Au coeur des Calanques

Carnet de voyage
Jeudi 30 août 2018 à 6h40

Lieux de rencontre en la mer, la forêt et la montagne, nos calanques (ou calanches en corse), sont les joyaux du patrimoine naturel français et attirent chaque année des touristes du monde entier. Retour sur cette destination phare de nos étés.

Calanques de Cassis ©sous licence creative commons
Lieux de rencontre en la mer, la forêt et la montagne, nos calanques (ou calanches en corse), sont les joyaux du patrimoine naturel français et attirent chaque année des touristes du monde entier. Retour sur cette destination phare de nos étés.

L'origine des calanques

Nautisme Article
Piana en Corse© Wikimedia

Ces longues failles géologiques creusées dans le massif calcaire, en partie submergée par la mer Méditerranée et que l’on trouve en Provence, sont le fruit de la succession de plusieurs phénomènes géologiques et météorologiques. Le relief calcaire des calanques provençales provient ainsi de l’accumulation de sédiments entre -250 et -65 millions d’années. Ce relief s’est ensuite surélevé et fissuré du fait du phénomène de la tectonique des plaques, tandis que le niveau des eaux s’est lui abaissé avec la dernière période de glaciation terrestre il y a 110 000 à 10 000 ans. Le phénomène d’érosion a continué à creuser ces failles jusqu’à former ces profonds ravins. Puis il y 10 000 ans, la glace a fondu, le niveau marin s'est relevé, noyant les ravins et donnant le magnifique paysage que nous observons aujourd’hui.

Nautisme Article
Le coeur des amants pétrifiés, Calanques de Piana, Corse© Wikimedia

Les calanches corses ne sont pas constituées des mêmes roches que les calanques des Bouches-du-Rhône. Cela peut s’observer à l’œil nu, car la couleur du relief n‘est pas la même. Elle est en effet beaucoup plus rose-orangée, alors que les calanques provençales se caractérisent par leur blancheur. Située en Corse du Sud, entre Calvi et Ajaccio, les calanches de Piana se caractérisent par des formations rocheuses d’origine plutonique, du granit rose notamment percées naturellement de cavités, les taffoni. Maupassant décrivait aisni les paysages presque fantastiques des calanches de Piana : " Hauts jusqu’à trois cent mètres, minces, rond, tordus, crochus, difformes, imprévus, fantastiques, ces surprenants rochers semblaient des arbres, des plantes, des bêtes, des monuments, des hommes, des moines en robe, des diables cornus, des oiseaux démesurés, tout un peuple monstrueux, une ménagerie de cauchemars pétrifié par le vouloir de quelque Dieu extravagant".

Nautisme Article
Calanque de Sormiou© Wikimedia

En Corse, une légende voudrait que les mythiques calanches de Piana aient été formées par le diable lui-même. Econduit par une jeune bergère dont il était tombé amoureux et frappé par son mari, il décida de se venger, en rendant leur lieu de vie impraticable. Il aurait donc tailladé et escarpé les roches, mais en laissant en quelque sorte sa signature. On peut en effet voir se découper dans le relief les silhouettes de la bergère, de son mari et de son chien, pétrifiés dans la roche, formant ainsi un cœur troué. Cet endroit dans les calanques est ainsi surnommée "Le cœur des amants pétrifiés". Saint-Martin découvrit l’endroit, et aurait adouci toute l’agressivité qui se dégageait du paysage en appelant la mer pour qu’elle le caresse de ses vagues.

Comment visiter les calanques ?

Nautisme Article
Calanque du Petit Canerait, Massif de l'Estérel© Wikimedia

Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez bien sûr accéder aux calanques par la terre car elles sont parcourues de nombreux chemins de randonnées. Attention cependant, les calanques de Provence peuvent être interdites d’accès en fonction des conditions météorologiques pour limiter le risque d’incendie (selon un code couleur allant du orange (autorisation) au noir (interdiction)) . N’oubliez pas de bien vous renseigner auparavant auprès de l’office du tourisme. Vous pourrez également accéder à certaines calanques en voiture. Mais attention les calanques de Callelongue, Sormiou et Morgiou sont normalement accessibles en voitures… sauf en été !

Nautisme Article
Callelongue© Wikimedia

Passionné par la nature ? Dorénavant, vous pouvez télécharger une application gratuite, « écobalade », afin de visiter les calanques de Marseille tout en apprenant plus sur la biodiversité du site et les espèces animales et végétales qui le peuplent. Deux parcours « écobalades » sont ainsi disponibles à Marseille, sur les îles du Frioul et pour le belvédère de Sugiton au départ de Luminy. Les calanques offrent également une richesse sous-marine exceptionnelle. Rien que dans les Calanques de Provence, on trouve près de 62 espèces animales et végétales d’intérêt patrimonial. Leurs profondeurs sous-marines se caractérisent par falaises, les « tombants à coralligènes » qui valent le détour.

Amateur de sensations fortes ? Visitez les calanques autrement en vous initiant à l’escalade avec un guide ! Les calanques provençales et corses font en effet partie des lieux les plus réputés pour les fans de la grimpette.

Nautisme Article
Calanques de Port-Miou© Wikimedia

L’autre option est de voir les calanques par la mer. Des croisières sont proposées au départ des grandes villes de Marseille, Cassis ou Porto de 1h30 à 3h30 en fonction du temps que vous disposez. Les prix varient entre 23 et 32 euros en fonction de la nature de la croisière, mais vous ne pourrez pas forcément vous baigner dans les eaux turquoise. Si vous souhaitez profiter du paysage en toute tranquillité et vous arrêtez quand vous le souhaitez, vous avez aussi l’option location d’un bateau sans permis pour 6 personnes pour 100 euros la matinée et 180 la journée.

Plus original et plus sportif, vous pouvez également faire le tour des calanques en kayak (45 euros la journée pour le kayak monoplace et 70 euros le kayak biplace).

Nautisme Article
Calanques de Cassis© Wikimedia

Et pourquoi ne pas visiter les calanques par les airs ? Pour 160 euros environ, vous pourrez survoler ces magnifiques paysages en hélicoptère pendant 30 minutes.

Et sinon, pour naviguer au coeur des calanques et vous y rendre par la mer, téléchargez les Guides Escales du Bloc Marine pour avoir dans votre poche des cartes détaillées de navigation, des informations pratiques sur les mouillages et toute la réglementation.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…