Kayak sur le mini-mascaret de la Baie de Somme

Samedi 5 mai 2018 à 12h27

Après avoir surfé sur le mascaret de Carentan, Antony Colas nous emmène à la découverte du mascaret de Saint-Valery-sur-Somme dans la Baie de Somme.


Moins vaste que la Baie du Mont-St Michel (500 km2), la Baie de Somme génère un mini-mascaret sur des coefficients de marée supérieurs à 100, soit 40 jours par an en moyenne. / Nicolas Mequin

Des milliers d’oiseaux, des centaines de phoques

Moins vaste que la Baie du Mont-St Michel (500 km2), la Baie de Somme génère un mini-mascaret sur des coefficients de marée supérieurs à 100, soit 40 jours par an en moyenne. Contrairement aux mascarets de rivières, c’est la faible profondeur, moins d’un mètre à marée basse, qui domine dans la baie et la clarté de l’eau. Sa propagation est lente, entre 5 et 10 km/h, avant d’accélérer à 12 km/h au Cap Hornu et jusqu’à 15 km/h devant les quais de St-Valery. Compte tenu de la divagation fréquente des chenaux, le déroulé du mascaret évolue sans cesse. Le dragage du chenal de navigation et les effets de chasse de l’écluse du Canal de la Somme semblent tonifier le mascaret depuis 2010. C’est un univers de glisse pour les kayaks de mer et pirogues à balancier. Il est d’ailleurs possible d’embarquer dans le flot en toute sécurité. A l'image du Tidal Bore Rafting canadien, cette activité proposée par quelques clubs et opérateurs privés, offre l’occasion unique de vivre le mascaret, que vous soyez un touriste sportif, un couple tranquille ou même un comité d’entreprise de 15 personnes ! Les pêcheurs à pied (salicorne, coques ou moules de bouchot) ou les chasseurs de gibiers d’eau (à la botte ou à la hutte) y distinguent deux milieux : la slikke (zone de vasières, recouverte par la mer à marée haute) et le schorre ou « mollières », couvert par la mer seulement lors des grandes marées. La richesse ornithologique a suscité la création du Parc du Marquenterre tandis que les pensionnaires les plus chouchoutés sont les phoques (environ 500), dont une grosse majorité de veaux marins et une petite minorité de phoques gris.

Apparitions, propagation, disparition

Après une dizaine de kilomètres depuis la haute mer, le flot engendre une petite ligne déferlante en aval de la Pointe du Hourdel, où une autre micro ligne est visible dans le courant à poissons, le long des bateaux. / Hélène Farge

Après une dizaine de kilomètres depuis la haute mer, le flot engendre une petite ligne déferlante en aval de la Pointe du Hourdel, où une autre micro ligne est visible dans le courant à poissons, le long des bateaux. Une fois dans la Baie, il oscille ensuite entre 10 et 50 cms, en quelques sections de déferlement éparses qui peuvent totaliser une bonne dizaine de minutes, sur une bonne trentaine de minutes de propagation. La localisation de pic d’intensité est variable mais se situe en général entre la « Bif » (la bouée de bifurcation entre St-Valery et le Crotoy) et le Cap Hornu, où un palplanche longe la « plage » de St-Valery. Passé le Cap Hornu, c’est la section des quais de St-Valery, qui se prolonge d’une façon plus ou moins discontinue, jusqu’à l’entrée du port, une belle ligne droite, parfaitement visible depuis de nombreux points de vue à St-Valery : la Chapelle et le Calvaire des Marins, les quais de la ville, la balise, le bout de la Digue du Nord…Côté port, le mascaret s’estompe dans la profondeur du port tandis qu’au nord de la digue Nord, il vient mourir sur les bancs de sable émergés et les surfaces herbues des mollières.

C'est un univers de glisse pour les kayaks de mer et pirogues à balancier. Il est d'ailleurs possible d'embarquer dans le flot en toute sécurité. Cette activité est proposée par quelques clubs. / Nicolas Mequin

Caractéristiques de la zone :

Marnage grandes marées : 10,5 m (St-Valery)

Longueur de la Baie : 10 km

Largeur de la Baie : 6 km

Superficie de la Baie : 72 km2

Longueur de la Somme : 245 km

Débit moyen de la Somme : 35 m3 /sec (Abbeville)

Bassin versant : 6550 km2

Latitude : 50 °N

Longueur des pics de mascaret : 6 km (30min)

Hauteur des pics de mascaret : 10 cm - 50 cm

Heures de passage : 11h15 – 12h45

(St-Valery, 2h15 avant la pleine mer dans le port)

Côté port, le mascaret s'estompe dans la profondeur du port tandis qu'au nord de la digue Nord, il vient mourir sur les bancs de sable émergés et les surfaces herbues des mollières. / Nicolas Mequin

Pour tout savoir sur les horaires des marées et les informations météo du port de Saint-Valery-sur-Somme, c'est par ici.

A lire aussi :

Surfer le mascaret du canal de Carentan...

Mascaret, prodige de la marée : 2e ouvrage pour Antony 'Yep' Colas


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction