« il est très difficile d'estimer quand le tourisme international sera de retour à Abu Dhabi »

Carnet de voyage
Mercredi 13 mai 2020 à 6h30

Ces dernières années, le nombre de touristes français à Abu Dhabi n’a cessé d’augmenter. En 2019, la ville a accueilli plus de 90 000 Français, selon l’office du tourisme. Un chiffre qui a malheureusement été impacté par la propagation du coronavirus. Saeed Rashed al Saeed, Directeur du marketing de destination pour le département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi, répond à nos questions et fait la lumière sur le futur du tourisme de la ville des EAU.

©Flickr
Ces dernières années, le nombre de touristes français à Abu Dhabi n’a cessé d’augmenter. En 2019, la ville a accueilli plus de 90 000 Français, selon l’office du tourisme. Un chiffre qui a malheureusement été impacté par la propagation du coronavirus. Saeed Rashed al Saeed, Directeur du marketing de destination pour le département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi, répond à nos questions et fait la lumière sur le futur du tourisme de la ville des EAU.

Comment se passe le confinement à Abu Dhabi ?

« À l’international, le confinement a été la réponse afin de combattre la crise sanitaire liée au coronavirus. En ce qui concerne plus précisément la ville d’Abu Dhabi, le confinement était également nécessaire et a très bien été reçu par la population. Nous ne l’avons jamais appelé « confinement », ou « quarantaine », mais nous avons préféré faire passer le message suivant : « nous avons besoin de votre aide et de votre discipline pour décontaminer la ville, alors s'il vous plaît, restez chez vous ». Ce message a toujours été reçu positivement par les émiratis. De plus, afin de protéger la population, le gouvernement a mis en place des drives de dépistage pour tester et détecter les nouveaux cas le plus tôt possible. Chaque personne chez qui le covid-19 a été diagnostiqué a été traitée gratuitement par le gouvernement. »

Quand cette période de confinement sera-t-elle allégée par le gouvernement ?

« Je pense qu'il est très difficile d’estimer quand cela va se terminer, cependant, nous avons pris des mesures qui vont dans ce sens afin d'ouvrir lentement et sûrement les commerces. Certains établissements comme les centres commerciaux et les restaurants seront ouverts, mais certainement avec des procédures strictes à suivre. Si, par exemple, vous devez aller au centre commercial pour quelque raison que ce soit, vous devez impérativement porter un masque et des gants. De plus, les restaurants ne fonctionneront qu'à 30 % de leur capacité afin de maintenir la distanciation sociale qui est le principal pilier du déconfinement qui sera suivi dans toutes ces zones à risques. Mais tout cela reste national. La question de savoir quand nous commencerons à recevoir des visiteurs internationaux est une tout autre affaire. »

Nautisme Article
La question de savoir quand nous commencerons à recevoir des visiteurs internationaux est une tout autre affaire.© Office du Tourisme Abu Dhabi

Comment se porte le tourisme à Abu Dhabi depuis le confinement ?

« Comme dans toutes les autres destinations du monde, le secteur du tourisme à Abu Dhabi a beaucoup souffert. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en mars et avril, car c'est à ce moment-là que la plupart des autres pays ont été mis en quarantaine et que les avions ont complètement cessé de voler. Le secteur du tourisme a connu des difficultés au cours des deux derniers mois, nous constatons qu'il continue de se battre pour survivre. Il doit avancer ainsi au moins pendant un mois, avant que le marché intérieur ne puisse intervenir et apporter une aide précieuse. Que ce soit dans le domaine de l’hôtellerie ou des loisirs. Pour ce qui est du tourisme extérieur, même après cet été, il est très difficile d’estimer quand le tourisme international sera de retour à Abu Dhabi. Pour l'instant, nous suivons simplement les conseils du gouvernement. »

Comment continuez-vous à promouvoir la destination pour l'après-confinement ?

« Grâce à certains outils de recherche nous avons analysé que les gens utilisent plus que jamais leurs appareils mobiles et qu’ils consomment énormément de contenu web à cause du confinement. Nous avons donc lancé une campagne intitulée « Restez curieux ». Cette campagne permet aux gens de vivre une expérience numérique à l’aide de vidéos 360° au travers desquelles ils peuvent découvrir le paysage d’Abu Dhabi. Nous organisons également des événements numériques. Des spectacles que vous pouvez voir en ligne ou même des cours de cuisine qui mettent en valeur différents plats des Emirates Arabes Unis. Il s'agit donc essentiellement de garder Abu Dhabi à la disposition des gens pour qu'ils puissent l’explorer, la découvrir et en apprendre davantage sur les activités et la culture qu’elle offre, même en quarantaine ! »

Y a-t-il des lieux culturels que vous pourriez ouvrir prochainement ?

« Afin d’encourager le tourisme interne, nous envisageons d’ouvrir de nombreuses destinations culturelles et de divertissement d’ici le mois de juillet. Mais encore une fois, le gouvernement a mis en place des règles très strictes sur la façon d'exploiter ces lieux publics. Afin de respecter la distanciation sociale devra être maintenu dans ces lieux et l’accès y sera possible à condition de porter un masque. Comme pour nos supermarchés, aujourd’hui, des marquages au sol seront présents et des gants seront fournis à l’entrée. Je suis presque sûr que toutes ces précautions seront mise en place sur tous les sites culturels que nous pourrions ouvrir en juillet. »

Nautisme Article
Afin d'encourager le tourisme interne, nous envisageons d'ouvrir de nombreuses destinations culturelles et de divertissement d'ici le mois de juillet.© Office du Tourisme Abu Dhabi

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.