La pointe du Cap Corse par le sentier du littoral

Carnet de voyage
Vendredi 5 août 2022 à 6h34

C'est sans doute l'une des plus belles balades du Cap Corse : le sentier du littoral, qui longe toute la pointe du Cap sur près de 26 km, depuis Macinaggio jusqu'à Centuri, offre une nature sauvage et préservée ; une randonnée au fil de paysages remarquables, de points de vue époustouflants sur la mer et les îles qui bordent la péninsule capcorsine, et de pauses - baignade dans des décors de rêve.

C'est sans doute l'une des plus belles balades du Cap Corse : le sentier du littoral, qui longe toute la pointe du Cap sur près de 26 km, depuis Macinaggio jusqu'à Centuri, offre une nature sauvage et préservée ; une randonnée au fil de paysages remarquables, de points de vue époustouflants sur la mer et les îles qui bordent la péninsule capcorsine, et de pauses - baignade dans des décors de rêve.

Il faut compter environ huit heures de marche pour relier Macinaggio à Centuri par la pointe du Cap, pour passer de sa côte est à son versant ouest. Si vous envisagez le parcours complet, il vous faudra donc prévoir, à votre point d'arrivée, soit un moyen de locomotion pour un retour par la route, soit la possibilité d'y faire halte pour la nuit. Le sentier a été ouvert en 1993, avec la réalisation d'une première portion. Cinq ans plus tard, le parcours actuel était entièrement balisé. C'est un site protégé, pour une grande part propriété du Conservatoire du littoral qui sut, en son temps, le soustraire aux convoitises immobilières.

Trois itinéraires d'est en ouest

Vous pouvez ne pas randonner les 26 kilomètres car le sentier est composé de trois tronçons distincts : Macinaggio-Barcaggio, le plus fréquenté, se découvre en trois heures environ, Barcaggio-Tollare ne nécessite que 45 minutes, et Tollare-Centuri se parcourt en 4 heures (mais le retour s’effectuant par le même chemin, à vous de faire demi-tour quand bon vous semble). Si le sentier est sans difficultés, accessible à tous, chaussez-vous pour la marche, emmenez de l'eau en quantité suffisante et de quoi vous protéger du soleil. Bien sûr, masques et tubas seront impérativement glissés dans le sac.

La plage de Macinaggio, directement accessible au nord du port (570 places, équipements et services), marque le départ du sentier. Sur sa partie orientale, jusqu'à l'île de la Giraglia et ses deux hameaux sentinelles Barcaggio et Tollare, il serpente en douceur le long de plages de sable fin, dans les dunes et le maquis bas. La grande plage de Tamarone offre une première halte. Puis les îles Finocchiarola apparaissent : la réserve naturelle est le repaire des goélands d'Audoin (principal site de nidification de l'espèce), cormorans huppés et balbuzards pêcheurs. Pour préserver ces lieux de reproduction et de migration, le débarquement sur l'archipel des Finocchiarola est interdit du 1er mars au 31 août et le mouillage est impossible toute l’année dans un rayon de 200 mètres autour des îles. Poursuivez ensuite votre balade jusqu'à la rade de Santa Maria : sa chapelle est l'une des dernières à double abside et sa tour génoise, en partie effondrée (mais toujours les pieds dans l'eau), classée monument historique, est l'une des quinze sentinelles de schiste encore debout le long des côtes capcorsines (sur la trentaine construite à partir du XVIe siècle). Elle complète un décor paradisiaque : blancheur du sable, eaux turquoise qui viennent lécher le vestige et au large l'île toscane de Capraia. Dans la continuité, les plages de sable de Genovese (et ses vaches débonnaires) et de la cala Francese invitent, elles aussi, à la pause baignade ou farniente. En poursuivant jusqu'à la pointe et la tour d'Agnello, la côte devient plus découpée, davantage travaillée par les éléments. Enfin, point d'arrivée du premier itinéraire, la marine de Barcaggio, à l'extrême nord du cap. Face à elle, l'imposante île de la Giraglia, surmontée de son phare et de sa tour génoise, défie les éléments.

Nautisme Article
© sous licence cc / Seb Mar

Sentinelles du nord

Barcaggio est accessible par la route (par la D80, puis la D253, à emprunter au niveau de Ersa). Aussi ce bout du monde peut-il, à lui seul, constituer l'objectif d'une balade. Deux possibilités : rejoindre, à droite du petit port de pêche, la longue plage de sable de Cala (vous pouvez poursuivre jusqu'à la pointe et la tour d'Agnello) ou passer le hameau pour parcourir à l’ouest le deuxième itinéraire du sentier littoral, qui vous mène en un peu moins d'une heure à la marine de Tollare : quelques maisons groupées, défendues par une grosse tour génoise, une cale de mise l'eau rudimentaire et, là aussi, une plage idyllique face à la Giraglia. Attention toutefois, ici comme à Barcaggio, aux courants qui peuvent être forts et sournois.

Côte ouest sauvage

La partie occidentale du sentier est la plus sauvage, avec de nombreux à-pics, des côtes à nu, une végétation rase et des rochers de schiste vert omniprésents : sur votre chemin, Capo Grosso et son sémaphore, qui contrôle le trafic maritime entre Corse et continent, et le bien nommé Capo Bianco. Plus au sud, vous apercevez enfin l'îlot Capense (de Capuse) ; le terme de votre longue randonnée est proche : Centuri et ses maisons colorées, les pointus de son petit port de pêche, sa tradition de la langouste. L'îlot Capense est également un très bon spot de snorkeling (palmes, masque et tuba, ndlr). De quoi diversifier vos récompenses.

Nautisme Article
© sous licence cc / ~ Pil ~

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions sur METEO CONSULT.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…