Édito : une ambiance très électrique !

Jeudi 23 janvier 2020 à 16h50

Ne nous voilons pas la face. Dans un espace qui rassemble plus de 2 000 bateaux et yachts, des milliers de visiteurs, plusieurs tonnes de plastique et un bilan carbone amphigourique, évoquer un avenir plus propre n’est pas chose aisée. Au salon nautique de Düsseldorf, plusieurs constructeurs et start-up exposaient des embarcations ou technologies dites « vertes ».

Ne nous voilons pas la face. Dans un espace qui rassemble plus de 2 000 bateaux et yachts, des milliers de visiteurs, plusieurs tonnes de plastique et un bilan carbone amphigourique, évoquer un avenir plus propre n’est pas chose aisée. Au salon nautique de Düsseldorf, plusieurs constructeurs et start-up exposaient des embarcations ou technologies dites « vertes ».

A l’image de l’automobile, les pays nordiques s’en sont fait une vraie spécialité. Objectif avoué : investir les plans d’eau désormais (ou bientôt) interdits aux moteurs thermiques. Car à terme, de nombreux lacs et rivières d’Autriche, Suisse ou Allemagne seront exclusivement réservés aux bateaux propres. Même philosophie au pays de l’Oncle Sam. En Amérique du nord, le marché des plans d’eau intérieurs est colossal et même si les gourmands V8 hors-bords essence font encore les choux gras de la plaisance, un Tesla du nautisme pourrait bientôt éclore…

Fondé en 2016 par Konrad Bergström, un entrepreneur suédois qui a fait fortune dans la distribution des casques et enceintes Marshall, la société X-Shore tente de s’engouffrer dans la brèche. Non sans un certain succès d’estime. Au Boot de Düsseldorf, deux bateaux électriques de cette marque avant-gardiste tenaient la vedette : l’Eelord 6000 et une nouvelle version de l’Eelex 8000. Ces derniers embarquent un système de propulsion et des matériaux de construction en mode « développement durable ». La coque légère des bateaux économise jusqu'à 35% de l'énergie normalement requise, même à faible vitesse, les ponts des esquifs sont en liège et leurs batteries lithium-ion offrent jusqu'à 100 milles d’autonomie. 

En voisin de ponton, le chantier Candela, d’origine lui aussi suédoise, mise sur deux technologies dans l’ère du temps : le moteur électrique et les foils. Leur bateau volant de 7,70 mètres en fibre de carbone a réussi à parcourir la distance record de 50 milles nautiques, à une vitesse moyenne de 22 nœuds. A plus de 20 nœuds, le Candela Seven annonce pouvoir voler durant deux heures pour un coût total d’environ 7 euros. En théorie. 

Autre monde, le tourisme fluvial est aussi dans la boucle. Exposée au Boot, la péniche « S » des Canalous est entièrement électrique et navigue sur les canaux  en Alsace, dans un calme olympien, où un projet pilote a permis d’installer plusieurs bornes de recharge rapide. Plusieurs initiatives de ce type voient le jour et chacun y va de son petit bateau à propulsion électrique, en collaboration avec des motoristes et fabricants de batterie. Les amateurs de glisse trouvent aussi leur compte en surfant sur des planches à propulsion électrique pour naviguer vite et bien, dans un vrai silence de cathédrale. 

A l’instar du salon nautique de Düsseldorf, il devient donc urgent de s’intéresser à cette tendance verte et de ne plus considérer ces nouveaux bateaux ou engins propres comme de simples « coups marketing ». Rendez-vous est pris pour nos premiers essais du printemps !       

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.