DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec

Route du Rhum Destination Guadeloupe J-90 - Naviguer, préparer, se qualifier ou attendre ?

Route du Rhum
Lundi 8 août 2022 à 12h05

Premières sorties en mer pour les tous nouveaux bateaux, chantiers pour les plus anciens, milles qualificatifs pour tout le monde, y compris les remplaçants et ceux en liste d'attente, la pression monte à trois mois jour pour jour du grand départ de Saint-Malo.

©Photo Ibsa Carlo Borlenghi
Premières sorties en mer pour les tous nouveaux bateaux, chantiers pour les plus anciens, milles qualificatifs pour tout le monde, y compris les remplaçants et ceux en liste d'attente, la pression monte à trois mois jour pour jour du grand départ de Saint-Malo.

L’actualité de la semaine a été tendue du côté des Class40 avec le chavirage de Laurent Camprubi au large de La Corogne. Heureusement récupéré par les sauveteurs espagnols dans un bateau retourné qui avait visiblement perdu sa quille, le marin français est en bonne santé et c’est bien là l’essentiel, mais être au départ de la Route du Rhum semble désormais mission impossible pour lui. Ce sera un challenge aussi pour les derniers bateaux mis à l’eau cette semaine à l’image d’Ibsa Group. Son skipper italien Alberto Bona qu’on a d’abord découvert sur le circuit mini, revient au quarante pieds après deux saisons en Figaro. Il a mis à l’eau à La Trinité sur Mer son Mach 5 dessiné par Sam Manuard, sistership du Lamotte-Module Création de Luke Berry, un sacré gage de performance. William Mathelin-Moreaux la course contre la montre pour être au départ dans les meilleures conditions est également lancé puisqu’il a lui aussi lancé Dékuple son plan VPLP construit chez Multiplast.

Nautisme Article
© Photo Moxie Sailing - DR
Le malheur des uns…

Il reste à tous moins de 90 jours pour souscrire à toutes les formalités indispensables pour valider leur inscription, notamment les 1200 milles de qualification en solitaire à bord de leur bateau à effectuer avant le 6 octobre. Une obligation que même les skippers remplaçants doivent effectuer, à l’image de Thomas Rouxel à bord du maxi-trimaran Sodebo, susceptible de remplacer au pied levé Thomas Coville en cas d’empêchement de ce dernier. Il a le week-end passé, effectué une grande boucle dans le Golfe de Gascogne pour valider son rôle. Une question que ne se pose pas pour Romain Pillard qui, en compagnie de son fils de 16 ans Titouan, pour la dernière étape de son tour du monde à l’envers depuis Cape Town en Afrique du Sud. Il est attendu ce mardi 9 août en son port d’attache de La Trinité sur Mer, et pour lui, il s’agira de panser les plaies d’un tour du monde extrêmement exigeant pour rendre, un bateau de bientôt 20 ans d’âge, de nouveau compétitif pour la Route du Rhum. La situation et le suspens sont en revanche presque insoutenables pour les skippers en liste d’attente. On sait qu’entre problèmes budgétaires ou techniques, le malheur des uns va faire le bonheur des autres. Que ce soit en Class40, ou en catégories Rhum Multi et Mono, ils sont une poignée à vivre dans une incertitude difficile à gérer tant sportivement qu’économiquement, à l’image d’un Thomas Lurton, premier sur la liste d’attente en Rhum Multi, sur le légendaire trimaran Moxie que l’on aimerait tant voir sur la route de Pointe à Pitre.

Nautisme Article
© Photo Medallia - DR
Au bonheur d’être en mer

 Du côté des soixante pieds Imoca, Pip Hare sur Medallia a choisi de participer au tour des îles Britanniques et de l’Irlande. Une course en équipage certes, mais techniquement difficile et longue d’au minimum 1805 milles nautiques. Le record en monocoque sur cette épreuve est de 4 jours et 13 heures va être difficile à battre. Les premières heures de courses dans du tout petit temps ont en effet été à l’image de la météo annoncée pour les jours à venir. Dommage, car la Britannique a réuni sur l’ancien bateau de Louis Burton, également vainqueur du Vendée Globe 2016-2017 avec Armel Le Cléac’h un équipage de choc. Il y a là Paul Larsen, l’homme le plus rapide du monde à la voile sur son engin Sailrocket, Kevin George qui est en charge de ses voiles chez North Sails, Nick Bubb que l’on a vu sur le circuit Mini et la Volvo Ocean Race, tout comme Ben Schwartz qui faisait partie de l’équipage Dongfeng aux côtés de Charles Caudrelier, mais est aussi régulièrement à bord du maxi-trimaran Spindrift. Au lendemain du départ devant Cowes, avec Oliver Heer Ocean Racing, les deux seuls Imoca engagés mènent la course, mais ils ne sont pas encore aux Scilly. Quant à Arnaud Boissières, dit Cali, il a pris le chemin du retour après son escapade méditerranéenne, et il vient de passer Gibraltar.

Beaucoup de bateaux sont dans les hangars pour une dernière vérification avant l’épreuve à l’image des géants Banque Populaire ou SVR Lazartigue. C’est aussi le cas de beaucoup des trimarans Ocean Fifty qui ont clôt leur Pro Sailing Tour. Quant aux nouveaux bateaux tout juste mis à l’eau, on pense notamment aux skippers des Imoca Charal 2, V&B-Monbana-Mayenne, Malizia ou encore Initiatives Cœur, ils multiplient les sorties pour apprendre et mettre au point leurs nouvelles montures. Plus que trois mois avant le départ, ça va passer très très vite !

DOSSIER SPÉCIAL ROUTE DU RHUM
Destination Guadeloupe en partenariat avec
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…