Le BOOT Düsseldorf 2023 ouvre ce samedi 21 janvier !

Salons
Vendredi 20 janvier 2023 à 11h30

Enfin, après deux éditions annulées pour cause de pandémie, et donc après trois ans d’attente, le plus grand salon nautique indoor au monde rouvre ses portes. Seize halls, 1500 exposants venus de 68 pays, c’est un rendez-vous aussi fascinant qu’incontournable pour les professionnels comme pour les passionnés.

©Messe Düsseldorf - DR
Enfin, après deux éditions annulées pour cause de pandémie, et donc après trois ans d’attente, le plus grand salon nautique indoor au monde rouvre ses portes. Seize halls, 1500 exposants venus de 68 pays, c’est un rendez-vous aussi fascinant qu’incontournable pour les professionnels comme pour les passionnés.

Pendant neuf jours, du 21 au 29 janvier, Düsseldorf va redevenir le centre du monde pour toute l’industrie du nautisme et ses clients. Du dériveur au superyacht, en passant par une nouvelle tour de plongée, des destinations touristiques du monde entier, des formations et conseils pour les débutants, les dernières tendances des sports nautiques entre wingfoil et le wingsurf, forcément, sur 220 000 mètres carrés, il y en aura pour tous les goûts. Tout est prêt sur les bords du Rhin pour accueillir les dizaines de milliers de visiteurs attendus de toute l’Europe et même parfois du bout du monde. Ainsi le puissant travel-lift affectueusement surnommée "Big Willi" sorti jeudi soir 12 janvier, le dernier voilier exposé à arriver par le fleuve, un Hallberg Rassy venu de Suède.

Nautisme Article
© Messe Düsseldorf - DR

Bien plus qu’un simple salon nautique

Mais l’une des particularités du salon de Düsseldorf, et qui en a fait très certainement en partie son succès, est qu’il n’y a pas seulement des voiliers et des bateaux à moteur, aussi grand et impressionnants soient-ils à visiter. Il y a également un bassin de 60 mètres de long et 20 mètres de large installé dans le hall 17 pour s’essayer la pratique de la planche à voile, du wingfoil ou encore du wakeboard ! Avec 1,2 million de litres d'eau, les parois sont renforcées sur toute la périphérie du bassin par 135 blocs de béton réutilisables. Quant à l’école de voile du salon, elle est située dans le hall 15, et est toujours une attraction très prisée chez le jeune public. Elle dispose de son propre bassin de 25 mètres par 10 contenant 200 000 litres d’eau, et de ventilateurs fournissant le vent nécessaire à la pratique de la voile. Le parcours de canoë-kayak -hall 14 - attire également une foule nombreuse depuis des années. Il propose une rivière artificielle de 100 mètres de long, remplie de 140 000 litres d'eau, qui s'étend dans un décor canadien incluant deux petits lacs. Enfin, le hall 12 étrennera la toute nouvelle tour de plongée. Une pure merveille faite de plexiglas et d'acier. Avec huit mètres de diamètre et une hauteur de quatre mètres, les plongeurs expérimentés peuvent tester les derniers matériels disponibles. Les débutants peuvent eux effectuer leur baptême de plongée dans une piscine attenante mais moins profonde. Attention, si vous souhaitez participer à l’une ou l’autre de ces activités pensez à réserver votre créneau en ligne, sur www.boot.com, car elles sont tellement populaires, que certains horaires sont déjà complets.

Nautisme Article
© Messe Düsseldorf - DR

L’environnement au cœur des préoccupations

Tandis qu’une rumeur a fait frémir la profession fin 2022, faisant craindre une possible annulation pour cause de halls déraisonnables à chauffer dans un contexte de tension énergétique et d’éco-anxiété, le salon oriente sa politique d’innovation sur la question environnementale. Le salon nautique de Düsseldorf a 54 ans cette année et c’est ici, dans les années 70-80, que le pionnier de la plongée Jacques-Yves Cousteau avait proclamé la protection des mers comme objectif déclaré des plongeurs. En 2023, le boot veut s’affirmer comme l'initiateur et le moteur de la protection des mers et des océans, faisant la promotion d’une stratégie durable dans la construction de bateaux et la raison dans l'expansion des ports de plaisance. Evènement phare de cette ambition le Blue innovation Dock (ou Quai de l'innovation bleue - hall 10) accueillera un forum qui s’annonce fort intéressant et ouvert gratuitement à tous les visiteurs sur toute la durée du salon. Les thèmes abordés seront extrêmement variés, avec dès le premier jour une table ronde entre industriels et politiques ou comment tendre vers des émissions zéro et renforcer le #MadeInEurope. Le premier dimanche, les intervenants auront la lourde tâche de commenter le rapport commandé par le salon et réalisé par l’European Boat Insutry (EBI) sur comment les pratiquants perçoivent la transition verte en cours dans le nautisme. Lundi ce sont les start-ups qui seront mises à l’honneur, puisqu’elles sont invitées à présenter leurs innovations sur scène, devant les principaux investisseurs et acteurs du marché. Place ensuite à l'initiative BlueInvest de l'Union Européenne qui sera présentée par le commissaire européen au budget, Johannes Hahn.

Nautisme Article
© Messe Düsseldorf - DR
Mardi, place aux carburants de l'avenir et aux infrastructures nécessaires dans les marinas européennes pour qu’ils puissent être opérationnels. Mercredi, sujet critique avec l’épineuse question des bateaux en fin de vie et la question de leur destruction dans le respect de l’environnement. La Commission européenne et l'EBI devraient lancer à cette occasion leur très attendue feuille de route sur le sujet. Le tourisme nautique durable sera quant à lui au centre des échanges jeudi, tant pour le secteur de la location que pour celui des ports de plaisance par exemple. Vendredi, on parlera des innovations numériques qui sont susceptibles de réduire l’impact des activités nautiques justement, ainsi qu’aux façons dont une conception innovante des bateaux peut réduire leur empreinte environnementale. Le dernier samedi, les ONG - organisations non gouvernementales - seront les invitées du forum, faisant part de leurs relations avec l’industrie et tentant d’évaluer si les mesures prises ou envisagées sont à la hauteur des enjeux climatiques. Enfin, pour le dimanche de clôture, plaisanciers, marins, ONG et industriels tenteront de trouver un terrain d’entente sur justement ce qu’il convient de faire. Parallèlement à ce large tour d’horizon, le stand "Love your ocean" (Hall 14) s’adressera au public le plus jeune, présentant des instruments de mesure issus de la recherche scientifique marine, avec notamment un laboratoire étudiant les microplastiques et un autres les algues. Enfin, "Ocean tribute Awards", seront remis en public le 23 janvier.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…