Navigation australe entre Sydney et Singapour

Blog Michel Ulrich
Jeudi 26 novembre 2020 à 15h33

Mon expédition maritime, cette année en 2019, a consisté en un périple de 4 875 miles nautiques (9 000 km pour les terrestres) en navire porte-container sur une ligne dite d’éclatement entre Sydney et Singapour avec des escales à Melbourne, Adélaïde, Perth et Jakarta.

Mon expédition maritime, cette année en 2019, a consisté en un périple de 4 875 miles nautiques (9 000 km pour les terrestres) en navire porte-container sur une ligne dite d’éclatement entre Sydney et Singapour avec des escales à Melbourne, Adélaïde, Perth et Jakarta.

Le bateau, long de 280 m, pouvait transporter 5 700 EVP (équivalent 5 700 containers de 20 pieds) avec une propulsion traditionnelle de 72 000 ch sur une seule hélice de diamètre 8,45m… C’était un petit géant en regard des maxi de 23 000 EVP aujourd’hui en service !

L’intérêt de cette ligne, ce sont les escales. A Sydney, le Terminal containers est à Botany Bay, nous n’avons pas eu le plaisir grandiose de naviguer dans la baie de Sydney située plus au Nord, de passer sous l’iconique pont de Sydney Harbour après avoir appareillé de Darling Harbour et d’avoir croisé les innombrables bateaux de plaisance, paquebots, cargos et ferries.

Pour atteindre le terminal containers de Melbourne, situé à l’embouchure de la Yarra river, il faut traverser la baie de Port Phillip par un chenal de 45 milles après avoir franchi la passe (the Rip) très étroite à Nepean Point ; les navigateurs du 19e siècle disaient qu’il fallait enfiler le fil dans le chat de l’aiguille (threading the needle)…

A Perth, le terminal containers est situé dans le port de Freemantle, escale historique de la navigation australe et lieu de débarquement des convicts (criminels). C’est dans le port que se trouve la brasserie produisant la fameuse bière Little Creatures.

A quelque 100 milles nautiques de Jakarta, on laisse à bâbord l’enfant du Krakatoa, au milieu du détroit de la Sonde, puis on accède à la rade très étendue de Jakarta où mouillent de nombreux navires en attente d’un berth, d’un affrètement, ou encore de réparations…

L’arrivée à Singapour est extraordinaire. On longe à faible distance l’ensemble de la ville dont l’horizon est aujourd’hui marqué par la double arche futuriste du Sands Bay. Puis on atteint le gigantesque terminal containers, tête de pont des plus importantes lignes maritimes entre l’Asie et l’Europe ou les Amériques.

Nautisme Article
© Michel Ulrich

Et à chaque escale, les manœuvres sont remarquables : essais de marche-arrière, prise de pilote, remontée de chenal, remorquage, accostage et mise en branle des portiques.

Sur cette route historique, j’ai à nouveau passé l’Equateur, sans cérémonie, et croisé auprès du lieu funeste des naufrages de la Sydney-Hobart en 1998, du Batavia en 1629, du HMAS Sydney en 1941 et de très nombreux autres…

Approche de nuit sur Melbourne. © Michel Ulrich
Mouillage de nuit. © Michel Ulrich
Parmi les plus petits... © Michel Ulrich
Face au vent. © Michel Ulrich
Croisement serré des routes. © Michel Ulrich
Passe vers la baie de Melbourne. © Michel Ulrich
Périple parcouru. © Michel Ulrich
Vue de la cale. © Michel Ulrich
Moteur de 72 000 ch. © Michel Ulrich
Passerelle de commandement. © Michel Ulrich
Cabine d'armateur. © Michel Ulrich
Salle à manger des officiers. © Michel Ulrich
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.