DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec

Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2022 - J-104 : répétition générale

Route du Rhum
Lundi 25 juillet 2022 à 11h20

La Drheam Cup qui s’est déroulée la semaine passée, a été l’occasion d’évaluer les forces en présence dans quatre des six catégories qui disputeront la prochaine Route du Rhum : Ocean Fifty, Class40, Rhum multis et monos. Pour les Imoca et les Ultim, l’actualité de la semaine était ailleurs…

Les Ocean Fifty au départ de Cherbourg en Cotentin ©Photo Thierry Martinez DC2022
La Drheam Cup qui s’est déroulée la semaine passée, a été l’occasion d’évaluer les forces en présence dans quatre des six catégories qui disputeront la prochaine Route du Rhum : Ocean Fifty, Class40, Rhum multis et monos. Pour les Imoca et les Ultim, l’actualité de la semaine était ailleurs…

Le choix de courir en solitaire la quatrième édition de la Drheam Cup entre Cherbourg et La Trinité-sur-Mer ne pouvait pas être anodin à bientôt trois mois du départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Qu’il s’agisse d’une décision collégiale (Class 40 et Ocean Fifty) ou individuelle (Rhum multis et monos) il était forcément intéressant de voir comment allaient se comporter beaucoup de futurs concurrents de la grande classique automnale à venir.

Ocean Fifty – Sam Goodchild is back

Vainqueur du Pro Sailing Tour 2021, le skipper du trimaran Leyton avait dû s’incliner face à Arkema en 2022, même s’il finissait deuxième. Encore plus à l’aise en solitaire qu’en équipage, Sam Goodchild prenait le leadership dès la traversée de la Manche et virait en tête dans ses eaux. Sur la remontée vers l’Irlande, il voyait Sébastien Rogues (Primonial) et Erwan Le Roux (Koesio) le passer, l’écart se creusant au passage du Fastnet entre ces trois mousquetaires et leurs poursuivants. Ils finiront avec peu d’écart dans la baie de Quiberon, Sam Goodchild réussissant à doubler les deux compères peu avant la marque faisant face à l’estuaire de la Gironde et gardant Primonial dans son sillage jusqu’à le devancer de seulement 23 minutes sur la ligne. Sur une durée d’étape du Figaro, trois jours, les skippers ont tout donné, peu dormi, et touché les limites de l’exercice en solitaire sur ces machines extrêmement volages, car la compétition a très vite pris le pas sur l’enjeu de la qualification. Ces trois-là ont indéniablement fait le plein de confiance, mais en novembre il faudra gérer différemment car entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre il faudra tenir onze jours.

Nautisme Article
Entouré par les organisateurs, le podium des Class 40 avec Corentin Douguet, Xavier Macaire et Simon Koster ( de g. à d.)© Photo Thierry Martinez DC2022

Class40 – Macaire première

Avec 35 partants sur la ligne de départ de Cherbourg-en-Cotentin, ceux qui seront 55 à Saint-Malo en novembre prochain étaient déjà les plus nombreux. A l’exception de la plupart des méditerranéens qui n’ont pas encore changé de plan d’eau, la quasi-totalité de la flotte atlantique des quarante pieds avait répondu présent, dont tous les favoris. Si Ian Lipinski (Crédit Mutuel) a dû abandonner à la suite d’un problème de safran, devant le classement final, on se dit que trouver une place dans les dix premiers à l’arrivée à Pointe à Pitre va être extrêmement difficile. Alors que Xavier Macaire et Yoann Richomme découvraient leurs prototypes tout juste mis à l’eau, ils terminent premier et quatrième ! Corentin Douguet (Queguiner-Innoveo – 2ème), Simon Koster (Banque du Leman – 3ème) et Amélie Grassi (La Boulangère Bio – 5ème) confirment leur très bon début de saison et sont dans les meilleures dispositions en vue de la Route du Rhum. Mais qui se risquera à un pronostic de podium devant cette profusion de talents. Haut-niveau, internationalisation, sponsors importants, la Class40 justifie chaque jour un peu plus son large succès.

Nautisme Article
Marc Guillemot vainqueur en Rhum Multi sur Metarom Group© Photo Thierry Martinez DC2022

Rhum multis et monos – Des hauts et un très bas

À l’image du vainqueur au scratch, le trimaran de 50 pieds Rayon Vert, certains ont préféré courir la Drheam Cup en double ou en équipage. Mais d’autres en ont profité pour se tester en solitaire, voire effectuer leur qualification pour la Route du Rhum. Il est d’ailleurs intéressant de noter que les catégories Rhum multi et Rhum Mono créées pour la légendaire transat, créent un tel engouement qu’on les retrouve sur d’autres courses. En multicoques, le vainqueur est Marc Guillemot (Metarom Group). On connait le talent et l’expérience du skipper, on sait désormais que son catamaran de 50 pieds dessiné par Christophe Barreau est bien né et qu’il faudra compter sur lui à l’automne. Malheureusement, aux côtés de ce grand vainqueur, il y a aussi un grand perdant, en la personne de Loïc Escoffier (Lodigroup) qui a perdu le contrôle de son catamaran et s’est retourné. Sain et sauf, le skipper malouin a même pu, assez rapidement, récupérer son multicoque, mais à seulement trois mois du rendez-vous malouin, la course contre la montre pour assurer les réparations est entamée. Enfin, en monocoque, la reine Catherine, Chabaud, a quitté son costume de Députée Européenne pour retrouver son long cigare rouge du Vendée Globe, rebaptisé Formatives Network et l’emporter. Wilfrid Clerton (Cap au Cap Location) et Gilles Colubi (Kornog 2), également inscrits à la Route du Rhum Destination Guadeloupe, terminent respectivement 3ème et quatrième, laissant à Guy Pronier (Terranimo) la place de dauphin.

DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…