Les 6 spots incontournables de Sète

Carnet de voyage
Mardi 7 septembre 2021 à 13h37

Authenticité, terroir, patrimoine culinaire, plages : tout est là ... Des canaux qui quadrillent la ville, le Mont Saint-Clair offrant un panorama exceptionnel jusqu’aux Pyrénées, un port de pêche en centre ville, 12 km de plages de sable fin, assurément Sète dispose de tous les atouts pour une découverte typique et surprenante...

©Wiki Média
Authenticité, terroir, patrimoine culinaire, plages : tout est là ... Des canaux qui quadrillent la ville, le Mont Saint-Clair offrant un panorama exceptionnel jusqu’aux Pyrénées, un port de pêche en centre ville, 12 km de plages de sable fin, assurément Sète dispose de tous les atouts pour une découverte typique et surprenante...

La lagune de Thau

Véritable bijou écologique, cette mer intérieure vous attend sur 20 km de long sur 5 km de large. Séparée de la Méditerranée par un long cordon de sable, le lido, ses eaux salées en font un lieu d’élevage d’huîtres et de coquillages depuis l’Antiquité. Unique en France et classée Natura 2000, la lagune est un réservoir de biodiversité abritant près de 400 espèces végétales et 100 espèces animales dont la palourde, l’escargot de mer, l’oursin, la daurade, le muge, le loup et le célèbre hippocampe qui attire des plongeurs du monde entier.

Les parcs à coquillages de l’étang de Thau occupent plus de mille trois cents hectares sur l’eau.  Les coquillages sont la principale ressource de l’étang de Thau. 2800 tables conchylicoles réparties entre 800 exploitations assurent l’élevage des huîtres et des moules. Prenez le temps de déguster l’huître creuse de Bouzigues : charnue, fine en bouche et d’une remarquable qualité gustative. Les exploitations conchylicoles (Mas) qui produisent ces coquillages sont de petite dimension, le travail s'effectue en famille, elles occupent la quasi-totalité de la rive nord de l'étang. Le musée de l’étang de Thau à Bouzigues vous invite à découvrir les activités principales des riverains : l’élevage des huitres et des moules (conchyliculture) et la pêche.

Les plages de Sète

Nautisme Article
La plage de la Baleine© Wiki Média

A l’extrémité ouest de la ville, se trouvent les plages de Sète. Été comme hiver, on peut aller s’y baigner ou flâner sur le sable fin, pour profiter d’un long cordon de plage mouillée par les flots bleus. Sept magnifiques plages se trouvent entre le centre-ville de Sète et Marseillan, avec vue sur le Mont Saint-Clair : la plage du Lazaret, la plage de la Corniche, la plage du Lido, la plage du Castellas, la plage de la fontaine, la plage de la baleine et la plage des 3 digues. De larges parkings à proximité permettent de se garer même en pleine période estivale.

Le port de plaisance de Môle-Saint-Louis

Nautisme Article
Le port de plaisance de Môle-Saint-Louis© Wiki Média

 

Le Môle Saint-Louis est la jetée qui ferme le port de plaisance de Sète. La première pierre du môle Saint-Louis fut posée le 29 juillet 1666. Une balade le long de cette digue vaut un coup d’œil, pour admirer la ville comme si l’on était dans l’eau. Au bout de la jetée, le phare du Môle Saint-Louis permet une belle vue sur le port de plaisance.

Pour en savoir plus, consultez le Bloc Marine Méditerranée !

Le Lido

Nautisme Article
Le Lido© Wiki Média

Entrer sur les salins équivaut à découvrir un univers mêlant sel, eaux, végétation et faune. Cette friche salinière est en effet largement influencée par la présence immédiate au nord et au sud du vaste étang de Thau (plus grande lagune du Languedoc-Roussillon avec7 500 ha) et de la mer Méditerranée et située sur un important axe migratoire entre l’Afrique et l’Europe du nord.

Les couleurs y sont très changeantes que ce soit au fil des saisons ou même des heures : eaux des anciennes « tables salantes » virant du bleu turquoise au rouge, cycles de la végétation et des floraisons…

Enfin le site offre un panorama assez exceptionnel sur l’arrière pays héraultais : du Pic St Loup au Mont St Baudille (848m).

Entrer sur les salins équivaut à découvrir un univers mêlant sel, eaux, végétation et faune. Cette friche salinière est en effet largement influencée par la présence immédiate au nord et au sud du vaste étang de Thau (plus grande lagune du Languedoc-Roussillon avec7 500 ha) et de la mer Méditerranée et située sur un important axe migratoire entre l’Afrique et l’Europe du nord.

Les couleurs y sont très changeantes que ce soit au fil des saisons ou même des heures : eaux des anciennes « tables salantes » virant du bleu turquoise au rouge, cycles de la végétation et des floraisons…

Enfin le site offre un panorama assez exceptionnel sur l’arrière pays héraultais : du Pic St Loup au Mont St Baudille (848m).

Le Mont Saint-Clair

Pour bien comprendre Sète, il faut prendre de la hauteur, grimper jusqu’aux panoramiques du mont Saint-Clair. La récompense est au bout de l’effort. Bien sûr, vous découvrirez le panorama remarquable depuis le site aménagé au pied de la croix, visible des kilomètres à la ronde, mais ne manquez surtout pas de visiter la chapelle Notre Dame de la Salette. Sans prétention de l’extérieur, ses fresques intérieures et ses ex-votos déposés par les familles de pêcheurs ne vous laisseront pas indifférents. Émotions garanties !

Visite du phare Saint-Louis

Nautisme Article
Le phare Saint-Louis© Wiki Média

C’est au bout du môle Saint-Louis, cette chaussée empierrée longue de 650 mètres construite lors de la fondation de la ville, que trône le phare Saint-Louis. Construit vers 1680, démoli en 1944 par des mines allemandes, il a été reconstruit en 1948. Aujourd’hui, il continue de signaler par sa lumière rouge l'entrée du chenal il est désormais ouvert au public. Venez gravir les marches de cet incroyable belvédère et profitez d'une vue à 360° sur le port de commerce, le port de plaisance et la vieille ville. Quelques chiffres : 2297 pierres, 310 m3 de pierre de taille, 126 marches,  33,5 m de hauteur, 6,50m de diamètre à la base et 4,55m au sommet, 3m de diamètre intérieur.

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions météo sur METEO CONSULT.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.