Cuba, une destination aux multiples visages

Dimanche 16 décembre 2018 à 6h33

Loin de se limiter à La Havane, Varadero, ses cigares et son rhum qui ont contribué à sa réputation mondiale, Cuba, située à l’embouchure du Golfe du Mexique dans la partie la plus occidentale de la Caraïbe insulaire, cache bien d’autres atouts qu’elle dévoile à ceux qui prennent le temps de la découvrir dans sa globalité.

Santiago de Cuba allie à merveille plaisirs balnéaires, urbains et naturels. ©sous licence creative commons
Loin de se limiter à La Havane, Varadero, ses cigares et son rhum qui ont contribué à sa réputation mondiale, Cuba, située à l’embouchure du Golfe du Mexique dans la partie la plus occidentale de la Caraïbe insulaire, cache bien d’autres atouts qu’elle dévoile à ceux qui prennent le temps de la découvrir dans sa globalité.

Composé de 4 000 cayes et petites îles, Cuba fait partie des destinations touristiques les plus prisées des Caraïbes. « Il n’y a pas d’hiver à Cuba, du coup, on peut y aller toute l’année. La haute saison touristique, qui permet d’éviter les grosses chaleurs estivales, court de novembre à avril. Pendant cette période, qui attire la majeure partie des visiteurs étrangers, les températures oscillent entre 18 et 26 °C, ce qui permet de se baigner et de se promener sans souffrir de la chaleur, indique Rosa Mejias Jimenez, conseillère tourisme auprès de l’Ambassade de Cuba en France et directrice de l’Office du Tourisme de Cuba. De mai à octobre, il fait plus chaud et il y a parfois de courtes averses qui font rapidement place au soleil. L’été, le tourisme est essentiellement local ».

Santiago de Cuba, la plus caribéenne des villes cubaines

Nautisme Article
Une visite de l'imposant château de San Pedro de la Roca del Morro, inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO s'impose !© Wikipedia

Située au Sud-Est de Cuba, Santiago de Cuba allie à merveille plaisirs balnéaires, urbains et naturels. Très accueillante, la ville, berceau de la Trova cubaine (chansons traditionnelles), est en effet dotée d’un riche patrimoine historique. « Santiago de Cuba, niché en bord de mer dans une vallée verte entourée par la chaîne montagneuse Sierra Maestra, est la ville la plus caribéenne de l’île. On retrouve cet esprit antillais célébré lors du Carnaval de Cuba, du Festival del Caribe et dans le cadre de la Fiesta del Fuego, dans son art, son architecture et sa musique, explique Rosa Mejias Jimenez. C’est une très belle ville, réputée pour sa musique, sa culture, ses plages et son art de vivre ». Selon elle, une visite de l’imposant château de San Pedro de la Roca del Morro, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, ainsi que de la Casa de la Trova s’imposent. Pour découvrir au mieux Santiago de Cuba, ne manquez pas non plus son quartier historique, Parque Céspedes, où l’on peut voir de belles maisons coloniales, ou visiter la Basílica de Nuestra Señora de la Caridad del Cobre, le lieu de pèlerinage le plus sacré de Cuba.

Cayo Largo, ou la nature à l’état brut

Nautisme Article

Moins connue que Varadero, qui attire la majeure partie du tourisme balnéaire cubain, la petite île de Cayo Largo, qui s’étend sur 37,5 km2 au Sud-Ouest de Cuba, propose une alternative de choix pour les amateurs de plage et de sports nautiques. « Cayo Largo, accessible en bateau ou en avion, est une toute petite île de l’archipel de Canarreos, d’une virginité absolue. C’est un vrai petit coin de paradis où l’on peut facilement s’imaginer Robinson Crusoé », explique Rosa Mejias Jimenez. On y trouve certaines des plus belles plages de Cuba, dont la Playa Paraíso et la Playa Sirena, qui font partie des plus belles plages au monde selon le classement Travellers Choice. « Ces deux plages, idéales pour la pratique des sports nautiques et de la plongée, ont la particularité d’être couverte de sable très blanc et frais, tout en étant baignée par une eau tiède, ce qui est un contraste unique au monde, poursuit-elle. On y trouve dans ses fonds marins intacts et préservés toutes sortes de poissons, de récifs coralliens et de nombreuses espèces aquatiques. À proximité, on peut observer de nombreuses tortues en voie d’extinction dans le monde entier, qui témoignent de la volonté des autorités locales de préserver les ressources naturelles, ou encore des iguanes sur Cayo Iguana ».

Trinidad, un musée à ciel ouvert

Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1988, Trinidad, située dans la province de Sancti Spiritus, fait partie des hauts lieux du tourisme cubain. « Trinidad, fondée au début du XVIe siècle, est une ville musée, qui conserve la magie de l’époque de la colonisation avec ses rues pavées, ses vitraux et ses maisons aux couleurs pastel, souligne Rosa Mejias Jimenez. La ville, nichée entre la mer et les montagnes de Guamuahaya, permet aussi bien de faire du tourisme balnéaire du côté de la péninsule d’Ancon, ou culturel dans le quartier colonial, ainsi que des randonnées dans la nature. C’est un endroit à part, où la population locale est très accueillante ». En parcourant le centre historique, où le temps semble s’être arrêté, on fait un bond dans le passé jusqu’à l’époque coloniale, période pendant laquelle la ville était au centre du commerce du sucre et des esclaves. Les bâtiments qui entourent la Plaza Mayor, comme l’ancienne église paroissiale Mayor, le Teatro Principal, témoignent toujours de la richesse des propriétaires de l’époque. En se dirigeant à l’Est de la ville, la vallée verdoyante permet d’admirer les vestiges d’une cinquantaine d’usines sucrières, témoins elles aussi du riche passé de la ville.

© Google Earth
L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.