Tatiana Martinez, directrice de l'Office du Tourisme d'Espagne « nous saurons accueillir nos visiteurs à bras ouverts. » 

Carnet de voyage
Mercredi 6 mai 2020 à 12h38

L’Espagne, pays très apprécié des Français pendant les vacances d’été, est touché lui aussi de plein fouet par la crise sanitaire liée au coronavirus. Le secteur du tourisme est bien évidemment fragilisé par la situation. Qu'en est-il des vacances d’été 2020 et du voyage ? Tatiana Martinez, directrice de l’Office Espagnol du Tourisme à Paris répond à nos questions.

©Office du Tourisme Espagnol
L’Espagne, pays très apprécié des Français pendant les vacances d’été, est touché lui aussi de plein fouet par la crise sanitaire liée au coronavirus. Le secteur du tourisme est bien évidemment fragilisé par la situation. Qu'en est-il des vacances d’été 2020 et du voyage ? Tatiana Martinez, directrice de l’Office Espagnol du Tourisme à Paris répond à nos questions.

Comment se passe le confinement en Espagne ?

 « L'Espagne est en état d’urgence depuis le 14 mars. Le 28  avril, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a présenté un plan de déconfinement prévoyant un assouplissement progressif. L'application de ce plan a été possible, entre autres, grâce à l'extraordinaire responsabilité des citoyens espagnols. Face à une crise mondiale sans précédent, les Espagnols se sont battus avec leurs meilleures armes : la solidarité et le civisme. Le soutien des familles a également été un facteur clé. Nous avons vu comment encore aujourd’hui des personnes achètent de la nourriture pour les aînés. »

Pendant le confinement comment se porte le tourisme en Espagne ?

 « Nous sommes, comme le reste des pays touchés par la pandémie, en situation d’arrêt des activités économiques essentielles. Le tourisme représente 12% du PIB en Espagne. Le gouvernement espagnol a déjà annoncé un plan de déconfinement qui comprend 4 phases, en prenant toujours comme référence la sécurité sanitaire, et qui prévoit une ouverture progressive du secteur de l'hôtellerie et de la restauration. Par conséquent, les hôtels, bars et restaurants espagnols ont commencé à se réorganiser afin que leurs entreprises soient prêtes à recevoir des clients dans ce nouveau scénario. La santé et la sécurité des millions de touristes qui nous visitent chaque année est également la priorité absolue du gouvernement et chacune des décisions prises vise à les protéger. » 

Nautisme Article
Le tourisme représente 12% du PIB en Espagne. © Office du Tourisme Espagnol

Comment continuez-vous à promouvoir la destination pour l'après-confinement ?

« Ce que nous savons avec certitude, c'est que le tourisme passera par différents niveaux d'ouverture avant de revenir à la normalité que nous attendons. Tout d'abord, tout indique que le tourisme national de proximité sera réactivé, et plus tard lorsque les conditions le permettront pour le tourisme international, où les pays les plus proches pourraient peut-être être nos premiers touristes avant l'ouverture totale des liaisons aériennes. Nous avons en Espagne une offre riche et nous saurons de nouveau accueillir nos visiteurs à bras ouverts. C'est pourquoi nous travaillons déjà activement à renforcer le lien avec nos visiteurs, à transmettre l'espoir et à les faire voyager de chez eux, en profitant des outils numériques et de communication qui nous permettent d'ouvrir nos fenêtres sur le monde, et même de découvrir des détails de lieux inconnus. "L'Espagne vous attend" est notre campagne sur les réseaux sociaux, nous vous attendrons et nous travaillons sans relâche. » 

 Qu'allez-vous mettre en place après le confinement pour relancer le tourisme cet été ?

 « Un horizon de retour lent mais progressif à la normalité est envisagé, après le déconfinement. Certaines régions espagnoles commencent déjà à travailler sur des propositions telles que l'ouverture d'espaces publics comme les plages avec des restrictions de capacité importantes. Mais comme je le disais, le gouvernement a présenté un plan qui sera progressif, par phases, secteurs et asymétrique. Cela signifie que l'ouverture des sites, du commerce et de la mobilité sera progressive et conditionnée par des indicateurs de santé. Pour garantir la sécurité, nous travaillons sur un protocole sanitaire unique, coordonné institutionnellement et avec le secteur du tourisme afin que la réouverture des entreprises touristiques se fasse avec les plus hauts niveaux de qualité de service et de sécurité qui soutiennent notre secteur.

Nautisme Article
"L'Espagne vous attend" est notre campagne sur les réseaux sociaux.© Office du Tourisme Espagnol

Nous ne travaillons pas seulement au niveau national, mais au niveau européen. Lundi dernier l’initiative espagnole, dirigée par la ministre de l'industrie, du commerce et du tourisme, a été soutenue par neuf pays pour demander à l'UE un plan de récupération conçu pour atténuer l'impact négatif causé par le COVID-19. Mais les voyages en Europe ou en dehors de celle-ci sont pour l'instant loin d'avoir lieu, raison pour laquelle tous les gouvernements et bien sûr celui de l'Espagne, demandent de la "prudence". Attendons donc l'accord conclu avec nos partenaires européens pour savoir quand et comment les restrictions seront levées pour se déplacer en toute sécurité. »

 Certains événements touristiques ou culturels ont-ils été annulés à cause du confinement ?

 « En effet, comme en France, depuis la proclamation de l'état d'alerte sanitaire, l'ouverture au public de tous les lieux culturels et de loisirs impliquant une concentration de personnes a été suspendue: bibliothèques, musées, cinémas, monuments ou lieux de spectacles ou activités sportives et de loisirs. Il s'agit de l'une des principales mesures de restriction de la mobilité absolument nécessaire pour garantir la sécurité que la plupart des pays touchés ont dû adopter.

Nautisme Article
Nous nous préparons pour pouvoir recevoir bientôt de nouveau les touristes. © Office du Tourisme Espagnol

"La nouvelle normalité" à laquelle nous aspirons à parvenir si les phases de déconfinement se développent sous des indicateurs de sécurité stables, permettra à nombre de ces établissements culturels et de loisirs de rouvrir leurs portes, mais avec des nouvelles conditions d'accueil et de sécurité. Le style de vie espagnol, notre identité et notre art de vivre sont notre marque qui inspire de nombreux touristes à visiter notre pays et nous nous préparons pour pouvoir les recevoir bientôt de nouveau. »

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.