Sous le soleil de Californie

Jeudi 12 septembre 2019 à 12h30

Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Durant cette semaine du 16 au 22 septembre, nous vous proposons de partir de partir sur la côte Pacifique des États-Unis et plus précisément à Los Angeles, la Cité des Anges.

Los Angeles, paradis des sports nautiques
Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Durant cette semaine du 16 au 22 septembre, nous vous proposons de partir de partir sur la côte Pacifique des États-Unis et plus précisément à Los Angeles, la Cité des Anges.

Les Etats-Unis d’Amérique sont situés au centre de l'Amérique du Nord. Le pays est encadré par l'océan Atlantique à l'est, le Golfe du Mexique au sud et l'océan Pacifique à l'ouest. Avec plus de 18 millions d’habitants, Los Angeles est la 2ème ville la plus peuplée du pays après New-York. C’est une cité gigantesque s’étendant sur une très longue bande plus de 100 kilomètres du nord au sud.

Nautisme Article
Los Angeles, 2ème ville la plus peuplée du pays après New-York.

La Californie, un climat extrême

Le climat de la Californie est très varié en raison de l’extension géographique nord-sud de ce pays. Globalement, il est situé à la même latitude que le Maroc, avec une façade littorale ouverte sur le Pacifique, et constitué de hautes chaînes de montagne centrales : les Rocheuses. Le climat varie donc de méditerranéen à océanique en bord de mer, à montagnard dans les Rocheuses. Des vallées très sèches et très chaudes du sud du pays offrent un climat désertique aride. En hiver, la neige tombe en abondance sur les montagnes, tandis que les pluies et les vents touchent la partie nord du littoral. Mais il existe une grande différence climatique le long du littoral : la moitié nord (entre Eureka et San Francisco) connaît un climat océanique tempéré similaire à celui que l'on pourrait trouver en France ou au nord du Portugal, avec des eaux froides. La moitié sud, et notamment le littoral entre Santa Barbara et San Diego, en passant par Los Angeles, connait un climat océanique de type méditerranéen, et ressemble à celui du Maroc : il fait très chaud dans l'intérieur des terres, mais la frange littorale est rafraîchie par les brises thermiques et les courants froids. En juillet et août, il ne tombe même pas un jour de pluie par mois, équivalent à moins d'un millimètre de précipitation. La saison humide et très pluvieuse est concentrée sur les mois de décembre, janvier, février et mars. À cette époque de l'année, le mois de septembre est un mois idéal pour y voyager : la chaleur reste estivale avec parfois des journées caniculaires dans l'intérieur, tandis que les températures restent généralement supportables sur le littoral. L'ensoleillement est remarquable car les brumes de mer sont moins fréquentes en septembre qu'au printemps. Les températures statistiques sont en moyenne de 23°C la nuit et de 31°C le jour à Los Angeles, tandis que vous avez une moyenne de 26°C à San Francisco. Dans la "vallée de la mort", il peut faire encore jusqu'à 38°C. La température de la mer ne monte pas beaucoup, par contre, restant proche de 20° à 21°C seulement, comme sur la côte ouest du Portugal.

Nautisme Article
Los Angeles et ses célèbres cabanes de sauveteurs à Venice Beach

Los Angeles : du beau temps pas trop chaud la semaine prochaine

Los Angeles est située à la latitude de Casablanca. Avec 320 jours de soleil par an, c'est une destination qui peut se visiter tout au long de l'année. Si la température est souvent torride en ville en été, accentuée par la pollution atmosphérique, le front de mer et les plages sont bien ventées : les brises thermiques jouent à plein régime en raison de la grande différence de température entre la mer (19° à 20°C) et les terres (plus de 30° à 35°C) : ces vents sont quasi constants et tempèrent le climat, ce qui n'est pas toujours agréable pour bronzer tranquillement sur sa serviette de plage. L'océan est toujours agité avec la présence d'une forte houle, faisant la joie des surfeurs. Certains jours, les vagues rendent la baignade impossible. Le mois de septembre est considéré comme l'un des mois les plus favorables au tourisme à Los Angeles, car il y fait beau, chaud et il ne pleut quasiment jamais. À cette époque de l'année, les températures moyennes sont de 23°C la nuit et de 31°C le jour. Actuellement, il y fait très beau et très chaud, et nos prévisions sont optimistes pour la semaine prochaine : un anticyclone va regonfler sur la côte Pacifique, apportant du beau temps sec et calme. Ainsi, il fera beau toute la semaine, avec des températures qui vont un peu baisser et qui ne seront pas trop chaudes : comptez sur des valeurs de l'ordre de 21° à  22+°C la nuit (contre 25°C ces derniers jours) et de 28°C en journée (contre 33°C actuellement). Attention cependant aux brises rafraîchies venant de la mer, dont la température n'est que de 20°C. Dans l'intérieur de la Californie, ces températures pourront encore dépasser la barre des 30°C tout de même.

Une ville touristique par excellence

Le tourisme est le point fort de cette agglomération. Los Angeles compte parmi ses parcs Universal Studios Hollywood et le parc d’attractions Disneyland. Tout visiteur qui se respecte se doit de traverser Sunset Boulevard, Melrose Avenue et les boutiques de Beverly-Hills. La ville compte des gratte-ciels de plus de 200 mètres de haut et de nombreux musées dont certains possèdent des caractéristiques exotiques. C’est notamment le cas de la Los Angeles Library de style égyptien.

Coup de cœur : Venice Beach

Venice est situé à l’ouest de la ville à proximité de l’aéroport. A l’origine ce quartier est construit tout autour d’une station balnéaire bâtie à l’image de la ville italienne de Venise. Ne cherchez pas les canaux ils ont été comblés faute d’entretien mais l’ensemble du quartier est devenu totalement piéton ! La plage est célèbre pour sa longue piste cyclable utilisée aussi bien par les vélos que les rollers. Elle est, avec Malibu, la plage la plus célèbre dans le monde du cinéma. En journée, vous y verrez aussi bien des Hippies que des gens bodybuildés, des artistes de rue comme des musiciens, des jongleurs. C’est un condensé des clichés de l’Amérique.

Nautisme Article
Venice Beach

Le climat y est régi par les fameuses brises : celle de nuit, qui se lève tard le soir lorsqu'il fait nuit, et qui oblige à prendre un petit pull pour traîner sur le front de mer. Et celle de jour, qui se lève vers 13h, et qui rafraîchit soudainement la torpeur caniculaire du matin. La température de l'eau reste fraîche, autour de 19°C à 20°C, tandis que de fortes vagues peuvent rendre la baignade un peu périlleuse. Il fera, la semaine prochaine, entre 28°C et 30°C tous les jours sous un soleil de plomb.

Vous trouverez des vols directs à 500-550 € pour un aller-retour la semaine prochaine.

© Google Earth
L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.