Comment naviguer éco-responsable ?

Culture nautique
Par Figaronautisme.com avec MAIF
Mardi 10 août 2021 à 15h35

Le milieu marin est sensible aux activités humaines. La pêche, le transport, le tourisme, tous les secteurs doivent chercher à adopter des comportements plus vertueux. La plaisance est concernée au premier chef. Forte de sa qualité d’entreprise à mission, MAIF s’adresse à tous les adeptes et agit concrètement pour une navigation respectueuse de l’environnement.

©Illustration Adobe Stock
Le milieu marin est sensible aux activités humaines. La pêche, le transport, le tourisme, tous les secteurs doivent chercher à adopter des comportements plus vertueux. La plaisance est concernée au premier chef. Forte de sa qualité d’entreprise à mission, MAIF s’adresse à tous les adeptes et agit concrètement pour une navigation respectueuse de l’environnement.

Un engagement qui prend notamment la forme de fiches « Naviguer éco responsable » accessibles à tous. Naviguer éco responsable : 9 conseils - Navigation Accompagnée (navigation-accompagnee.fr) Conçues en collaboration avec Echo-Mer, association de protection du milieu marin et des littoraux, elles distillent une liste de conseils pratiques, applicables à quai comme au large. Privilégier les sanitaires portuaires, faire attention à ne pas embarquer trop d’emballages inutiles, se montrer précautionneux lors des opérations techniques (carénage, avitaillement) ... L’inventaire complet s’adresse à toutes les situations. Certains conseils tombent sous le sens, d’autres sont plus pointus, tous méritent d’être soulignés.

Ambassadeurs de la mer

C’est en 2001, au cours d’une transatlantique que David Beaulieu, fondateur d’Echo-Mer, a réalisé l’urgence de la situation : « J’ai vu un environnement très dégradé et décidé de m’engager ». Vingt ans plus tard, la structure mène de nombreuses actions avec ses partenaires et cherche à faire des émules. « Si le travail était difficile au début, il paie aujourd’hui, se félicite Angélique Fontanaud, la présidente, qui est aussi responsable des questions environnementales du Port de La Rochelle. Et on sent une réelle prise de conscience de tous. » Yannick Bestaven n’a pas attendu sa victoire au dernier Vendée Globe pour la soutenir. Dès 2003, l’association a édité une Charte de l’éco-marin. Port de Plaisance - Charte eco-marin.pdf (portlarochelle.com). Ses signataires sont des Ambassadeurs de la mer, chargés de propager les messages de protection. 

L’enjeu majeur du tri

Le tri des déchets est l’un des axes majeurs de l’action environnementale menée auprès des plaisanciers. Les « Opérations ponton » d’Echo-Mer complètent le dispositif national Je navigue, je trie, mis en place par l’association Gestes propres et soutenu par le Ministère de la Transition Ecologique, dans une cinquantaine de ports. « En 2004, la benne rochelaise permettait de récupérer 1,8 tonne de déchets. Depuis, on a ajouté ceux des professionnels de la filière installés aux alentours et 80 tonnes de rebuts supplémentaires sont gérés par le port », précise Angélique Fontanaud.

Les ports s’équipent

Premiers concernés par les enjeux de protection, certains ports prennent des mesures. Par exemple, la station de carburant du port de La Rochelle est désormais munie de grilles pour récupérer les égouttures de pistolet. Des pompes gratuites pour vider les eaux grises des bateaux (toilettes, vaisselles...) et les eaux de fond de cale sont mises à disposition des plaisanciers. Les fabricants s’adaptent aussi : « Depuis 2008, tous les bateaux neufs doivent être équipés de tanks, comme ceux des camping-cars, pour recueillir ces eaux », précise David Beaulieu.

La Démarche environnementale Atlantique

MAIF est partenaire de la Démarche environnementale Atlantique mise en place fin 2018 par l’Association des Ports de Plaisance de l’Atlantique (APPA) auprès des 53 infrastructures adhérentes. Il s’agit d’installer une signalétique axée sur le tri et les bons gestes à adopter (350 panneaux positionnés). Des balades écocitoyennes sont organisées autour des ports pour sensibiliser le grand public aux problématiques environnementales. Un dernier volet concerne le développement d’une économie circulaire construite à partir des déchets de l’activité nautique. « Il y a de plus en plus de bateaux. Nous devons trouver des solutions pour gérer une filière qui explose », indique Angélique. Echo-Mer a déjà beaucoup avancé sur ce point et trouvé diverses solutions de revalorisation. Ainsi, les voiles, les poches à huitres, les combinaisons néoprène, les bouchons de liège deviennent des sacs, des coussins, des isolants pour maison, des corbeilles...

Les efforts portent leurs fruits

Gestionnaires de port, scientifiques fonctionnent main dans la main pour avancer. Des études sont ainsi menées entre le port et l’Université de La Rochelle pour surveiller la biodiversité. « Depuis 2014, nous effectuons des dosages de contaminant dans les filtreurs du port (les huitres, les moules, les pétoncles). Ils montrent une amélioration de la qualité du milieu ». Des résultats qui attestent déjà de la portée de ces actions en faveur d’une plaisance éco-responsable.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.