Larguez les amarres !

Lundi 16 septembre 2019 à 12h29

Envie d’aventure et de dépaysement ? Prenez le large au bout du monde...

Envie d’aventure et de dépaysement ? Prenez le large au bout du monde...

Les Seychelles, destination de rêve

Si ses plages de sable blanc et ses rochers de granit font des Seychelles l’un des plus beaux endroits de la planète, cet archipel de l’océan Indien a bien plus à offrir. Pour les plaisanciers, une navigation dans les eaux cristallines des Seychelles promet évasion, nature et pureté. Amateur de plongée ? Rendez-vous à l’île de La Digue, au sud de l’archipel, où vous pourrez rencontrer poissons-clowns, napoléons et autres poissons colorés juste sous la surface, après une baignade de rêve à l’Anse Source d’Argent.

Idée de mouillage ? L’anse Mondon, sur la côte nord de l’île Silhouette, bien protégée par alizé de sud. Époustouflant contraste entre la roche et la forêt tropicale, au bord d’une plage déserte de sable fin. Les tortues viendront sûrement vous saluer !

Quand partir ? Entre fin avril et fin juin ainsi qu’en septembre-octobre. Les conditions météo y sont souvent ensoleillées et sèches avec un alizé de sud-est modéré. Seuls quelques orages peuvent jouer les trouble-fêtes avec des vents irréguliers et parfois forts au passage des grains orageux. En juillet-août, si le temps est souvent sec et ensoleillé, l’alizé est parfois soutenu avec une mer agitée. Enfin, il faut éviter la période de mousson, entre décembre et février, avec des conditions chaudes et humides, difficiles à supporter.

Nautisme Article
Idée de mouillage aux Seychelles ? L'anse Mondon, sur la côte nord de l'île Silhouette, bien protégée par alizé de sud.

Comment s’y rendre ? Pour vous rendre sur l’île de Mahé, pas de vol direct. Pour un aller-retour avec une escale, comptez environ 600 € par personne aux meilleures périodes.

La Thaïlande, sauvage et authentique

Près de 2 000 km de côtes vous attendent, bordant la mer d’Andaman ou le Golfe de Siam, sans compter une multitude d’îles, plus ou moins secrètes. La plaisance s’y développe à vitesse grand V, profitez-en avant que tous les mouillages ne soient pris d’assaut.

Idée de mouillage ? La baie de Phang Nga. Un incontournable pour les plaisanciers de la région, mais toutefois encore assez épargnée par le tourisme de masse. Plus d’une centaine d’îles à explorer en toute sérénité.

Nautisme Article
La plaisance se développe à vitesse grand V en Thaïlande, profitez-en avant que tous les mouillages ne soient pris d'assaut.

Quand partir ? Pendant la saison sèche de novembre à mars avec un temps souvent ensoleillé et de rares précipitations ; le vent dominant à cette époque de l’année est de nord-est et souffle généralement modérément. Quelques orages peuvent quand même se produire sur le golfe de Thaïlande accompagnés de rafales de vent qui peuvent surprendre au milieu d’une période de temps calme. En été et début d’automne, la mousson apporte des pluies diluviennes et des orages, et la chaleur est particulièrement difficile à supporter.

Comment s’y rendre ? Phuket abrite de nombreuses bases de location. Pour vous y rendre en décembre, comptez environ 450 € pour un vol aller-retour avec escale et 600 € en mars. Pour votre location chez Océans Évasion, un catamaran Nautitech 40 Open vous reviendra à environ 5 500 € en fin d’année, 6 800 € en mars. Du côté des monocoques, prévoyez un budget de 5 800 € en décembre et mars pour un Oceanis 48.

Le Brésil, des paysages d'exception

« Si le paradis existe, il n’est pas loin d’ici », aurait affirmé Amerigo Vespucci en débarquant à Ilha Grande, la plus grande île de l’État de Rio de Janeiro. Montagneuse, étirée, l’île protège de la houle, l’immense baie qui porte son nom, nichée au pied d’un des plus beaux paysages côtiers du Brésil, la Costa Verde. À ses pieds, les eaux turquoise de la baie, des îles encore sauvages, de grandes plages de sable blanc bordées de cocotiers. Cet environnement unique, désormais protégé avec parcs et réserves naturels, est peu fréquenté.

Idée de mouillage ? Saco do Mamangua a la forme d’une échancrure profonde de plusieurs milles. Ce fjord brésilien, inaccessible par la route, est resté sauvage, bordé d’une mangrove et encadré d’une forêt primaire avec une vue magnifique sur les deux pains de sucre de la montagne de Mamangua. À explorer également en kayak et en canoë.

Quand partir ? Sur la côte proche de Rio de Janeiro et à proximité d’Ilha Grande, la meilleure saison pour naviguer est l’hiver austral, c’est-à-dire la période allant de mi-juin à septembre. C’est la saison sèche avec un temps souvent ensoleillé même si quelques averses orageuses ne sont pas à exclure en fin de journée. La chaleur est modérée, entre 25 et 26°C en moyenne les après-midi. Il faut éviter la période estivale de novembre à février, car la chaleur est plus forte et beaucoup plus humide, donc difficile à supporter. Les orages sont parfois violents et accompagnés de brusques rafales de vent.

Nautisme Article
Idée de mouillage au Brésil ? Saco do Mamangua. Ce fjord brésilien, inaccessible par la route, est resté sauvage, bordé d'une mangrove et encadré d'une forêt primaire.

Comment s’y rendre ? Pour un aller-retour vers Rio de Janeiro en juin, prévoyez un budget d’environ 900 € en vol direct, 600 € avec une escale. Et pour votre croisière, la location d’un catamaran vous reviendra entre 4 500 et 7 000 € la semaine chez Océans Évasion. Ne tardez pas trop, les disponibilités se font plutôt rares !

Retrouvez l'intégralité de notre hors-série spécial Cannes Yachting Festival par ici !

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.