Peacoq' : un monocoque classique, mais volant !

Voiliers
Jeudi 29 octobre 2020 à 6h30

La société Foily basé dans les Pays de Loire présente un nouveau dériveur avec foils, le Peacoq'. Le Peacoq' propose aux particuliers une navigation à foils et décollera début 2021 !

Peacoq 14, version club, architecte Raphaël Censier. ©Peacoq'
La société Foily basé dans les Pays de Loire présente un nouveau dériveur avec foils, le Peacoq'. Le Peacoq' propose aux particuliers une navigation à foils et décollera début 2021 !

En été 2013, l’America’s Cup voit se défier kiwis et américains juste en dessous du Golden Gate à bord des AC72. Ces machines de vitesse révèlent au grand public la magie des foils. C’est à cet instant, que Patrick Billot, passionné de voile, décide de participer à cette révolution du foil. Il s’était demandé, pourquoi la pratique de la navigation sur foil restait l’apanage des compétiteurs.

Cinq ans plus tard, le marché n’ayant pas évolué outre mesure, l’entrepreneur décide de regrouper autour de lui une équipe compétente afin de remédier à cette carence du marché. Son objectif est le suivant : « Permettre à tous les amateurs de voile de découvrir les grisantes sensations du vol sur l’eau »

Deux ans plus tard la société FOILY commercialise deux bateaux dans sa gamme :

- le Peacoq‘, version propriétaire, haut de gamme avec accastillage Harken

- le Peacoq’ 14, adapté aux besoins des écoles de voile

Ces deux monocoques ont un cahier des charges spécifique et deux coques différentes, mais le socle commun se résume en trois mots : Facilité, Stabilité et Sensations.

Nautisme Article
On utilise le Peacoq' depuis une plage, un lac, une berge, avec une mise à l'eau classique de dériveur. Le poids plume de 130 kg facilite cette mise à l'eau.© Peacoq'

Le Peacoq‘

On utilise le Peacoq’ depuis une plage, un lac, une berge, avec une mise à l’eau classique de dériveur. Le poids plume de 130 kg facilite cette mise à l’eau.

Tous les appendices se relèvent pour ne laisser que 50 cm de tirant d’eau. Les foils sont entièrement relevés au-dessus de la ligne de flottaison. Ainsi on peut naviguer de manière classique (non volant). Le plan de pont épuré ainsi que le foc auto-vireur facilitent la prise en main du bateau.

Programme :

Le Peacoq’ est un monocoque pour deux personnes à bord, qui permet de faire ses premiers vols sur l’eau sans instructeur tant son utilisation est intuitive et ressemble à la navigation sur un monocoque classique.

Ensuite le Peacoq’ permet de progresser pour allonger les phases de vols et changer d’amures (Foiling jibe, Foiling tack).

Le Peacoq’ s’adresse aux amateurs de voiles de toute âge, qui naviguent sur habitable et qui souhaitent s’amuser en mer avec un monocoque hybride entre le croiseur et le dériveur. En effet, la stabilité est garantie par une carène puissante dont la largeur est augmentée sur l’avant grâce à une étrave en scow. Grâce à ses foils en J auto-régulant, voler sur l’eau revient à s’absoudre de la traînée et procure une sensation de légèreté couplée à une sensation de vitesse tout à fait grisante.

Avec la création d’une classe Peacoq’ les propriétaires se retrouvent annuellement pour partager leur passion pour la voile, la mer et le foil pour des raids et des régates d’amateurs : la classe IPA (International Peacoq’ Association).

Mode de construction :

100% produit en France (région Pays de Loire), la coque est fabriquée en infusion chez SISCO COMPOSITE dont le chantier cumule une expérience nautique et aéronautique garantissant un excellent niveau de qualité. La société FOILY assemble l’ensemble du bateau sur le site de Sisco.

Caractéristiques techniques :

Longueur : 4,20 m

Largeur : 1,82 m (foils relevés)

Architecte : MMPROCESS

Poids : 130 kg

Coque : Sandwich, fibre de verre, mousse, avec finitions carbone

Gv et son deck sweeper : 9,5 m2

Foc autovireur : 3,5 m2

Système pour remonter le safran

Système de relevage des foils

Foils latéraux aluminium et composite

Prix avec équipement standard : 32 000€ TTC (France)

Options d’équipements :

- Mise à l’eau

- Remorque de route

- Code 0

- Contrat de maintenance

 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.