PRB lance la construction d'un nouvel IMOCA pour le Vendée Globe 2024

Course au large
Lundi 31 mai 2021 à 15h22

PRB est un sponsor historique de la course au large. Engagé dans la voile depuis le Vendée Globe 1992/1993, la marque de Produits de Revêtement de Bâtiment n’a pas raté une édition depuis. Auréolée de deux victoires sur le tour du monde en solitaire et sans escale, l’une en 2000 avec Michel Desjoyeaux et l’autre en 2004 avec Vincent Riou, PRB sait que cette épreuve extrême nécessite beaucoup d’anticipation et une préparation millimétrée...

©Yann Riou | polaRYSE
PRB est un sponsor historique de la course au large. Engagé dans la voile depuis le Vendée Globe 1992/1993, la marque de Produits de Revêtement de Bâtiment n’a pas raté une édition depuis. Auréolée de deux victoires sur le tour du monde en solitaire et sans escale, l’une en 2000 avec Michel Desjoyeaux et l’autre en 2004 avec Vincent Riou, PRB sait que cette épreuve extrême nécessite beaucoup d’anticipation et une préparation millimétrée...

Kevin Escoffier qui porte désormais les couleurs de PRB, a marqué l’édition 2020 après un sauvetage spectaculaire mené par Jean Le Cam et plusieurs skippers engagés sur l’épreuve. Malgré cette avarie et dès sa récupération le 1er décembre dernier, le Malouin a instantanément eu en tête l’idée d’y retourner en 2024. Compétiteur acharné, technicien hors pair, celui qui avait réalisé un superbe début de course, n’a eu de cesse depuis, de réfléchir et travailler à ce nouveau projet.

De son côté, Jean-Jacques Laurent, Président de PRB, a lui aussi très vite réaffirmé tout son soutien à Kevin qui a su partager avec une maitrise et une générosité exceptionnelle son naufrage sur le Vendée Globe. Ensemble, ils ont donc décidé de poursuivre l’histoire et lancent un nouvel IMOCA.

La coque dont la fabrication avait été lancée au départ pour un projet Ocean Race, est actuellement en cours de construction en Angleterre au chantier de Jason Carrington. Réalisée sur plan Verdier, elle sera rapatriée en France fin novembre. Le bateau sera ensuite terminé à Lorient où Kevin Escoffier compte désormais implanter son équipe. La mise à l’eau est prévue fin mars 2022. Le skipper de PRB aura plusieurs mois pour se préparer à sa première course à bord du plan Verdier, la Vendée Arctique prévue en juillet 2022 au départ des Sables d’Olonne. Suivra en novembre, une course majeure en solitaire, la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Jean-Jacques Laurent, Président de PRB :

« Cela fait trente ans que PRB est dans la voile et l’histoire va continuer. La rencontre avec Kevin Escoffier est très belle. Nous avons un skipper qui a été très vite accepté, intégré auprès de nos collaborateurs. Beaucoup lui ont exprimé leur soutien quand il est venu les rencontrer après son avarie sur le Vendée Globe. Nous avons très rapidement affirmé que nous souhaitions l’accompagner pour un deuxième Vendée globe. Mais nous avons pris le temps d’explorer toutes les pistes possibles pour répondre à notre souhait de maitriser le budget.

Cette coque qui était déjà en construction nous permet cette maitrise et elle nous fait aussi gagner du temps. Je l’avais dit, ce projet va se construire avec un co-partenaire, toujours dans la volonté d’être raisonnable quant au budget, et nous espérons pouvoir annoncer très prochainement le nom de l’entreprise qui nous accompagnera sur cette nouvelle campagne de Vendée Globe. Le projet est lancé et nous sommes vraiment très heureux d’accompagner Kevin dans ses objectifs sportifs. »

Kevin Escoffier, skipper de PRB :

« Nous savions que cette coque existait. Et il aurait été dommage de ne pas saisir cette opportunité. D’autant qu’elle a été dessinée par Guillaume Verdier, un architecte que je connais bien et avec lequel je suis ravi de collaborer pour ce projet. C’était un bateau initialement conçu pour la course en équipage mais nous allons lui permettre de répondre à nos exigences de polyvalence. Nous évoluons dans un bon timing avec cette option et allons pouvoir bénéficier d’une mise à l’eau assez tôt pour pouvoir faire des compétitions et communiquer. Cela va aussi nous permettre de bien fiabiliser le nouveau PRB en vue de l’objectif principal, le Vendée Globe 2024. Nous allons aussi avoir le temps de travailler sur la performance. Les IMOCA sont engagés dans un tournant technologique majeur notamment avec les foils. Il y a encore beaucoup de choses à développer, beaucoup de choses à apprendre et nous allons bénéficier d’un large champ d’optimisation pour gagner en performance.

Je suis évidemment très heureux et aussi fier que PRB continue à me faire confiance. J’ai la chance qu’ils m’accompagnent dans la construction d’un bateau. Il y a une énergie et un dynamisme incroyable chez PRB. J’ai été très impressionné et très touché des soutiens que j’ai reçus. Je vais pouvoir embarquer tous les collaborateurs dans cette suite de l’histoire. Je sais que je ne serai pas seul à bord pour ce prochain Vendée Globe ! »

LE PROGRAMME PRÉVISIONNEL

Mars 2022 : mise à l’eau

Juillet 2022 : Vendée – Arctique – Les Sables d’Olonne

Septembre 2022 : Défi Azimut

Novembre 2022 : Route du Rhum – Destination Guadeloupe

Septembre 2023 : Défi Azimut

Novembre 2023 : Transat Jacques Vabre

Mai 2024 : The Transat CIC

Juin 2024 : New-York Vendée - Les Sables d'Olonne

Septembre 2024 : Défi Azimut

Novembre 2024 : Vendée Globe

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.