Hamilton Island Race Week : régate de rêve aux Whitsundays

Régates
Lundi 8 mars 2021 à 10h15

En France il y a le Spi Ouest ou la SNIM, outre-Manche la semaine de Cowes, dans les Caraïbes la Semaine d’Antigua, en Australie c’est la Hamilton Island race Week qui est LE rassemblement à ne pas manquer pour tout régatier qui se respecte. Nombreuses classes, plateau relevé, concurrents prestigieux, cadre magnifique, Yacht-Club somptueux pour ‘happenings’ chics… Et quelques règles de course plutôt… exotiques !

En France il y a le Spi Ouest ou la SNIM, outre-Manche la semaine de Cowes, dans les Caraïbes la Semaine d’Antigua, en Australie c’est la Hamilton Island race Week qui est LE rassemblement à ne pas manquer pour tout régatier qui se respecte. Nombreuses classes, plateau relevé, concurrents prestigieux, cadre magnifique, Yacht-Club somptueux pour ‘happenings’ chics… Et quelques règles de course plutôt… exotiques !

Sur la Grande Barrière de Corail, au Nord-Est de l’Australie, l’archipel des Whitsundays se situe par 20 degrés de latitude Sud. Dans notre hémisphère Nord, cela le situerait entre les Canaries et le Cap Vert. Cela donne une bonne idée du climat tropical qui règne sur les 74 îles qui le composent. Soleil, eau chaude et transparente, faune exceptionnelle, c’est une destination touristique mondialement célèbre et bien entendu très prisée des Australiens. Chaque mois d’Août depuis 1984, exception faite de 2020 malheureusement, les régatiers de la côte Est du pays-continent se donnent rendez-vous à Hamilton Island pour une semaine de régates de haut niveau. Sur les 250 bateaux présents généralement, les différentes catégories IRC sont bien sûr les plus représentées et parmi les plus disputées, mais deux classes assurent le spectacle.

Nautisme Article
© MULTI.media - François TREGOUET

Les multicoques dont les Australiens sont de grands fans avec le Mod 70 ‘Beaugeste’ en chef de meute bien sûr, et les maxi très souvent menés par le célèbre ‘Wild Oats XI’. L’armateur de ce dernier, le magnat du vin australien Robert (Bob) Oatley, disparu en 2016, était également propriétaire des lieux. On lui doit notamment le magnifique yacht club local, dû au crayon inspiré du designer Walter Barda. Qui des deux a eu l’idée, à la suite d’un gros refit/allongement, d’accrocher l’ancienne proue de Wild Oats à l’extérieur et la poupe dans les salons ? L’histoire ne le dit pas. Mais assister au départ donné depuis la terrasse surplombant l’étroit passage qui le sépare de Dent Island, avec 250 bateaux croisant dans le courant et les rafales est un privilège rare.

Nautisme Article

Nautisme Article

Mais être sur l’eau est bien sûr incontournable pour tout marin qui se respecte. J’ai eu la chance de pouvoir participer à l’édition 2016 grâce à mes amis Brent Vaughan de Multihull Central ainsi que Karine et Baudoin Michelet à bord de l’Outremer 45 Vaa Nui. Cinq jours de régate, pas très ventées, pas toujours sous un soleil éclatant, en Août nous sommes au cœur de l’hiver austral, mais des paysages à couper le souffle et une compétition intense, dès les phases de départ. En effet, au courant et aux rafales liées à la topographie des lieux, s’ajoute une zone d’exclusion liée à l’intense trafic aérien, la piste de l’aéroport local ayant été établie sur un isthme, à quelques longueurs de la ligne officielle. C’est dans les instructions de course, et les vedettes rapides de la police locale sont là pour rappeler à l’ordre aux tacticiens trop ambitieux que les Boeing et autres Airbus ont la priorité. C’est également valable pour les baleines ! Espèce protégée, il est interdit dans les règles de course de s’en approcher à moins de 200m. Comme c’est la saison où elles croisent dans les parages, il n’est pas rare de devoir virer, non pas pour des considérations stratégiques, mais pour préserver quille ou dérives !

Nautisme Article

Les parcours côtiers s’enchainent eu sein de l’archipel, chaque île pouvant servir de marque de parcours. Ces dernières ont donc pour nom Pentecost Island, Pine Island, Lindeman ou Long Island. Chaque jour apporte son lot de surprises, de mistoufles mémorables, le petit temps régnant en maître, mais aussi de paysages à couper le souffle. Pas de régates de nuit, mais des soirées à l’ambiance lounge, sur les terrasses du yacht-club, aux frais des prestigieux sponsors. Nous profiterons de la journée de repose pour nous échapper de la marina et profiter d’un sublime mouillage solitaire en Lupton et Haselwood Island. Au classement général final de notre catégorie de multicoques nous finirons septième sur 13 concurrents si je me souviens bien. Les trois premières manches sont difficiles et sanctionnées de trois neuvième places : au moins sommes-nous constants. Mais nous concluons la semaine par une victoire - dignement célébrée au champagne - et une deuxième place ! A vrai dire le résultat sportif nous importe. Le plus important c’est d’avoir participé une fois dans sa vie à cette grand-messe de la régate australienne et d’avoir découvert les eaux paradisiaques des Whitsundays. Pour mieux y revenir un jour en croisière ? Ce ne sont pas les sociétés de location de bateaux, notamment de catamarans, qui manquent juste en face sur le continent, notamment au départ d’Airlie Beach. Rendez-vous est pris !

Nautisme Article
© MULTI.media - François TREGOUET

© MULTI.media - François TREGOUET
© MULTI.media - François TREGOUET
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.