Naviguer en mode automne-hiver

Culture nautique
Par Figaronautisme.com avec MAIF
Mercredi 21 décembre 2022 à 6h32

Oui, naviguer est un sujet d’actualité même à l’approche des frimas de l’hiver sous nos latitudes européennes. Pour beaucoup « la vie de bateau » se poursuit jusqu’aux dernières heures de l’année… et au-delà.

©Illustration Adobe Stock
Oui, naviguer est un sujet d’actualité même à l’approche des frimas de l’hiver sous nos latitudes européennes. Pour beaucoup « la vie de bateau » se poursuit jusqu’aux dernières heures de l’année… et au-delà.

Si vous n’envisagez les sorties en mer que lorsque le thermomètre affiche 20°C minimum, les fêtes de fin d’année se passeront loin du port et des bateaux.

A moins que vous ne preniez le large.

Le 3 novembre dernier, la commune de Fort-de-France, en Martinique, a obtenu la 2e étoile du label Station nautique qui récompense la qualité de l’accueil, de l’organisation et de l’animation en matière de plaisance. Christophe Constantin, le coordonnateur du label, souligne : « La baie de Fort de France est l’une des plus belles du monde et un havre de paix pour la protection cyclonique. »

Si la période est creuse de mai à octobre, l’activité reprend à partir de novembre : « Sur la petite baie des Flamands, nous recevons jusqu’à 30 bateaux par jour. Les marins sont plutôt des gens de 45 à 50 ans, des baroudeurs et des couples ». Les plus entreprenants feront la traversée et passeront par La Martinique bien située sur les routes de navigation. La commune du Marin est particulièrement prisée. « D’ici, ils s’embarquent pour les routes du sud vers les îles Grenadines notamment. »

Entre Moorea et Tahiti

A l’heure où vous lisez ces lignes, Margot, Erwan et leurs deux enfants - Agathe et Suliac – passent du bon temps en Polynésie Française. Ils sont partis de Lorient voici presque 18 mois à bord de Vagabond, un bateau retapé pendant deux ans et demi. « Nous sommes partis le 19 décembre de l’île de Sal au Cap vert, le 24 nous étions au premier tiers de l’Atlantique, pour le nouvel an nous étions encore en mer. Les fêtes étaient très chouette, notamment pour notre petite Agathe âgée de 3 ans. Nous lui avons expliqué que les dauphins avaient apporté des cadeaux en tirant un traineau. » A bord, les « jours fériés » ont été consacrés à l’ouverture des petits mots transmis par les proches et des échanges via le système iridium. Un an plus tard, en 2022, la famille accueillera des parents pour fêter un second Noël sur Vagabond entre Moorea et Tahiti. Cette belle histoire, Erwan et Margot la racontent dans un petit livre auto édité Bon voyage Agathe, que vous pouvez commander à cette adresse : tableacartes@gmail.com.

La sobriété heureuse

Vanessa et Yorick Maguin vivent aussi à bord de leur voilier, Carmina. Pour eux, l’heure n’est pas encore aux grandes traversées. C’est d’abord un choix de vie, un acte militant. Avec leurs enfants, Peyo et Lou âgés de 3 et 4 ans, ils comptent parmi la quinzaine de résidents du port de Caen depuis douze mois. Passionnés de voile chacun de leur côté, ils se sont rencontrés à Nantes avant de quitter leur petit pavillon, leurs CDI et « une vie trop fade » pour voguer en famille. Après un tour de France à la voile entamé en plein confinement sanitaire, ils ont jeté l’ancre dans le Calvados. « Nous vivons dans un endroit restreint. Il faut être encore plus rigoureux sur le ménage pour laisser des espaces libres pour les décorations de Noël. La table à cartes accueille un petit sapin. Comme la plupart des marins nous misons sur la simplicité. Les enfants font les décorations en papier », explique Vanessa. Le couple est engagé pour l’association environnementale Naviguer et partager. « Cette façon de vivre nous a complètement transformés. »

Les régates de Noël

Pour les compétiteurs ou ceux qui préfèrent rester à quai et s’offrir le spectacle des voiles qui dansent sur la houle, les courses de Noël organisées un peu partout en France sont l’occasion de se déguiser, de décorer les bateaux et de clôturer l’année en beauté. Après la Coupe de Noël de La Rochelle, fin novembre, la SRA d’Antibes a organisé ses rrégates de Noël les 17 et 18 décembre derniers. Elles ont rassemblé 70 bateaux habitables sur des parcours construits devant le port.  « Les courses se sont déroulées dans la baie d’Antibes. Le public a pu assister aux départs depuis l’esplanade de la Gravette », explique Alain Le Bouedec, le responsable. Les amateurs retrouveront ces ambiances festives sur La Croisette à Cannes (du 27 au 30 décembre), sur la baie des Anges à Nice (du 28 au 30), sur le lac d’Annecy avec la première édition de la bien nommée Caillante (29 et 30)…

Attention aux engins pyrotechniques

De nombreux plaisanciers aiment marquer le coup en célébrant les 12 coups de minuit, à bord ou ailleurs. La fête, la joie c’est bien. Jennifer Cornet, déléguée générale de Pyréo, l’éco-organisme qui gère la filière des engins pyrotechniques de signalisation, rappelle quelques règles de bon sens à observer. Chaque année, des plaisanciers utilisent les fusées de détresse de leur bateau à l’instar de feux d’artifice. Grande erreur ! « Il faut rappeler que les fusées périmées, parachutes notamment, constituent un danger. L’an passé, un enfant s’est fait arracher deux doigts en utilisant ce type d’engin défectueux, attention ! » En mer, l’usage est tout aussi proscrit et dangereux. « Les sauveteurs du Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) ne savent pas s’il s’agit d’un appel au secours et risquent se mettent en danger pour rien. »

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…