Cannes Yachting Festival 2022 : grandes innovations pour petits bateaux

Salons
Jeudi 1 septembre 2022 à 11h30

Longtemps considéré comme très conservateur, le marché du nautisme s’enhardit et les innovations semblent chaque année plus nombreuses. Evolution des usages, impact environnemental, besoin de capter de nouveaux publics, poussent les entreprises à être toujours plus créatrices. Le prochain Cannes Yachting Festival qui ouvrira ses portes mardi prochain 6 septembre, confirme cette tendance forte.

©Photo Temo - Wind4production
Longtemps considéré comme très conservateur, le marché du nautisme s’enhardit et les innovations semblent chaque année plus nombreuses. Evolution des usages, impact environnemental, besoin de capter de nouveaux publics, poussent les entreprises à être toujours plus créatrices. Le prochain Cannes Yachting Festival qui ouvrira ses portes mardi prochain 6 septembre, confirme cette tendance forte.

Parce que la plus belle vitrine d’un salon nautique ce sont ses bateaux, si on commençait notre visite par les plus innovants d’entre eux ? Sur le Port Pierre Canto, et à l’aune du succès initial de 2021, l’expérience de l’Innovation Village est reconduite. Visiter cet espace confirmera la « foil » tendance avec plusieurs unités créées autour de cette technologie qui transforme petit à petit notre façon de naviguer. Ils seront trois à étendre leurs ailes au sein de ce village de l'innovation. Il y aura un voilier, le Birdyfish, qui n’ambitionne pas moins que de démocratiser l’usage du foil. Nous l’avons essayé l’an passé à La Rochelle et il est vrai qu’entre sa coque de 4.70m ultra résistante, son mât alu et ses foils carbone, l’équation économique est plutôt équilibrée. Mais surtout, sur l’eau, le mode d’emploi est facile à trouver et moins de vingt minutes et quelques conseils après avoir quitté la plage, on se grise de voler. Le second est motorisé, mais électrique, pour glisser sur l’eau en silence et sans émission. L’Overboat, présenté par Neocean, est un catamaran que l’on conduit comme un scooter des mers mais sans les nuisances associées et à quelques centimètres au-dessus de l’eau grâce à ses foils, ce qui réduit drastiquement la consommation d’énergie. Concentré de technologie, l’électronique embarquée sur ce vaisseau, semblant sorti tout droit d'un film Star Wars, gère la stabilité du bateau et permet même la conduite autonome. Quant au dernier des trois mousquetaires, c’est le pédalo du troisième millénaire. Le terme « pédalo » vous paraîtra d’ailleurs totalement galvaudé lorsque vous découvrirez ce « JetCycle » fabriqué à 100% en France, véritable concentré d’innovations qui propose des sensations de glisse exceptionnelles alors qu’il n’est propulsé que par la seule force humaine.

Le mariage de l’électricité et de l’eau

Aux côtés du foil, l’électricité est l’autre révolution en marche de la plaisance. Et cela commence dès les annexes avec le français Temo qui après avoir bluffé tout le monde avec son Temo 450, godille électroportative absolument révolutionnaire, dévoile cette année à Cannes le Temo 1000. C'est un moteur électrique de forme plus conventionnelle, comme son nom l'indique, plus puissant que le 450, avec un design soigné, ce qui est rarement la force de ses concurrents. De son côté, conscient de la fin programmée, quand elle n’est pas déjà actée, des moteurs thermiques, notamment sur les plans d’eau intérieurs, Green Wake s’est spécialisé dans le rétrofit électrique des puissants bateaux dédiés au ski nautique, souvent équipés de gloutons moteurs V8. Le plaisir d’être tracté par un bateau sans impact sur l’environnement atmosphérique et sonore est forcément décuplé. Avec des moteurs électriques à la durée de vie presque illimitée et des batteries garanties 5 ans au programme de recyclage in fine, l’investissement de départ, de l’ordre de 30 000 Euros HT, ne paraît pas du tout hors de proportion. Mais la France n’est pas la seule à passer à la fée électricité. Le Portugais Faro Electric Boat présentera ainsi Quai Max Laubeuf son charmant Faro 5 mètres, un très élégant Runabout dessiné par Tomàs Costa Lima dans un style néo-rétro des plus séduisants. La motorisation électrique, alimentée par une station de recharge solaire autonome, et sa construction en bois à base de Cryptomeria finiront invariablement de vous convaincre que l’avenir est en marche et qu’il peut être réjouissant.

Nautisme Article
© Photo Faroboats - DR
L’innovation vertueuse

Enfin, notez que la « Green Route » dont le logo vous guidera sur les quais de Cannes à la rencontre des bateaux et produits les plus innovants en termes d’éco-responsabilité. Il ne faudra pas manquer en ce sens de s’arrêter sur le stand des français de FinX qui ont développé un moteur alimenté par une pile à hydrogène et, à la place de l’hélice, une membrane ondulante, qui agit comme une nageoire directement inspirée de ce que la nature fait de mieux. Enfin, dans le sillage du pionnier Alain Thébault, qui sera d’ailleurs à Cannes pour promouvoir The Jet ZeroEmission, de nombreux constructeurs, tel le néerlandais Edorado avec son modèle 8S, développent des bateaux hydrofoils qui, en réduisant la trainée d’au moins 60%, rendent pertinente une propulsion électrique. Quand le cercle vertueux de l’innovation est en marche, le plaisancier du XXI° siècle peut être rassuré, le bonheur est plus que jamais sur l’eau.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…