Singapour, havre de l'oeil apotropaïque...

Blog Michel Ulrich
Mercredi 5 août 2020 à 14h06

J’ai remarqué la coutume largement partagée sur plusieurs continents de peindre des yeux sur la proue des embarcations... Certains diront qu’il s’agit d’un œil apotropaïque. En tout cas, les jonques de Singapour sont parées de cet ornement et seule une légende pourrait l’expliquer.

J’ai remarqué la coutume largement partagée sur plusieurs continents de peindre des yeux sur la proue des embarcations... Certains diront qu’il s’agit d’un œil apotropaïque. En tout cas, les jonques de Singapour sont parées de cet ornement et seule une légende pourrait l’expliquer.

A cette époque ancienne, sous le règne de l’empereur Tu-Duc, de nombreux navigateurs chinois devenaient la proie de gros poissons et des crocodiles. C’est alors que les bateliers se mirent à faire peindre à l’avant de leur embarcation un œil grand ouvert pour faire prendre leur barque pour un être vivant animé, repoussant les monstres marins…

Singapour a hérité des légendes de tous les pionniers européens, chinois, malais et indiens qui ont construit la ville fondée en 1819 autour de son port, devenu très tôt le pivot géographique du libre-échange : pas d’importation pour satisfaire une population inexistante, pas d’exportation par absence de production agricole ou industrielle, mais un transbordement incessant de marchandises entre l’Europe et l’Asie, et plus tard l’Amérique.

Singapour est devenue ainsi l’escale maritime incontournable pour le ravitaillement en charbon noir de la marine à vapeur, surtout après l’ouverture du canal de Suez, puis ensuite pour la maintenance et la construction navale, et plus récemment un centre mondial pour le stockage et le raffinage des hydrocarbures, une sorte de Houston asiatique. Aujourd’hui, Singapour devenue une nation en 1965, est le troisième port mondial, un hub majeur du transport par containers et un way-point incontournable pour la navigation internationale voyant passer près de 70.000 navires par an.

La destinée de Singapour a toujours été tracée par sa position géographique clé, gardienne de l’accès au détroit de Malacca, sur la Route des Epices. Et malgré les cyclones et les pirates, c’était la variante maritime de la Route de la Soie pour le commerce entre l’Europe et l’Asie.

Une architecture de pointe. © Michel Ulrich
Au large de Jurong. © Michel Ulrich
Baie urbaine. © Michel Ulrich
Hub pour containers. © Michel Ulrich
Jardin de la baie. © Michel Ulrich
L'embouchure de la rivière. © Michel Ulrich
La rivière. © Michel Ulrich
Le stade flottant © Michel Ulrich
Marina Bay © Michel Ulrich
Mouillage dans la rade. © Michel Ulrich
Porte container au quai. © Michel Ulrich
Vue de la rade. © Michel Ulrich
Quartier chinois. © Michel Ulrich
Ancien poste de police. © Michel Ulrich
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.