En novembre, cap sur la Nouvelle-Calédonie !

Jeudi 31 octobre 2019 à 11h18

Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Pour cette première semaine de novembre, du 4 au 10, restons en France mais pas en métropole... Direction alors la France de l'outre-mer avec pour destination l'océan Pacifique et la Nouvelle-Calédonie.

La météo début novembre en Nouvelle-Calédonie s'annonce ensoleillée et chaude : c'est la meilleure période pour partir à la découverte de l'archipel !
Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Pour cette première semaine de novembre, du 4 au 10, restons en France mais pas en métropole... Direction alors la France de l'outre-mer avec pour destination l'océan Pacifique et la Nouvelle-Calédonie.

La Nouvelle-Calédonie est un archipel d’Océanie situé à 1 500 km à l'est de l’Australie et à 2 000 km au nord de la Nouvelle-Zélande. D'une superficie de 18 576 km², elle dispose d’un statut particulier de large autonomie, différent des collectivités d’outre-mer. Distante de 16 700 kilomètres de Paris, prévoyez plus de 20 heures de vol avec au moins une escale depuis l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle et à destination de l'aéroport international de Nouméa. Le décalage-horaire est par ailleurs important puisqu’il est de dix heures (en plus).

Un climat tropical tempéré par l'océan Pacifique

La Nouvelle-Calédonie bénéficie d'un climat tropical tempéré par l’océan et influencé périodiquement par les phénomènes El Niño et La Niña. L’année est divisée en deux saisons principales. La saison chaude et humide dite « saison des cyclones » s’étend de décembre à mars. Au cours de cette période, les précipitations sont fréquentes et se produisent généralement sous forme de fortes averses à caractère orageux. L’île subit parfois le passage de dépressions tropicales intenses et plus rarement de cyclones s’accompagnant de pluies diluviennes et de vents très violents et dévastateurs. La saison fraîche ou hiver austral s’étend de juin à septembre. Au cours de cette saison, les périodes de temps ensoleillé et sec varient avec le passage de perturbations remontant des régions tempérées. On parle alors de « coups d’ouest » avec des précipitations et du vent d’ouest soutenu. L’une des périodes les plus favorables pour aller en Nouvelle-Calédonie est celle qui couvre les mois d’octobre et novembre. Les précipitations y sont peu fréquentes (5 jours par mois à Nouméa) et l’ensoleillement généreux avec une moyenne de 8 à 9 heures de soleil par jour. La température varie en moyenne de 21°C le matin à 27°C l’après-midi. Enfin si vous tentez la baignade dans l’océan Pacifique, la température moyenne de l’eau à cette époque de l’année est de 24°C.

Nautisme Article
Plage du pont de Mouli sur l'île d'Ouvéa© Flickr

Une météo généralement ensoleillée et chaude

Si vous séjournez sur la côte ouest de la Nouvelle-Calédonie, les conditions météo s’annoncent très agréables pour cette première semaine de novembre. Le soleil sera généralement bien présent avec quelques bourgeonnements nuageux inoffensifs en cours de journée. Le risque d’averse sera très faible et les températures bien agréables autour de 20°C au lever du jour pour atteindre 27 à 28°C dans l’après-midi. Si vous séjournez sur la côte est, les conditions météo s’annoncent plus mitigées car les vents d’est dominants ramènent de l’air plus humide venu de l’océan. Il faut donc s’attendre à un ciel souvent partagé entre éclaircies et passages nuageux qui pourront s’accompagner de quelques averses. Les températures douces le matin avec 20 à 21°C seront un peu moins élevées que sur la côte occidentale l’après-midi avec 25 à 26°C.

Nouméa, une ville très cosmopolite

Le chef-lieu Nouméa possède de nombreux musées dont le principal et l’incontournable est le musée de Nouvelle-Calédonie. Il est consacré à l’archéologie et à l’ethnologie des populations océaniennes avec de nombreuses sculptures anciennes, des totems, poteries, parures, bijoux… Vous pourrez également visiter le musée de la Seconde Guerre mondiale ouvert en 2013 ou encore le musée de l’Histoire maritime. Vous apprécierez également le parc zoologique et forestier Michel-Corbasson appelé aussi Parc forestier qui dispose de très nombreuses espèces animales endémiques, des oiseaux de toutes sortes et plusieurs espèces d’animaux exotiques. Enfin, il sera très agréable de se balader au cœur du centre historique en fin de journée avec notamment la place des Cocotiers, la cathédrale Saint-Joseph ou encore la Fontaine Céleste.

Nautisme Article
Une balade au coeur du centre historique de Nouméa est très agréable en fin de journée avec notamment la place des Cocotiers, la cathédrale Saint-Joseph ou encore la Fontaine Céleste.© Flickr

Coup de cœur : le Quartier-Sud de Nouméa

Le Quartier-Sud est incontestablement la partie la plus touristique de la ville. Elle possède de nombreux bars et restaurants et offre un véritable paysage de Riviera autour de la baie des Citrons. C’est aussi là que vous pourrez profiter des joies de la plage avec ses eaux transparentes ou turquoise… C’est aussi ici que l’Aquarium des Lagons a pu rouvrir en 2007. Cette structure, très vaste, s’organise autour de 33 bacs pour un volume total de quelque 500 000 litres qui vous feront découvrir les différents milieux aquatiques néo-calédoniens.

Nautisme Article
Le Phare Amédée en face de Nouméa, sur l'îlot du même nom.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.