement de la peau est accéléré. Pas d'exception, crème solaire pour tous !

A noter que le bronzage ne dépend pas de la température, ni de l'état du ciel ! Les rayons du soleil transpercent les nuages, on bronze sous un ciel voilé. Il n'y a pas qu'au bord de mer dans les Caraïbes que l'on peut attraper des coups de soleil... Alors pensez à votre crème solaire, que vous partiez au bord d'un lac dans les montagnes du Jura, ou en bord de mer en Manche.

Et sachez que nous, êtres humains, nous ne sommes pas les seuls à réagir à l'exposition au soleil... les requins-marteaux bronzent : lorsqu'ils nagent à faible profondeur, leur épiderme réagit et brunit !

Avant de vous exposer, pensez à consulter les prévisions météo sur METEO CONSULT.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.